Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

Pourquoi autant de mal à vivre selon nos principes?

13 Mars 2013 , Rédigé par Le blog de Waddle Publié dans #Encouragements

Bonjour mes frères,

 

J'espère que tout le monde va bien. Aujourd'hui à Paris, nous sommes toujours sous la neige. Et Hugo Chavez, que j'appréciais tant, est toujours mort. Et l'Eglise Catholique n'a toujours pas de pape. Bref...

 

Aujourd'hui, une réflexion plutôt légère que je me fais parfois. Dans mon entourage, tout le monde (ou presque) est chrétien, en tout cas, se considère chrétien.

 

Mais je m'interroge toujours lorsque j'essaye de voir en quoi la "chretienté" influence les vies. Je ne parle pas forcément d'aller à l'Eglise tous les jours, de prier toutes les minutes, ou de parler de Jésus chaque matin, mais simplement de la manière de vivre.

 

Lorsqu'il s'agit d'aller à l'église le dimanche, ou de préparer le baptême de ses enfants, ou lorsqu'on est impliqué dans un deuil, etc..., on parle beaucoup de Dieu et des principes chrétiens. Mais dans la vie de tous les jours?

 

Quand il s'agit de faire une petite fausse déclaration pour être indemnisé par une assurance ou pour payer moins d'impôts, où passe notre chretienté?

Lorsqu'il s'agit d'obtenir des arrêts maladie de complaisance par un médecin parce qu'on a des choses à faire ou parce qu'on n'a pas envie de travailler, ou passe notre chretienté?

 

Lorsqu'on s'enerve parce que quelqu'un nous a dit un mot de travers, ou qu'on décide de ne plus parler à quelqu'un parce qu'il n'est pas venu à notre anniversaire, mariage ou baptême de notre enfant, où passe notre chretienté?

 

Lorsque, en voyant un mendiant, on se dit dans notre tête "Pfff, ils vont encore venir nous déranger ceux-là", où se trouve notre chretienté?

 

Lorsqu'on peut passer toute une année sans donner une piécette à un mendiant trouvé dans la rue, où est notre foi?

 

Que des petites choses, mais c'est dans les petites choses qu'on doit montrer notre foi, et montrer quels sont vraiment les principes qui nous animent. Être chrétien, ce n'est pas l'être seulement dans les grandes occasions, mais dans la vie de tous les jours, à chaque minute, à chaque instant.

Que Dieu nous y aide.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lore 01/04/2014 11:30

Bonjour,

Un rare article qui édifie dans ce blog.

Il amène à la réflexion intelligente et pousse à la perfection en tt et partt pour le Christ.

Que Dieu te bénisse.

didier 25/10/2013 00:08

Oh comme vous l'avez dit que Dieu, nous aidé à être fidele mème dans ces petites choses.

Être chrétien, ce n'est
pas l'être seulement dans les grandes occasions, mais dans la vie
de tous les jours, à chaque minute, à chaque instant. VOUS AVEZ RAISON

didier 25/10/2013 00:07

Oh comme vous l'avez dit que Dieu, nous aidé à être fidele mème dans ces petites choses.

Être chrétien, ce n'est
pas l'être seulement dans les grandes occasions, mais dans la vie
de tous les jours, à chaque minute, à chaque instant. VOUS AVEZ RAISON

Armand 29/03/2013 14:43


Bonjour à tous,


à la lecture de ce billet, le verset suivant m'est revenu en mémoire, verset que l'on retrouve en Luc 18 :10-14


Je me permets de le reproduire ici :


Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain.






Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes,
qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain;







je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.







Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant : O
Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.






Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui
s'abaisse sera élevé.


 





Que Dieu nous accorde de voir nos fautes, sans condamner celles de nos frères.


 

Pierre 16/03/2013 13:38


Bonjour Mr et Mme Pouget.


Merci pour vos précisions ô combien précieuses pour qui est en quête de vérité.


Amitiés.

Hervé P 16/03/2013 09:59


— Je crois qu'il nous faut d'abord revenir au commencement. Être convaincus de péché, de justice et de jugement afin de nous REPENTIR, obéir à Christ en délaissant tous les "systèmes religieux",
y compris ce qu'ont pu introduire les dénominations (pratique de la dîme, nominations de "pasteurs"...) et enfin METTRE EN PRATIQUE la Parole !
— Déjà, je note une chose :
"Concernant des sujets de ce type, je les aborde dans un mini livre d'une soixantaine de page que je viens de finir d'écrire, sur la République en général. Je
cherche encore un éditeur."
— Waddle, tu dis chercher un éditeur... Je crois qu'il y a beaucoup mieux et tu ne l'as pas vu : INTERNET ! Pourquoi ne mettrais-tu pas toi-même la Parole en
pratique, comme le dit ce passage :


Matthieu 10, 8 : «Guérissez les malades, rendez nets les lépreux, ressuscitez les morts, chassez les démons hors des possédés; vous l’avez reçu
gratuitement, donnez-le gratuitement.»


— Je l'ai fait moi-même et ne lai jamais regretté : s'il me manque quelque chose que je ne peux pas me payer, Dieu me l'offre ! C'est tellement simple... Tu
pourras "toucher" beaucoup plus de monde qu'avec un éditeur. Qu'en penses-tu ?


— Pierre, tu dis :


"Pendant plus de 1500 ans Jésus rayonnait sur la France, il y avait une foi globale qui tendait vers le bon sens et l'humanisme. Les gens étaient unifiés et il
existait un tronc commun vers lequel nous pouvions tous nous rattacher."


— Drôle de façon qu'avait Jésus-Christ de régner par l'intermédiaire de l'Inquisition catholique !!! On a tué des millions de Vaudois
et Huguenots parce que justement, ils vivaient exactement selon la Bible et ne voulaient pas entendre parler d'une religion !... Ils vivaient une foi simple et étaient connus de
Jésus-Christ. Rappelle-toi ce qu'implique la Foi en Jésus-Christ : la persécution !


"Un autre problème, que souligne très bien Sylvain, c'est que des Illmunatis se sont infiltrés dans la religion."


— Et ce depuis fort longtemps ! Depuis que Constantin a "créé" la religion catholique et le concile de Nicée, les Illuminati et
satanistes de tous bords se sont introduits dans l'église, faisant des ravages... C'est pourquoi il nous est commandé par Dieu Lui-Même d'en SORTIR ! Même mieux : que ce système,
cette manière de penser sorte de nous !


Sincères amitiés fraternelles, au Nom de Jésus-Christ !
M. et Mme POUGET Hervé - SDnR.
«Certes si je complaisais encore aux hommes, je ne serais pas le serviteur de
Christ.»

Le blog de Waddle 16/03/2013 14:20



Bonjour Hervé,


Concernant le fait de trouver un éditeur, ce n'est pas une question d'argent. Je pourrais très bien mettre cet écrit par internet, mais je pense que l'écho n'est pas le même. Moi par exemple, je
serais incapable de lire un bouquin de 100 pages sur Internet! Alors que si le sujet m'intéresse et existe dans un livre, je l'achèterais pour le lire sans problème. Aussi, ce n'est pas forcément
rationnel mais les gens accordent plus de crédibilité à un livre qu'à des écrits simplement publiés sur internet par un inconnu.

Faire un livre édité, c'est donc aussi une rencontre entre moi et les lecteurs, rencontre qu'Internet dilue un peu trop à mon goût.



Pierre 15/03/2013 13:31


Pour résumer, c'est dur de vivre selon nos principes car nous visons le Bien commun et l'Amour, et nous savons qu'il est toujours plus facile de faire du mal que de faire du bien. Le mal étant
devenu normal.

Pierre 15/03/2013 10:59


Salut mon bon Waddle.


Je me rends compte que je n'avais pas vraiment répondu à ta question. Encore une fois je me suis permis des sorties hors sujet. Et bien je trouve que tu soulèves un très bon sujet car en effet
croire en Dieu implique un comportement en adéquation avec la foi. Logiquement c'est comme ça qu'on doit vivre sa foi. La foi est ce qui va guider notre quotidien.


A mon petit niveau, je prends 5 minutes chaque matin pour discuter avec un jeune roumain en bas de chez moi, je lui donne 1 ou 2 euros et 1 ou 2 cigarettes presque tous les jours. Ce n'est pas
grand chose mais mon coeur me disait qu'il était important que je prenne la peine d'accorder 5 minutes à quelqu'un pour lui montrer que tout le monde n'est pas indifférent à la misère. En
revanche je ne suis pas assez courageux pour offrir le toit ou un couvert, j'avoue pêcher par là car je ne fais sans doute pas le maximum. Mais bon, je me dis que c'est déjà pas mal, et sans que
ce soit l'effet recherché, il me témoigne une gratitude dont je ne chercherai jamais à me satisafire, car en philo on l'avait appris qu'un acte moral est désintérréssé. Ce n'est pas évident à
concevoir, mais un croyant comme toi et moi et tes lecteurs peut comprendre ce principe. 


5 minutes peut paraître peu pour nous, mais ça peut représenter beaucoup pour l'autre qui est dans le besoin.


En fait si on veut être moral jusqu'au bout, il faut essayer d'aider les gens et ne pas se laisser gagner par une certaine joie, une certaine satisfaction. C'est pas facile à mettre en
application, mais aider les autres doit en principe avoir un seul but: diminuer les souffrances de l'autre et pas chercher à se satisfaire en faisant le bien. Ce n'est vraiment pas facile, mais
j'avais trouvé ça tellement en adéquation avec le christiannisme, alors que c'était un cours de philo. Ca a été, et je ne sais toujours pas pourquoi, une phrase révélatrice pour mon petit
cerveau.


 


Du coup, tous les jours j'essaie d'avoir de bons rapports avec les gens, afin de fluidifier les micro-liens sociaux, qu'on vit chaque jour. A la fin ma satisfaction n'est pas dans la réalisation
d'un acte (tenir la porte dans le métro, être souriant, aider à porter les courses de mes vosins... penser à l'autre dès que c'est possible), mais dans le fait d'avoir un comportement en
adéquation avec la parole du Christ. Je me dis que je ne suis pas quelqu'un de toxique pour la société, j'arrive à avoir un comportement altruiste sans me glorifier de quoi que ce soit. J'ai
longtemps été assez nuisible pour mes amis, ma famille, avant d'être sauvé par notre Seigneur, et j'ai enfin pu revenir sur tout ce que j'ai appris, tout ce que j'ai vécu. Et c'est là que je me
suis rendu compte que j'aimais profondément les gens. C'est sans doute pour ça que je ne supporte pas les injustices et que nos gouvernants laissent de véritables prédateurs foutre des vies en
l'air (Scientologie, Béatitudes...).


 


Je pense qu'on a du mal à vivre avec nos principes car lorsqu'on est croyants on a une certaine idée de l'être humain qui se rapproche de la perfection. Un croyant va préserver les liens sociaux,
il a une certaine idée du monde, et mettre en application ce qu'on pense, ce qu'on croit, est à la fois très courageux et assez difficile. On vise le bien, et nous savons tous qu'il est bien plus
difficile de faire le mal que le bien.


Faire le bien, aimer, demande plus de courage que de faire le mal. D'autant que la société actuelle favorise les mauvais comportements, donc c'est encore plus dur avec ce paramètre. La normalité
est à la déviance, tandis que l'Amour et la bonté sont devenus, comme tu le dis, le fait de réactionnaires, voire de fascistes. Si vous voulez protéger les gens vous devenez un facho. Il est
vraiment difficile de faire entendre notre point de vue.


 


Je te souhaite un très bon week-end, ainsi qu'à tes proches, et peut-être qu'on reparlera la semaine prochaine, qui sait? Amitiés à toi et à tous tes lecteurs. Encore merci de nous demander de
nous exprimer sur ces questions qui sont pour moi fondamentales. D'ailleurs je reconnais avoir plein de choses à dire et à apprendre, depuis que j'ai été sauvé. C'est peut-être simplet, mais tu
me permets d'exprimer ce que j'ai sur le coeur, et je t'en suis reconnaissant. Comme je dis souvent, merci d'être là, merci pour ta présence.

Le blog de Waddle 16/03/2013 14:25



Salut Pierre,


Hé bien, combien tes écrits raisonnent et font écho en moi! En te lisant, j'ai l'impression de me lire, concernant ton coeur, et ta vision des choses.


Tes écrits respirent une certaine volonté, une grande humilité, une de la compassion pour l'homme, tout ce que le Seigneur exige de nous.



Et comme tu dis, parfois nous ne faisons pas les choses par paresse ou manque de courage, ou parce qu'on se dit que c'est inutile. Quand je donne de l'argent à un mendiant, j'ai toujours un
pincement au coeur quand le lendemain, je le vois au même endroit. Car je me dis que, j'aurais beau lui donner et l'aider tous les jours, le lendemain, il sera encore là. Mais c'est ainsi, et ça
ne me dédouane pas de continuer à l'aider.


Je crois qu'on se rapproche beaucoup de Dieu et que nos défauts se gomment petit à petit (le Saint Esprit nous y aide), lorsqu'on a beaucoup de compassion et de considération pour l'être humain
en général.

Car cela modifie nos comportements, cela nous fait détester l'injustice, et cela nous rend plus humble. Merci beaucoup pour ton partage en tout cas.


Que Dieu te bénisse.



Pierre 14/03/2013 12:42


Tout d'abord, merci pour ta réponse concernant la prière, ta réponse me réconforte. Il n'y a pas de mauvaise prière, et ça me rassure de savoir ça.


Ensuite, je suis arrivé à ton blog car tu avais laissé un commentaire sur le blog de Corto une fois, et j'avais cliqué sur ton nom. Voici le blog: http://corto74.blogspot.fr/  J'avais
eu une excellente surprise quand j'ai lu tes billets et vu que tu combinais à merveille ta foi avec ton cerveau. Croire et réfléchir ne sont pas antinomiques je pense.


Autrement pour Peillon, ce sont des propos que j'avais entendus sur RMC, mais je vais essayer de retrouver la source. Je ne pense pas que c'est étonnant dans la mesure où Najat Vallaud Belkacem
avait fait la promotion du marriage gay dans des classes maternelles. Elle a d'aillerus voulu interdire la vidéo, mais pas de bol, elle est sur Youtube ;)


 


Lien vers Peillon: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/23/01016-20121023ARTFIG00548-vincent-peillon-se-penche-sur-l-education-a-la-sexualite.php


 


J'ai peut-être un peu réinterprété, mais pas tant que ça.


Sinon, je suis pour la Monarchie car elle évite de placer l'ambition personnelle au coeur de notre système de gouvernance. Je me méfie de l'intégrité des gens trop ambitieux, qui pensent d'abord
à leur carrière plutôt qu'au bien commun. Le régime monarchique absolu est le meilleur moyen pour faire rayonner la parole du Seigneur dans le coeur des citoyens. Je le perçois de cette manière.


Encore merci pour toutes tes réponses, et avec toi je m'associe par le coeur pour que l'Amour et la Justice triomphent sur la déviance et les tentations. 

Le blog de Waddle 14/03/2013 15:15



Salut Pierre,


Sur Peillon, il n'a quand même pas dit que les enfants devaient pratiquer plus de sexe, tu m'as fait peur :-)


Il veut introduire de l'éducation sexuelle à l'école. On peut être pour ou contre, mais ce n'est pas tout à fait la même chose.

Pour Mme Belkacem, hé oui, je me souviens de cet épisode où elle faisait la promotion de son truc à l'école. Une honte. Mais avec ce gouvernement, il ne faut s'attendre à rien de plus qu'une
belle destruction de l'ordre et la morale.


Enfin, c'est moi qui doit te remercier pour ta participation ici!



sandrine 14/03/2013 12:00


Coucou Waddle....


J'espère que ca va. J ai pensé à toi le jour que tu connais mais overbooke pour call.... je suis sur que tu as senti ma pensée cette journée pour toi!!!


Anyway j aime beaucoup ton post d aujourd hui parce que en ce temps de carême je me pose beaucoup de question de ce type. Est ce que dans nos tâches quotidiennes et nos pensées, actions, échanges
avec les autres j'ai senti la présence de Jésus Christ à travers l'amour que j'ai pu diffuser? Attention AMOUR n'est pas égale à gentillesse ou le fait de montrer tout le temps les dents avec les
gens mais le fait d'être juste, de dire la vérité, de ne pas se laisser aveuglé par les pensées matérialistes et opportunistes de ce monde, de faire les choses avec le respect de l'autre comme
étant la présence de Jésus Christ .


Est ce que chaque acte que je pose je réfléchi d'abord à ce que Jésus Christ et Dieu attendent de moi.....


Effectivement la ou je te rejoins il ne suffit pas seulement d aller a l eglise, prier tous les soirs, etc....ces actes à mon avis t aident à avoir le spieds sur terre et revenir à l'essentiel.
Mais je pense qu'un effort supplémentaire doit être fourni dans le sens de notre vie quotidienne....


J'aimerai bien échanger dessus et savoir ce que chaque personne qui lit ces messages pratique réellement.

Le blog de Waddle 14/03/2013 15:11



Yéééé ma chérie Sandrine, quelle émotion de te lire!



Merci d'avoir pensé à moi! J'espère que tout va bien pour vous là-bas, que vous êtes en santé et que Dieu veille sur vous.


Pour le reste, concernant le message, oui, notre foi, ça commence sur les toutes petites choses. C'est par là que notre attachement au Seigneur sera plus solide et que notre vie sera en
conformité avec notre foi déclarée.



Bisous bisous.



Pierre 14/03/2013 11:24


Une dernière question que je me pose, c'est que si on prie pour quelqu'un qui ne respecte pas les êtres humains, qui a commis des horreurs, mais a toujours réussi à le dissimuler, quel sens prend
alors notre prière? On pense prier pour quelqu'un qui fait le bien, mais qui en réalité fait le mal; quel sens prend alors la prière? Car on pense prier pour le bien et l'amour, et en fait on
prie pour une personne avec du vice. C'est une quetion qui me tarraude depuis longtemps, et comme tu es un Chrétien bien plus éclairé que moi, je me demandais ce que tu en pensais. Quelque part,
ne prie-t-on pas pour un mauvais Dieu?


Désolé pour mes nombreuses questions, mais comme tu m'aiderais si jamais tu avais un avis sur la question. Si ça se trouve tu n'en as pas, et tu aurais bien le droit. On ne peut avoir un avis sur
tout. 


Je me demandais quel sens prend une prière lorsqu'on prie pour une figure qu'on pense être à l'image de Dieu, alors qu'elle agit à l'inverse?

Le blog de Waddle 14/03/2013 11:46



Comme dit dans mon message précédent, si on prie pour quelqu'un qu'on pense bien alors qu'en réalité, c'est un monstre, cela ne fait rien. Nous ne sommes pas engagés par les actes que les autres
posent, et une prière dans l'ignorance de certaines choses ne nous rend pas coupable de quoi que ce soit.


 



Pierre 14/03/2013 11:16


Un autre problème, que souligne très bien Sylvain, c'est que des Illmunatis se sont infiltrés dans la religion. Ce que je me demande, c'est que lorsqu'on prie pour quelqu'un qui n'est pas clean,
cela fait-il que notre prière s'adresse finalement à quelqu'un d'autre que le bon Dieu?


Je me demande quelle diretion prend une prière quand on prie pour quelqu'un qui n'est pas respectueux de l'être humain? Désolé de te poser tant de questions, mais ma foi est en perpetuelle
évolution, et mon cerveau me fait me poser pleind e questions,e t tu sembles être un Chrétien plutôt éclairé.

Le blog de Waddle 14/03/2013 11:45



Lorsqu'on prie pour quelqu'un, notre prière s'adresse toujours à Dieu. Que la personne soit clean ou pas. D'ailleurs, Jésus a dit à l'époque: "Priez pour vos ennemis, priez pour ceux qui vous
martyrisent", c'est donc bien qu'on peut et DOIT prier, même pour des gens qui ne sont pas cleans.

Prier pour eux ne nous rend pas redevables ou responsables de leurs actes. Ca, c'est entre eux et Dieu.



Pierre 14/03/2013 11:09


Quand tu dis "tout ce qui attaque l'Eglise en Europe est déifié, béatifié, applaudi", j'estime que tu es au coeur de tout ce qui se passe en ce moment. J'en paralais hier chez Corto, on nous
parle de sexe en permanence et jamais il n'est question d'amour.


Tiens, un fait gravissime, c'est Vincent peillon, ministre des écoliers, qui conseille aux jeunes d'expérimenter un maximum d'expériences sexuelles, hétéro et homos (!), ceci dans le but de
lutter contre l'homophobie. En fait il encourage les jeunes à pratiquer le sexe et ne parle jamais de sentiments. Tout cela est gravissime, et les progressistes applaudissent.

Le blog de Waddle 14/03/2013 11:43



Vincent Peillon a dit ça? Ca m'étonne fort quand même! Tu as une source?

Qui est Corto?



Pierre 14/03/2013 11:06


En effet, la laïcité n'est pas un problème en tant que tel. Sauf que, comme tu le dis si bien, on a occulté délibérément les bonnes valeurs humaines. Celles qui permettent de fluidifier les
rapports entre les hommes.


Savais-tu qu'avant d'être une République, lorsque nous étions sous le régime monarchique, les gens étaient très soudés entre eux. Il y avait une vraie cohésion sociale. Il était très dur de
dénoyauter l'Amour que les gens se portaient les uns aux autres. Certes ce n'était pas parfait, mais il y avait une réelle unité dans le peuple.


Ainsi on comprend mieux qu'avec l'arrivée la République, ils ont réussi à diviser les gen entre eux, et on sait très bien qu'il est plus facile pour quelqu'un de règner quand la population est
divisée en plein de petits groupes.


 


Pendant plus de 1500 ans Jésus rayonnait sur la France, il y avait une foi globale qui tendait vers le bon sens et l'humanisme. Les gens étaient unifiés et il existait un tronc commun vers lequel
nous pouvions tous nous rattacher.


 


Ce n'est désormais plus possible, le seul tronc commun qu'on nous propose c'est la laïcité et l'Europe. On nous a demandé au fil du temps, depuis la Révolution, d'arrêter de croire en Dieu pour
coire en la Républqie. Sauf que la République n'est pas parfaite tandis que Jésus est un être bon et lumineux. Ils ont détourné la foi des gens pour les faire croire en quelque chose d'obscur,
qu'ils ont pourtant appellé les Lumières. Des gens très obscurs qui s'appellent les Lumières, il y a de quoi être sceptique. Je me dis, au vue de ce qu'ils e passe en Europe, que nos dirigeants
ne sont pas dignes e notre foi.


Mon voeu le plus cher est le bonheur des gens. Toutes races et toutes opinions confondues. Mon voeu est que les gens ne souffrent pas. Que ce qui ne dépend pas d'eux ne provoque pas de malheur
dans les foyers. Quand je vois tout ce qui se passe et tout ce qui pourrait être évité, j'ai de sérieux doutes sur le fait que les gouvernants nous mènent dans la bonne direction. As-tu vu cette
étrange coïncidence, la ressemblance entre la tour de Babel et le parlement européen?


Je continuerai à croire en Jésus, à aimer les hommes et à discerner le mensonge de la vérité.


 


Waddle, très sincèrement je souhaite également que Dieu te bénisse et que ton livre soit publié un jour. Sois assuré que je l'achèterai en 2 exemplaires dès sa sortie. Merci pour ton travail,
merci pour tes témoignages, merci de nous permettre de faire vivre notre coeur en même temps que notre esprit.

Le blog de Waddle 14/03/2013 11:43



Re-Bonjour Pierre,


Petite question, peux-tu me dire par quel biais tu as découvert ce blog?

Par ailleurs, j'ai l'impression qu'au delà de la foi, nous avons une vision "politique" du monde très proche toi et moi.



Le parlement européen, je ne sais pas, mais personnellement, c'est la commission européenne qui est une horreur, car c'est une institution non élue qui domine les gouvernements nationaux qui eux,
sont élus.


Concernant la monarchie (c'est pour ça que je te demande comment tu as découvert ce blog, car dans un forum que je fréquente, il y a un chrétien que j'apprécie beaucoup qui parle pas mal de
monarchie ), je ne sais pas si c'est un système plus idéal que la République. Le problème est surtout la destruction
de valeurs communes et de principe, la destruction du spirituel chez l'homme avec ce "laicardisme" qui n'est qu'en fait la destruction de l'homme spirituel pour le transformer en consommateur
individualiste.





Waddle 14/03/2013 10:49


Salut Pierre,


Quel message intéressant! Y aurait des tas de choses à dire sur l'évolution des sociétés occidentales et sur la laïcité!


La laïcité en tant que principe, n'est pas le problème. Le vrai problème, c'est la destruction orchestrée et organisée de toutes les valeurs humaines et universelles portées par le christianisme,
pour livrer l'homme tout entier au libéralisme et puissances de l'argent.


Aujourd'hui, tout ce qui attaque l'Eglise en Europe est déifié, béatifié, applaudi. Tout ce qui protège même modestement des principes, valeurs morales, traditions importantes pour la vie de
groupe, est ringardisé, traité de rétrograde, réactionnaire, etc...


Concernant des sujets de ce type, je les aborde dans un mini livre d'une soixantaine de page que je viens de finir d'écrire, sur la République en général. Je cherche encore un éditeur.

Que Dieu te bénisse mon frère.

Pierre 14/03/2013 10:24


Bonjour mon cher Waddle. La foi m'a permis de prendre conscience que la vie est sacrée, elle m'a aussi ouvert les yeux sur l'homme. Je sais que l'homme n'est pas que bon et qu'il est aussi
capable de faire le mal, parfois sans le savoir.


Dy coup je me méfie des laïcards qui fustigent Dieu et qui croient en des partis politiques ou end es forces obscures. La laïcité en Europe nous a fait perdre une grande partie de notre identité,
notre souveraienté, et le pire, c'est qu'il a laissé le malin prendre les rênes de nos sociétés.


 


Si vous saviez toutes les horreurs que commettent les élites et que les journalistes et juges protègent, vous vous diriez que le mal est entrain de nous ronger de l'intérieur.


 


Un point d'orgue maçonnique, la phrase embmêmatique, normalement en latin: La construction par le chaos. Ils veulent détruire les sociétés en niant les bienfaits de la foi, et ainsi dans quelques
années apparaîtra le nouvel ordre mondial.


 


Il y a trop de malfaisants haut placés, protégés, pour croire aux bienfaits de la société laïque. Dans chacune de mes prières j'implore le Seigneur de faire rayonner son amour sur les peuples et
aussi de rétablir la Justice. Que les enfants, êtres les plus sacrés de la planète, puissent être protégés des prédateurs. L'enfant est le fruit de l'Amour et pas un simple produit de
consommation ayant pour rôle de satisfaire les plus tarés.


 


Bonne journé Waddle!


 

milliearuna 14/03/2013 08:12


Etre chrétien, c'est par le coeur que cela commence. C'est un changement qui s'effectue de l'intérieur vers l'extérieur. Alors, si on a du mal avec les choses extérieures, disons-nous que notre
coeur doit être changé d'abord. Et ça, c'est le Saint-Esprit qui le fait, s'il habite dans notre coeur... S'il n'y a aucun changement (pas le moindre !) dans notre personnalité, alors c'est que
nous ne sommes pas habité par la présence divine. "Celui qui n'a pas l'Esprit-de Christ (l'Esprit Saint), ne lui appartient pas" : c'est une parole de la bible !


Alors...il y en a qui votent pour "Jésus", c'est tout, mais après qui ne peuvent pas suivre tout son programme. Sont-ils entrés dans le royaume de Dieu ???? Eh bien NON !!!

Waddle 14/03/2013 00:47


Merci Wallis pour ton partage. Toujours édifiant.

Salutations fraternelles.

Wallis 13/03/2013 23:18


Merci Waddle pour ce partage au combien important.


Le Seigneur a dit : "C'est aux fruits que vous reconnaitrez l'arbre" (Matthieu 7:20).


Il est bien triste de constater que Jésus a beaucoup de sympathisants mais peu de disciples pourtant la Bible affirme que ce sont les disciples qu'on a appelé chrétiens (Actes 11:26) tellement
ils voulaient ressembler à leur Maître.


Cependant, ce phénomène n'est pas nouveau. Dans les Evangiles on peut toujours observer deux catégories de personnes auprès de Jésus:


D'une part la foule qui faisait route avec Jésus (les sympathisants) et d'autres parts les vrais disciples qui avaient tout abandoner pour suivre leur Maître.


Les constats que tu soulignes dans ton partage révèlent la différence entre les vrais chrétiens nés de nouveau et ceux qui ne portent que le nom.


Les premiers ont la crainte de Dieu et vivent leur vie devant Lui. Ils sont les mêmes sous le regard et en dehors du regard des Hommes. Ils ont en permanence le souci que leur comportement
rapproche leur entourage de Jésus plutôt que de l'en éloigner.


Les autres n'ont pas conscience que leur vie est peut-être la seule Bible que lira leur entourage.


Maintenant que le constat est fait, les questions qui émergent sont les suivantes : Suis-je un disciple ou un sympathisant de Jésus ?


Si je suis un sympathisant de Jésus, suis-je décidé à changer, à sortir des traditions religieuses pour naître de nouveau et devenir un de ses disciples ?


Que Dieu nous bénisse tous.

Waddle 13/03/2013 20:32


En effet Daniel, il y a un peu de tout ça, je suis bien d'accord.

daniel 13/03/2013 20:29


Pour répondre à la question « pourquoi avons-nous du mal ? je dirais que le problème n’est pas dans l’application dans les petites choses de la vie quotidienne. Comme on l’a souligné il
faut « des yeux ». Si nous avons du mal c’est parce que nous ne savons pas qui sont nos frères. Si j’ai des frères j’appartiens à une famille et je manifeste de l’amour
concrètement. «  C’est par l’amour que vous avez les uns pour les autres que tous reconnaitront que vous êtes mes disciples ». Personne ne verra si je fais bien ma déclaration
d’impôt et des non croyant le font aussi. Donc le problème n’est pas là.  Je pense que Si j’ai du mal c’est parce que je suis seul et que je rends des comptes a personne et que personne ne
m’encourage. Je vous livre une reflexion en vrac. Ça merite affinage J

sylvain 13/03/2013 17:46


oui, mais il y en a beaucoup à qui il dira: "je ne sais pas qui tu es"

Waddle 13/03/2013 17:44


Bonjour Sylvain,


Il ne faut pas frémir, la clé, c'est l'humilité, l'amour de Dieu et du prochain. Même si on se trompe, même si one se perd parfois.

Si une seule brebis s'égare, le Seigneur dit qu'il abandonne les 99 premières pour aller chercher la brebis égarée...

Salutations fraternelles.

sylvain 13/03/2013 15:23


ça fait un peu penser à ce que Jésus dit: "Retirez-vous de moi, je ne vous ai jamais connus". Je trouve cette déclaration d'une grande violence. On s'écarte un peu du sujet mais bon...
Jésus ne dit pas: "Il fut un temps où je vous connaissais, où vous étiez mes disciples, où vous étiez bouillants pour moi." Voilà qui met exergue la question du salut: "Une fois sauvé, sauvé pour
toujours?", certains croient qu'ils font partie du troupeau de Jésus alors qu'ils n'y appartiennent pas....ça fait frémir!!!!

Waddle 13/03/2013 14:56


Bien dit Sylvain.

Mais parfois, c'est même pire que ça car même aux yeux de tous, on fait des choses qui sont normalement contraires à nos principes.



Salutations fraternelles.

sylvain 13/03/2013 14:48


en d'autres termes, "Qui suis-je lorsque personne ne me voit?"