Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

Reflexion sur le jeûne chrétien

26 Avril 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Etudes et réflexions

Bonjour,

 

Mon ami(e), j’espère que tu vas bien, et que tu es très en forme malgré les soucis de ce monde.

 

Pour ceux qui souvent pratiquent le jeûne, que ceux qui réussissent à jeûner persévèrent jusqu’à la fin, et que ceux qui ont des difficultés ne se sentent pas coupables, et demandent à Dieu des les fortifier pour faire mieux la prochaine fois.

 

Dans nos églises, on entend beaucoup parler du jeûne, surtout comme un moyen puissant d'obtenir des faveurs de Dieu, des bénédictions, etc...

 

Que pouvons-nous retenir ?

 

Il y a plusieurs pièges à éviter lorsque nous jeûnons. Très souvent, nous le prenons comme une épreuve olympique ou, si on arrive au bout, nous aurons de grandes récompenses pour être arrivés au bout (un peu comme les médailles qu’on reçoit quand on arrive bien placé à une compétition).

 

Détrompons-nous. Le jeûne est quelque chose qui sert à nous humilier devant Dieu et à chercher sa face.  S’il nous est difficile de jeûner physiquement, c’est l’esprit et notre cœur qui comptent, devant Dieu.

 

Voici comment Dieu explique clairement le jeûne qu’il aime :

 

Esaïe 58 :

 

 58.1 Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Élève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés!

58.2  Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent connaître mes voies; Comme une nation qui aurait pratiqué la justice Et n'aurait pas abandonné la loi de son Dieu, Ils me demandent des arrêts de justice, Ils désirent l'approche de Dieu. -

58.3  Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard? -Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires.

58.4  Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, Pour frapper méchamment du poing; Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en haut.

58.5  Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, Un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, Un jour agréable à l'Éternel?

58.6 Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug;

58.7 Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable.

58.8 Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'Éternel t'accompagnera.

58.9 Alors tu appelleras, et l'Éternel répondra; Tu crieras, et il dira: Me voici! Si tu éloignes du milieu de toi le joug, Les gestes menaçants et les discours injurieux,

58.10 Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, Si tu rassasies l'âme indigente, Ta lumière se lèvera sur l'obscurité, Et tes ténèbres seront comme le midi.

 

 

 

Le jeûne sans l’esprit du jeûne, est donc inutile devant Dieu. Et l’esprit du jeûne, c’est d’humilier son cœur (et pas son corps), de pratiquer la justice, la charité, et d’être juste devant Dieu. Celui qui fait cela, qu’il mange ou qu’il ne mange pas, est en jeûne devant Dieu.

 

Et Dieu répondra à cette personne, et lui répondra certainement (verset 8).

 

Une autre chose est de savoir la raison pour laquelle nous jeûnons.

 

S’il est vrai que nous pouvons jeûner pour demander des choses précises à Dieu (mariage, réussite professionnelle, réussite scolaire, etc…), la majeure partie des jeûnes de la bible étaient des jeûnes pour chercher Dieu, chercher sa face et connaître ses voies.

 

Jésus a jeûne pendant 40 jours dans le désert. Il cherchait le Père continuellement dans la prière, pour que le Père lui indique clairement ses voies, et la mission qu’il devait accomplir. (Lire Luc 4)

 

Esther a jeûne pendant 3 jours, avec le peuple, mais ce jeûne servait à éviter une mort certaine qui était réservé au peuple juif à cette époque. Ce n’était pas pour demander une quelconque bénédiction matérielle. (Lire Esther 4)

 

Jésus nous le rappelle souvent. Si nous cherchons les choses d’en haut, les choses d’en bas nous seront données, sans même parfois que nous ayons besoin de les demander au Père :

 

Matthieu 6 : 33 " Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus "

 

Apprenons donc à jeûner pour des choses agréables à Dieu, et des choses souvent spirituelles. Car le Seigneur dit :

 

Zacharie 7 : 5 " Dis à tout le peuple du pays et aux sacrificateurs : Quand vous avez jeûné et pleuré au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante et dix ans, est-ce pour moi que vous avez jeûné " 

 

Pour ceux d’entre vous qui sont parents, lorsque votre enfant vous fait plaisir, attendez-vous que l’enfant vous demande des choses avant de le couvrir d’amour ou de cadeau ? Je ne pense pas.

 

Enfin, ne prenons pas l’habitude de jeûner trop souvent, pour tout et n’importe quoi, au risque de transformer cette arme spirituelle puissante en automatisme, en formule magique, ou en religiosité.

 

Souvent, ça m’arrive d’entendre :

 

-         Tu cherches un travail ? Jeûne

-         Tu veux voir Dieu agir dans ta vie ? Jeûne

-         Tu veux demander quelque chose à Dieu ? Jeûne !

 

Ce n’est pas une formule magique !

 

Si je devais résumer ce que j’ai compris, c’est que le jeûne sert à se rapprocher de Dieu, et à augmenter notre foi. Parfois, cela sert lorsqu’on a une faveur particulière à lui demander. Parfois seulement. Et surtout, soyons sûrs d’être agréable à ses yeux sinon cela risque d’être vain.

 

Enfin, que personne ne croit qu’il n’a « pas le droit de jeûner » lorsqu’il est dans le péché ou qu’il commet des péchés. Ce qui déplait à Dieu, ce ne sont pas les pêcheurs (nous sommes tous pêcheurs), ce sont plutôt qui sont pêcheurs et dont le cœur se complait dans le péché, et qui ne veulent pas changer !


Que Dieu nous bénisse.

 

Waddle.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Catherine 24/08/2010 19:28



Fasting simply means abstinence from food as far as I'm concerned….You basically set food aside in order to focus on whatever it
is that you are seeking


But is there a right or wrong way of doing it?


Do we have to fast for long hours? Who determines the length of the fast?