Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

Quelques questions aux témoins de Jéhovah

8 Avril 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Faux enseignements

J'ai relevé ici et là, ce qui semble être des soucis sur les doctrines des Témoins de Jéhovah, qui considèrent que leur Organisation est la seule choisie par Dieu pour guider les hommes.

Bonne lecture

1. Le Saint Esprit

Si c'est la "force agissante de Dieu", comment expliquer ce passage:

«Comme ils servaient publiquement Jéhovah et jeûnaient, l’esprit saint dit : “ Mettez-moi à part entre tous Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. ” »

Comment une force peut-elle parler et dire "MOI"??

Comment une force peut-elle dire "JE les ai appelés"?

2. Sur les transfusions

Puisque la Société Watchtower interdit l’utilisation des transfusions sanguines, pourquoi permet-elle l’utilisation de l’albumine, des facteurs de coagulation et de la gammaglobuline, tous ces derniers produits étant dérivés du sang humain ? 


3. Le retour de Jesus en 1914

Les TJ disen que Jesus est revenu de façon invisible en 1914. Or, Zacharie qui prophétise sur ce retour dit:

Zacharie 14.4 « Et ses pieds se tiendront réellement, en ce jour-là, sur la montagne des oliviers, qui est en face de Jérusalem, à l’est(…). »


Puis, révélations dit:

1.7 Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen! 

Comment expliquer ces versets si le retour est invisible?


4. Sur la Sainte Cène

Paul disait : « Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous continuez à proclamer la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il arrive. » (1 Corinthiens 11 : 26) 

Si Jesus est revenu en 1914, pourquoi les TJ continuent-ils à prendre le pain et le vin??


5. Sur les 144.000

Révélations 19.1 déclare:

« Après ces choses j’ai entendu ce qui était comme une voix forte d’une grande foule dans le ciel. Ils disaient : “ Louez Yah ! Le salut et la gloire et la puissance appartiennent à notre Dieu, »


Si ceux les 144.000 doivent être au ciel, que fait la "grande foule" dans le ciel?

On a encore Révélations 7.9:

7.9 Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains. 

La "grande foule" est devant le trône, et devant l'agneau, comment est-ce possible si la grande foule est sur la terre, et le trône de Dieu et l'Agneau sont au ciel??

6. Sur le nom "Jehovah"

Les TJ disent dans leurs brochures que l'appelation "Yahweh" est plus correcte que "Jehovah" pour le nom de Dieu.

Pourquoi utilisent-ils donc le nom Jehovah alors qu'ils insistent tous les jours sur l'importance du nom de Dieu??

Voici un extrait d'un ancien Tour de Garde:
« Bien que nous inclinions à considérer la prononciation Yahweh comme la forme la plus correcte, nous avons retenu la forme Jéhovah parce que le peuple la connaît depuis le 14ème siècle. » (Tour de Garde du 1er juin 1961, à la page 173)

Si les témoins de Jehovah se vantent de vouloir faire connaitre le nom de Dieu, pourquoi ne pas restituer la vérité et directement utiliser la forme la plus correcte plutôt que d'imiter une mauvaise connaissance du peuple??

7. Traduction inexplicable

Dans Colossiens 1.15-17, la TDMN (Traduction du Monde nouveau) traduit:

« Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création ; 16 parce que par son moyen toutes les [autres] choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les [autres] choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. 17 Il est aussi avant toutes les [autres] choses, et par son moyen toutes les [autres] choses ont reçu l’existence »

Les mots "autres" mis en rouge, ne figurent sur AUCUN MANUSCRIT. Pourquoi ont-ils été rajoutés dans la traduction de la TDMN???


8. Une autre traduction inexplicable

En Philippiens 2.9, on peut lire dans la TDMN:

« C’est pourquoi aussi Dieu l’a élevé à une position supérieure et lui a donné volontiers le nom qui est au-dessus de tout [autre] nom »

Le mot "autre", ne figure sur aucun manuscrit, comme précedemment!
Pourquoi l'avoir rajouté??

Sachant que la bible déclare:

Proverbes 30.5-6:

« Toute parole de Dieu est affinée. Il est un bouclier pour ceux qui se réfugient en lui. 6 N’ajoute rien à ses paroles, de peur qu’il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur. »


9. Les Témoins de Jehovah, esclave fidèle et avisé de Dieu?

Si c'est le cas, pourquoi se sont-ils trompés de nombreuses fois sur leurs prédictions??

En effet, la Société Watchtower a enseigné que Har-Maguedon devait survenir en:

1914 – «The Time Is At Hand», 1888 (éd. 1911), page 101: «Zion’s Watchtower», 1/15/1892, page 22.
1918 – «Le mystère accompli» 1917, pages 62, 485. 
1925 – «Des millions de personnes actuellement vivantes ne mourront jamais», 1920, pages 89-90, «The Watchtower», 7/15/1924, page 211. 
Durant la deuxième guerre mondiale – «The Watchtower», 9/15/41, page 288. 

1975 – «Kingdom Ministry», 6/69, page 3; «Awake!». 10/8/68, etc.

10. Poteau ou croix?

Si Jesus a été cloué à un poteau et pas à la croix, pourquoi Jean déclare-t-il:

Jean 20 : 25:« (…) « Si je ne vois pas dans ses mains les marques des clous (…), »

S'il avait été cloué à un poteau, il y aurait du avoir un seul clou, comme l'illustre ce dessin issu de publications TJ:

Image

D'ailleurs, toujours en regardant cette photo, comment comprendre le passage:

Mathieu 27:37 «Ils placèrent aussi au-dessus de sa tête le motif de sa condamnation ainsi libellé : «Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs.»

N'aurait-il pas été plus logique de dire "au dessus de ses mains"??

Curieux hein...

11. Sur la Sainte Cène:
Si la Sainte Cène est réservée seulement au 144.000 et pas à la grande foule, pourquoi Jesus parle-t-il ainsi dans Jean:

6.53 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. 
6.54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. 
6.55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. 
6.56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.

Si on comprend bien Jesus, cela signifie que ceux qui ne prennent pas le corps et le sang de Jesus (la Sainte Cène donc) ne sont pas sauvés n'est ce pas?

Question 12

La Tour de Garde affirmait:

«Ce qui différencie le vrai Dieu des faux dieux, c'est son nom personnel Jéhovah.» La tour de garde, 15 novembre 1977, page 702

Etant donné que la TDMN dit que "La parole était un dieu" en parlant de Jésus, vu que Jésus est un dieu qui ne s'appelle pas Jehovah, il est donc un faux dieu?

Question 13

Les TJ affirment d'un côté que ceux qui disent (comme les musulmans) que la bible a été altérée ou modifier se trompent, car Dieu veille sur sa parole:

«Ceux qui, aujourd'hui, vous disent qu'on ne peut être certain que la bible contienne un texte exact, ne connaissent vraisemblablement pas ces faits établis. Il fallait s'attendre à ce que Dieu veille à la préservation de sa Parole, afin que la Vérité, les principes et la connaissance qu'elle renferme soient protégés. La bible elle-même contient la promesse que Dieu préserverait ainsi sa Parole (Daniel 12:4, 1 Pierre 1:24, 25, Révélation 22:18-19)»Source: La bible est-elle vraiment la parole de Dieu?, 1969, page158

Or, un peu plus tard, les même TJ affirment que la bible a été altérée!!!!

«Il existe encore des milliers de manuscrits des Écritures grecques chrétiennes, mais la plupart d'entre eux ne remontent pas plus haut qu'au 4ème siècle. Voilà qui soulève une question importante: Se pourrait-il que le texte des Écritures grecques chrétiennes ait été altéré avant le 4ème siècle, de sorte que le nom de Dieu en aurait disparu? Tout indique que c'est bien là ce qui s'est passé.»Source: Le nom divin qui demeure à jamais, 1985, page 24

Finalement, qu'est ce qui est vrai?

Question 14: La vaccination

En 1931, la WT déclarait à grandes pompes:

"La vaccination n’a jamais sauvé une vie humaine. Elle n’empêche pas la variole. La vaccination est une violation directe de l’alliance éternelle établie par Dieu avec Noé après le déluge." 
Source: L’Age d’or, 4-2-1931, pages 191-192, édition anglaise. 

Quand on lit cela, cela n'est pas une supposition ou une hypothèse, mais une affirmation dure et claire.

Et pourtant, 20 ans plus tard:

Après avoir examiné la chose, il ne nous semble pas qu’elle constitue une transgression de l’alliance éternelle établie avec Noé telle qu’elle est consignée en Genèse 9 : 4 ni qu’elle soit contradictoire avec la loi analogue de Dieu dans Lévitique 17 : 10-14… il semble donc qu’on ne puisse soulever une objection quelconque en invoquant des raisons scripturaires. 
Source: Tour de Garde du 15-7-1953, page 223.

Que pensez alors des personnes qui sont tombées malades, peut etre mortes, parce que pendant 20 ans, ils ont obéi à "l'esclave fidèle et avisé"?

Question 15:Sur le sang

Aujourd'hui, les TJ nous disent que le sang est interdit par Dieu, etc..., et que c'est tellement clair dans la parole que ce n'est pas à discuter. Pourquoi pas.

Mais comment expliquer alors:

Aujourd'hui la transfusion du sang est une opération relativement simple, et qui ne fait courir aucun risque d'infection, à condition naturellement d'observer les règles actuellement bien déterminées. 
Source: "L'Age d'Or" du 1er décembre 1936

Si Dieu était vraiment contre cela, comment se fait-il que son représentant sur terre en 1936 ne puisse pas être au courant de cela? Est-ce vraiment rassurant pour faire confiance ensuite, lorsqu'il y a autant de changement drastiques? (il ne s'agit pas ici d'un point léger de doctrine).

Le reste à suivre...

Question 16: Concernant l'ONU

Pour la Watchtower et les TJ, l'ONU est la bete sauvage d'Apocalypse 17.

Dans les différentes publications TJ, on peut lire:

" L' ONU est en réalité une contre-façon blasphématoire du royaume messianique..."
" Elle (l' ONU) doit s'en aller à la destruction. Les noms des fondateurs et admirateurs de l' ONU n'ont pas été écrits dans le livre de vie de Dieu.", etc...

Mais pourquoi donc la Watchtower a-t-elle été affiliée à l'ONU (en tant qu'ONG) de 1992 jusqu'en 2001???
(Suite à un fiasco en interne, la WT a finalement démissionné). 

Pour info, voici les conditions qu'il faut remplir et signer, pour être une association affiliée à l'ONU:

Que l'ONG partage les principes de la Charte des Nations Unies.
•Ait uniquement une activité à but non lucratif.
Que l'ONG ait un intérêt avéré pour les buts des Nations Unies et une capacité ayant fait ses preuves de toucher une audience étendue, telle que des enseignants, des représentants de médias, le monde politique et la communauté des affaires.
Que l'ONG s'engage à mener des programmes d'informations concrets à propos des activités des Nations Unies, en publiant des lettres d'informations et des bulletins, en organisant des conférences, des séminaires et des tables rondes; en incluant la coopération des médias.

Comment la WT a-t-elle pu signer de telles choses?? Sachabt tous les TJ honnetes et sincères qui sont morts pour ne pas avoir voulu se mélanger avec des gens allant contre leurs convictions, comment la WT a-t-elle pu engager une telle chose?
Est-elle vraiment digne de confiance?

Pour les TJ qui ne sont pas au courant de cette histoire et qui penseraient peut-être qu'elle est fausse, les sources sont nombreuses (et la WT ne le nie de toute facon pas). On peut lire dans le journal "The Gardian Weekly":

"La direction âgée et recluse du mouvement fondamentaliste des Témoins de Jéhovah basée à New-York a effectuée une retraite hâtive et peu commune la semaine dernière après avoir été accuser par ses disciples d'hypocrisie pour s’être secrètement affilier aux Nations unies, une organisation qu'elle condamne en termes virulents. "

Source: Stéphane Bates The Gardian Weekly 18-10-2001, Page 23

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Peacemaker 21/09/2010 13:08



Bonjour,


A cette liste de questions, il y a encore d'autres que je me suis posé mais sans réponses ou fondements bibliques réels. Il s'agit ici de l'interdiction de célébrer les anniversaires, et d'autres
fêtes comme Noël et autres, qui il faut bien le préciser ne sont pas véritablement biblique, mais je ne penses non plus que la Bible les condamne. Je pense que Dieu a présenté ouvertement et
de manière très claire tous les comandements et toutes les interdictions (du genre "tu ne tueras point" "abstenez-vous/ne consommez pas du sang"), il n'a pas voulu laisser aux hommes de
procéder pas des supposition et des analogies pour aboutir à des conclusions plus ou moins fauses.


Il me semble aussi que les frères TJ ne prennent pas part aux élections et je ne sais pour quelle raisons surtout. C'est vrai que moi je ne suis pas un partisant aux élections et je n'ai jamais
voté simplment parce que je trouve que les candidats n'ont pas le profil et l'intention de rendre service à leurs populations.


Ils ne respectent pas aussi les emblèmes du pays comme le drapeau et 'hymne par exemple. je serai ravi de lire les passages du genre ("tu ne participeras point aux élections dans ton pays" "tu ne
célèbrera jamais d'anniv" ..... et bien d'autres)


Un frère TJ peut-il, pour notre gouverne, répondre simplement à ces questions sans en poser d'autres? Il faut éviter de répondre aux questions en posant les votres du genre "Je voudrais aussi
vous poser des questions sur la trinité". Ne sortons pas du sujet et on ne pose âs des questions pour le plaisir, mais la principale raison c'est d'obtenir des réponses qui puissent édifier et de
bien faire connaître le point de vue des autres.


Merci à tous les TJ de bien vouloir répondre à mes questions, car je veux bien comprendre leurs philosophie.


Merci et que Dieu vous garde !



Pierrot 26/04/2010 12:58


"""La Nouvelle Bible américaine affirme avec justesse: "Par prophète on entend 'quelqu'un qui parle pour un autre', spécialement pour Dieu, sans être nécessairement quelqu'un qui prédit
l'avenir."

Les Témoins de Jéhovah sont prophètes dans ce sens, mais pas dans celui de prédire des évènements."""

"quelqu'un qui parle pour un autre, spécialement pour Dieu"""....c'est bien ce qu'on "reproche" aux TJ qui disent "parler de la part de Dieu" , parler pour Dieu , en disant que la fin du monde
arriverait en 1914 , ou ensuite en 1925 , etc ....

Peux tu au moins reconnaitre qu'ils ne parlaient pas de la part de Dieu ,ni sous sous son onction ???
Ils parlaient par eux même en essayant de faire croire que c'était DIEU qui les faisait parler ....


Jacques 26/04/2010 10:50


De plus, le fait que des prophéties se réalisent ne prouve pas que la personne qui fait ces prédictions est un vrai prophète de Dieu, comme le rappelle Deutéronome 13: 1-3 :

Deut 13:1-3

"S'il s'élève au milieu de toi un prophète ou un songeur qui t'annonce un signe ou un prodige, et qu'il y ait accomplissement du signe ou du prodige, (.....) tu n'écouteras pas les paroles de ce
prophète ou de ce songeur,..."


Jacques 26/04/2010 10:36


Waddle,

Je te l'ai déjà expliqué, les Témoins de Jéhovah ne se disent pas prophètes dans le sens de prédire des événements. Ils ne prétendent pas non plus être inspirés par Dieu. Tu refuse de prendre en
compte la définition du mot "prophète" telle qu'elle est :

La Nouvelle Bible américaine affirme avec justesse: "Par prophète on entend 'quelqu'un qui parle pour un autre', spécialement pour Dieu, sans être nécessairement quelqu'un qui prédit l'avenir."

Les Témoins de Jéhovah sont prophètes dans ce sens, mais pas dans celui de prédire des évènements.

Voilà pourquoi la Tour de Garde a dit :

" Nous n'avons pas le don de prophéties " - Zion’s Watch Tower, 1883, p. 425


Jacques 25/04/2010 15:24


Encore un exemple tiré cette fois-ci de Réveillez-vous ! :

" Faut-il en déduire que 1975 est l’année fixée pour la fin définitive du présent ordre de choses ? Puisque la Bible ne le précise pas, personne ne peut l’affirmer ". -

(Réveillez-vous du 8 avril 1969)

Comme tu peux le constater, les Témoins de Jéhovah n'affirment rien de certain sur 1975.

Ce sont nos adversaires qui font croire cela...

Mais ils se gardent bien de montrer des articles comme celui-ci.

Sont-ils vraiment honnêtes ?


Waddle 25/04/2010 17:41



Jacques, je crois que la citation ci-dessous est assez éloquente.

Jéhovah couvrira de honte les faux prophètes en n'accomplissant pas leurs prédictions ou en les accomplissant de manière très différente de ce qu'ils avaient prévu: 


“Jéhovah, le Dieu des vrais prophètes,
va bientôt couvrir de honte les faux prophètes, soit en n’accomplissant pas leurs prédictions, soit en faisant que ses prophéties à lui se réalisent d’une manière qui contredise totalement leurs
déclarations prophétiques. Les pseudo-prophètes chercheront alors à cacher
leurs motifs de honte en niant ce qu’ils sont en réalité. ”
—(Le Paradis rétabli parmi les hommes — grâce à la Théocratie!, 1977 p. 356), Paradise Restored to Mankind—By Theocracy!, 1972, pp. 353-354



Jacques 25/04/2010 15:16


Regarde ce que disait la Tour de Garde de 1968, donc plusieurs années avant la fameuse date de 1975 :

"Cela signifie-t-il que l’année 1975 sera celle de la bataille d’Harmaguédon ? Personne ne peut préciser avec certitude l’année où aura lieu cette guerre. Jésus a dit : ’Pour ce qui est du jour ou
de l’heure, personne ne les connaît (Marc 13:32)" - La Tour de Garde du 15 août 1968, p. 498.

La Tour de Garde dit-elle que la fin du monde viendrait de façon certaine en 1975 ?

Non.

Waddle, je crois qu'il ne faut pas écouter la propagande de nos adversaires.

Car ils ne te montreront jamais des Tour de Garde comme celle que je viens de te citer.

Ils ne sont donc pas honnêtes...


Waddle 25/04/2010 15:11


Jacques, je le redis, peu importe le sens du mot prophète.

Ce qui est important à savoir, c'est que la WT a égaré beaucoup de gens.

Et comme je sais que DIeu ne peut permettre que son véritable représentant sur terre égare des gens...

La conclusion est claire;

La WT n'est pas Dieu.


Jacques 25/04/2010 15:09


Waddle, regarde ce que dit la Nouvelle Bible américaine sur le sens du mot prophète :

La Nouvelle Bible américaine affirme avec justesse: "Par prophète on entend 'quelqu'un qui parle pour un autre', spécialement pour Dieu, sans être nécessairement quelqu'un qui prédit l'avenir."

Les Témoins de Jéhovah sont prophètes dans ce sens, mais pas dans celui de prédire des évènements.

Voilà pourquoi la Tour de Garde a dit :

" Nous n'avons pas le don de prophéties " - Zion’s Watch Tower, 1883, p. 425


Waddle 25/04/2010 14:42


Bravo Jacques, vous êtes vraiment très forts.

En gros, vous êtes prophètes, mais pas prohètes :)

En bref, l'esclave fidèle et avisé, que le maitre aurait établi sur ses esclaves est bien mal avisé d'enoncer des tas de fausses prédictions.

Est ce que réellement ca correspond à "avisé"?

Tu peux également chercher la définition du mot "avisé" en grec :)


Jacques 25/04/2010 14:37


Le terme "prophète"vient du grec prophetês. Ce vocable signifie littéralement "proclamateur" (de la préposition pro, "devant", et du verbe phêmi, "dire, parler"). Il désigne donc une personne qui
parle pour divulguer des messages auxquels on attribue une origine divine.


De même, le mot hébreux na-vi' que l'on traduit par "prophète" n'emporte pas l'idée de faire des prédictions. Il vient d'un verbe qui signifie "répandre abondamment des paroles".

Sous cet aspect, on peut dire que par leur prédication les Témoins de Jéhovah se comportent en effet comme des prophètes qui répandent d'abondantes paroles.

Bien que le terme français ait eu originellement la même signification, pour beaucoup de gens aujourd'hui il évoque uniquement une personne qui prédit l'avenir. Toutefois, comme montré plus haut,
le sens premier du terme ne suppose pas nécessairement une prédiction (voir Juges 6:7-10).

La Nouvelle Bible américaine affirme avec justesse: "Par prophète on entend 'quelqu'un qui parle pour un autre', spécialement pour Dieu, sans être nécessairement quelqu'un qui prédit l'avenir."

Les Témoins de Jéhovah sont prophètes dans ce sens, mais pas dans celui de prédire des évènements.


Waddle 24/04/2010 15:17


Ok pour Jean 1. Pas de problème.

Mais dans l'ordre, tu peux répondre sur le fait que soi-disant, les TJ ne se considèrent pas comme prophètes.


Jacques 24/04/2010 15:13


La Parole était Dieu ou un dieu ?

La langue grecque du Ier siècle ne possédant pas d’article indéfini (“ un ” ou “ une ”), certains jugent qu’il y a matière à débat.

L’examen d’une traduction de la Bible dans une langue parlée au cours des premiers siècles de notre ère se révéle dès lors très instructif.

La langue en question est le sahidique, un dialecte copte. Le copte a été parlé en Égypte durant les siècles qui ont suivi immédiatement le ministère terrestre de Jésus. À propos des premières
traductions de la Bible en copte, on lit dans The Anchor Bible Dictionary : “ la version copte est basée sur des [manuscrits grecs] qui sont bien plus anciens que la grande majorité des [documents]
témoins ayant subsisté. ”

Le texte copte sahidique reflète donc une compréhension de l’Écriture datant d’avant le IVe siècle, époque où la Trinité devint une doctrine officielle. Les Écritures grecques chrétiennes furent
traduites d’abord en syriaque, en latin et en copte. Le syriaque et le latin, comme le grec d’alors, ne possèdent pas d’article indéfini. Le copte, en revanche, possède cet article.

Le linguiste Thomas Lambdin, dans son Introduction au copte sahidique (angl.), écrit : “ En copte, l’emploi des articles, définis et indéfinis, correspond à quelque chose près à celui des articles
en anglais. ”

Par conséquent, la traduction copte fournit une indication précieuse sur la manière dont on comprenait Jean 1:1 à l’époque. Or, que constate-t-on ?

La traduction en copte sahidique emploie un article indéfini devant le mot “ dieu ” dans la dernière partie du verset. C’est pourquoi une fois traduite en anglais (et français) moderne, elle se lit
ainsi : “ Et la Parole était un dieu. ”

Manifestement, pour ces traducteurs du temps passé, les paroles de Jean 1:1 ne signifiaient pas que Jésus devait être identifié au Dieu Tout-Puissant. La Parole était un dieu, pas le Dieu
Tout-Puissant.

Jean 1:1 tel qu'il apparait sur le manuscript copte :

Hn tehoueite nefshoop ngi p-shaje
Auw p-shaje nefshoop nnahrm p-noute
Auw neu-noute pe p-shaje

En français:

Au commencement existait La parole
Et La parole existait avec Le dieu
Et Un dieu était La parole


Jacques 24/04/2010 15:09


Le fait que la Parole(qui est devenue Jésus Christ)est désignée par le mot "dieu"s'accorde avec l'usage qui est fait de ce terme dans le reste des Écritures. Par exemple, en Psaume 82:1-6, des
juges israélites sont qualifiés de "dieux" (hébreu ´èlohim; grec théoï en Jean 10:34) parce qu'ils étaient censés représenter Jéhovah et enseigner sa loi.


Jacques 24/04/2010 15:06


Réponse à la question 12

La Parole était dieu ou était Dieu ?

La façon dont les Témoins de Jéhovah traduisent Jean 1:1 en mettant "la Parole était dieu" est-elle trompeuse ?

Tout le monde ne partage pas cet avis :

"En s'appuyant sans doute sur un hymne préchétien, l'auteur, ignorant le concept de préexistence éternelle, dit du logos qu'il était là au commencement de la création.Il habitait dans la dimension
de Dieu et, selon la traduction littérale du verset 1c : il "était dieu". Le texte est précis.Il omet l'article devant le mot "dieu",alors que la ligne précédente le contenait : "Elle (la Parole)
était, en commencement, vers le Dieu." Il est donc difficile de traduire exactement le verset 1c. L'auteur veut dire que le logos faisait partie de la réalité divine, sans être le Dieu suprême.
"Divin" est trop faible, "Dieu" est trop fort. le mot "dieu", avec la minuscule cherche à rendre la pensée."

(Nouveau Vocabulaire Biblique, édition Bayard, 2004, page 441, sous la direction de Jean-Pierre Prévost, éxégète et théologien)

Cet ouvrage n'est pas un ouvrage des Témoins de Jéhovah, et pourtant, ce spécialiste reconnait que la traduction "dieu", celle utilisée par les Témoins, est une bonne traduction.

D'ailleurs, d'autres versions de la Bibe ont traduit Jean 1:1 de cette façon :

1808 : "et la parole était dieu". (The New Testament in an Improved Version)

1864 : "et dieu était la parole". (The Emphatic Diaglott, traduction interlinéaire de Benjamin Wilson)


1925 : " et le Logos était dieu" (Pages choisies des Evangiles, par H. Pernot. Paris)


1928 : "et le Verbe était un être divin". (La Bible du centenaire, l'Evangile selon Jean, Maurice Goguel)


1935 : "et la Parole était divine". (The Bible, An American Translation, J. Smith et E. Goodspeed)


1946 : "et d'espèce divine était la Parole". (Das Neue Testament, Ludwig Thimme)


1975 : " et dieu (ou d'espèce divine) était la Parole". (Das Evangelium nach Johannes, Johannes Schneider)


Jacques 24/04/2010 14:37


Réponse à la question 6. Sur le nom "Jehovah"

Waddle, même les juifs reconnaîssent le bien-fondé de la forme "Jéhovah" :

"La référence biblique à Dieu comme Ye.ho.va. (Jéhovah), écrite avec les lettres hébraïques Yod, Hé, Vav, Hé, est généralement considérée
être le nom 'authentique' de Dieu."

A. J. Kolatch - Le livre juif du pourquoi, préfacé par le Grand rabbin Joseph Sitruk pp. IX, 347; Genève 1990, Éd. MJR


Jacques 24/04/2010 12:34


1Jean 5:7,8 :

"Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord."

Ce texte nous dit que l'eau et le sang sont d'accord et qu'ils rendent témoignage.

Le sang et l'eau sont-ils des personnes ?

Non, pas plus que l'Esprit...


Jacques 24/04/2010 12:27


"La majeure partie des textes du N[ouveau] T[estament] décrivent l'esprit de Dieu comme une chose, et non comme une personne; cela est particulièrement évident dans le parallèle qui est établi
entre l'esprit et la force de Dieu." (La New Catholic Encyclopedia, 1967, tome XIII, p. 575)


"Les apologistes [les écrivains chrétiens grecs du IIe siècle] parlent d'une manière trop hésitante de l'Esprit; avec un tant soit peu d'intuition nous dirions qu'ils en parlent trop
impersonnellement."

(La New Catholic Encyclopedia, 1967, Tome XIV, p. 296)


Jacques 24/04/2010 12:22


Marc 1:10, relatant le baptême de Jésus, indique que l'esprit saint est descendu sur Jésus "comme une colombe"; il ne dit pas qu'il a pris forme humaine. L'esprit saint qui s'est posé sur Jésus
n'était pas une personne, mais la force agissante de Dieu.


Jacques 24/04/2010 11:57


Les exemples de personnification ne sont pas rares dans les Écritures :

On dit de la sagesse qu’elle a des enfants (Luc 7:35);

Egalement, du péché et de la mort qu’ils ont régné (Romains 5:14, 21).

Voici comment la Bible de Dhorme rend une partie de Genèse 4:7: “Le Péché est tapi à la porte.”

Selon une note de cette version, “le péché est personnifié comme un être qui guette l’homme pour se jeter sur lui”; toutefois, il est évident que le péché n’est pas une personne spirituelle; de
même, la personnification de l’esprit saint ne fait pas de lui une personne spirituelle.

Pareillement en 1 Jean 5:6-8 (Osty), ce n’est pas seulement l’esprit, mais aussi “l’eau, et le sang” qui “témoignent”. Manifestement, donc, pas plus que l’eau et le sang, l’esprit saint n’est une
personne.

En conformité avec cette conclusion, on constate qu’en général la Bible parle de l’“esprit saint” d’une façon impersonnelle, mettant l’esprit en parallèle avec l’eau et le feu (Matthieu 3:11; Marc
1:8).

Les Écritures encouragent les humains à se remplir d’esprit saint et non de vin (Éphésiens 5:18).

Elles disent des disciples du Christ qu’ils sont pleins d’esprit saint, comme ils sont pleins de sagesse, de foi, de joie ou de quelque autre vertu (Actes 6:3; 11:24; 13:52).

En 2 Corinthiens 6:6, l’esprit saint est associé à d’autres qualités. Si l’esprit saint était véritablement une personne, on ne rencontrerait pas aussi souvent de telles expressions.


Jacques 24/04/2010 11:34


De plus, ce texte montre qu'Etienne était "plein d'esprit saint".

Peut-on être "plein" d'une personne ?

Non, par contre, on peut être plein d'une force...


Jacques 24/04/2010 11:32


Waddle,

Si le Saint-Esprit est une personne, comme se fait-il qu'Etienne ne l'ait pas vu dans sa vision :

"Mais Etienne, plein d'esprit saint, fixa le ciel et aperçu la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu." - ACTES 7:55

Dans ce verset, Etienne voit Dieu et Jésus, mais il ne voit pas le Saint-Esprit en tant que personne divine.

Pourquoi ?


Waddle 23/04/2010 16:20


Jacques, comme d'habitude tu mélanges tout.

Que la bible personnalise des choses, c'est clair.

Mais que la bible fasse dire quelque chose à l'esprit, cela n'a rien à voir avec une personnalisation au figuré.

Quand on lit "Le Saint Esprit dit "Mettez moi à part Paul, etc...", as-tu l'impression que c'est au sens figuré?

Pourtant, quand on lit "Le péché se couche à ta porte", c'est évident que c'est du sens figuré.


Jacques 23/04/2010 16:16


Un autre exemple se trouve en Luc 7:35 où Jésus dit :

"Mais la sagesse a été justifiée par tous ses enfants." (Luc 7:35, version Louis Segond)

Là encore, la Bible personnalise la sagesse en disant qu'elle a des enfants.

La Bible veut-elle dire que la sagesse est une personne ?

Non, donc, quand la Bible dit que l'Esprit Saint dit quelque chose ou parle ou fait ceci ou cela, il ne faut pas en conclure que c'est une personne.


Jacques 23/04/2010 16:10


Le Saint-Esprit

Waddle, dans ton introduction tu demande comment une force peut-elle parler ?

Mais la Bible personnalise de nombreuses choses. Par exemple, en Genèse 4:7, elle dit que le péché est "se couche à la porte".

Genése 4:7, version Louis Segond :

"Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi: mais toi, domine sur lui."

Est-ce que cela veut dire que le péché est une personne ?

Non, pas plus que l'Esprit saint...

Le fait que la Bible personnalise l'Esprit Saint en disant qu'il parle n'en fait pas une personne.


Jacques 23/04/2010 15:55


La Tour de Garde n'a jamais prétendu être inspirée par Dieu :

“La Tour de Garde n'affirme pas être inspirée dans ses déclarations, ni être dogmatique. [Cette revue] invite à un examen attentif et critique de son contenu à la lumière des Ecritures” - La Tour
de Garde, 15 août 1950; p. 262-3

“Remarquons que si la Watch Tower Society était infaillible, il n'y aurait pas de rectification ultérieure des sujets traités, mais n'étant pas infaillible et n'ayant jamais prétendu l'être, des
rectifications sont parfois nécessaires” - La Tour de Garde du 15 février 1955; p. 63


Waddle 23/04/2010 16:13



Toujours aussi marrant (c'est ca le danger des organisations imbues d'elles même) c'est que les TJ ont EUX MEME acté leur condamnation dans leurs écrits:


 


“Jéhovah, le Dieu des vrais prophètes, va bientôt couvrir de honte les faux prophètes, soit en n’accomplissant pas leurs prédictions, soit en faisant que ses prophéties à lui se
réalisent d’une manière qui contredise totalement leurs déclarations prophétiques. Les pseudo-prophètes
chercheront alors à cacher leurs motifs de honte en niant ce qu’ils sont en réalité. ”—(Le Paradis rétabli parmi les hommes — grâce à la Théocratie!, 1977 p. 356),
Paradise Restored to Mankind—By Theocracy!, 1972, pp. 353-354


 


Issu d'une publication des TJ.



Maintenant qu'il est avéré que les TJ ont fait de fausses prédictions, que peut-on en conclure?



Jacques 23/04/2010 15:45


Encore un exemple de ce que disait la Tour de Garde de 1966 :

"Que dire concernant 1975 ? Qu’est ce que cela doit signifier, chers amis ? demanda frère Franz. Cette année est-elle la fin d’Armagguedon, la date où Satan sera lié ? C’est possible ! Toutes
choses sont possibles avec Dieu. Est-ce que Babylone la Grande chutera en 1975 ? C’est possible. Est-ce que Gog de Magog s’attaquera aux TJ pour les détruire, avant d’être lui-même mis hors d’état
de nuire ? C’est possible. Mais nous n’affirmons rien. Toutes choses sont possibles avec Dieu. Mais nous n’affirmons rien. Et que personne n’annonce rien de péremptoire concernant la période qui
nous sépare de 1975."

The Watchtower, 15 October 1966, page 631.

Comme tu peux encore le constater, les Témoins de Jéhovah ont toujours été très prudent avec 1975.


Jacques 23/04/2010 15:40


Waddle,

Si tu ne veux pas répondre à mes questions sur Jésus, ce n'est pas grave : j'ai l'habitude.

Lorsque je pose ces questions à des pasteurs, ils fuient...

Pour ce qui est de 1975, laisse-moi juste te montrer ce que disait la Tour de Garde de 1968, donc plusieurs années avant 1975 :

"Cela signifie-t-il que l'année 1975 sera celle de la bataille d'Harmaguédon? Personne ne peut préciser avec certitude l'année où aura lieu cette guerre. Jésus a dit: 'Pour ce qui est du jour ou de
l'heure, personne ne les connaît (Marc 13:32)." (La Tour de Garde 1968, p. 498)

Comme tu peux le constater par toi-même si tu es honnête, et j'en suis convaincu, la Tour de Garde est très prudente avec 1975. Elle ne dit pas que la fin du monde viendrait de façon certaine cette
année-là.

Ce sont nos adversaires qui prétendent que nous avons dit cela. Mais cela n'est pas vrai.


Waddle 23/04/2010 15:32


Jacques, je n'ai vu personne ici parler de la divinité de Jésus.

Et effectivement, tu ne réponds pas aux questions et tu rabaches la meme chose.

Sur ton exemple sur la veuve, je t'ai donné un défi auquel tu n'as pas répondu:

Vois tu une différence:

1) Entre "Je suis plus que tous" et "Je suis plus riche que tous les autres"

2) Entre "J'ai mangé toutes les pommes" et "J'ai mangé toutes les AUTRES pommes"?

Dans le 1, le sens n'est pas changé.
Dans le 2, le sens est clairement changé.

Donc tu peux arreter de prendre l'exemple de la veuve pour défendre ta traduction.

Aussi, si Jésus ne connaissait pas lui meme la date de son retour, pourquoi est ce que les TJ ont eu l'arrogance de donner plusieurs fois des dates supposées du retour de Jésus?

Un coup en 1800 et quelques, un autre coup en 1912, un autre en 1914, un autre en 1975, et j'en passe...

Pour l'instant, toujours pas de réponses aux questions posées dans mon article.

Vu que tu ne peux répondre à aucune question, tu ne cesses d'en poser.

Bientôt, j'écrirais quelques points sur la totalité de vos fausses prophéties.


Jacques 23/04/2010 15:11


Cher Pierrot, avec tout le respect que je te dois :

Toi non plus, tu ne réponds jamais à mes questions :

Pourquoi la Bible appelle Jésus le "commencement de la création de Dieu" en Révélation 3:14 ?

Pourquoi est-il appelé le "Premier-né de toute la création" en Colossiens 1:15 ?

Si Jésus est Dieu, comment se fait-il que le Père connaisse des choses que le Fils ignore ?

Par exemple, en Apocalypse 1:1 il est dit : "Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée".

Comment se fait-il donc que Jésus ne connaisse pas cette Révélation ? Pourquoi faut-il que Dieu la lui donne ? Si Jésus est Dieu, il devrait connaître cette Révélation, mais ce texte montre qu'il
ne la connaît pas.Il existe donc une différence entre ce que Jésus connaît, et ce que son Père connaît. Ils ne sont donc pas égaux en connaissance.

En fait, la doctrine qui veut que Jésus soit Dieu pose plus de questions qu'elle n'en résoud...


Pierrot 23/04/2010 14:58


Jacques , tu "rabâches" toujours les mêmes choses , mais sans JAMAIS répondre aux questions posées ....
A quoi te sert il de dire que tu utilises plusieurs versions si de toutes façons tu n'y croies pas ???
Uniquement pour faire croire aux autres que tu es "ouvert" ???
"TJ" tu es , et "TJ" tu ne resteras pas , j'espère de tout mon coeur ....


Jacques 23/04/2010 14:46


La plupart des traducteurs de la Bible étant Trinitaires, ils ont évidemment traduit Colossiens 1:15 dans le sens de leur doctrine.

Cependant, les Témoins de Jéhovah étaient fondés à mettre "toutes les autres choses", même si le mot "autres" n'apparaît pas dans le texte original de Colossiens 1:15.

En effet, quelque fois ce mot est sous-entendu, comme le montre l'exemple suivant :

Martin Bible (1744):

"Et il dit : certes je vous dis, que cette pauvre veuve a plus mis que tous [les autres]."


La Martin Bible, met le mot "autre" entre crochets parce que ce mot n'apparaît pas dans le texte original.

La preuve est donc faite que ce mot peut être sous-entendu.

Les traducteurs de la Traduction du monde nouveau étaient donc fondés à mettre "autres" en Colossiens 1:15.

Ce choix est d'autant plus logique que Jésus n'est pas le créateur.Bien au contraire, il a été créé : il est le "Premier-né de toute la création".(Colossiens 1:15)

Ce que confirme Apocalypse 3:14 où il est appelé le "commencement de la création de Dieu".

Ce que confirme également Proverbes 8:22 qui déclare, dans la version Louis Segond :

"L'Eternel m'a créée la première de ses oeuvres,avant ses oeuvres les plus anciennes."

De nombreux commentateurs reconnaissent le lien étroit entre Apocalypse 3:14 et Proverbes 8:22 où nous lisons à propos de la sagesse personnifiée : "Jéhovah lui-même m'a produite comme le
commencement de sa voie, la plus ancienne de ses oeuvres d'autrefois". (Traduction du monde nouveau).

Beaucoup voient en cette Sagesse une description du Fils de Dieu lorsqu'il participa à la création de l'univers physique. Ce texte en parle comme du "commencement" de la voie créatrice de Dieu, "la
plus ancienne de ses oeuvres d'autrefois".

Jésus a donc bien eu un début, un commencement, contrairement à son Père qui lui, n'a ni commencement ni fin.


Pierrot 22/04/2010 19:50


Jacques , je te trouve un peu "à coté de la plaque" quand tu cites des versions et des commentaires qui sont trés orientés....et c'est toujours ce que font les "TJ" ....
Pourquoi ne VEUX TU PAS REPONDRE à la question posée:
""Tout comme Waddle , je te demande :
"""Je t'ai demandé laquelle de toutes tes bibles traduit Colossiens 1.16 comme la TDMN"""

Puisque toi , Jacques , tu dis utiliser "" moi-même j'utilise plusieurs versions : Kuen, Semeur, Segond, Darby""
La question est claire ....!!!
Merci pour ta réponse !
(Car il ne faut pas tout confondre , hein ?)

Ensuite , concernant "tes" traducteurs de la TMN ,que dis tu ???
Etaient ils qualifiés ou pas ???"""
"


Waddle 22/04/2010 18:32


Je ne sais pas qui est ton Jason machin.

En fait, tu passes le temps à citer des gens inconnus, dès lors qu'ils défendent ton point de vue.

Pour les traductions que tu cites, on notera evidemment que seuls les TJ ont choisi cette traduction bizarroïde disant "Dieu est ton trone".


Jacques 22/04/2010 16:21


"Tout bien considéré, il semble préférable d'opter dans le premier membre de phrase pour l'expression Dieu est ton trône (ou Ton trône est Dieu), autrement dit : 'Ton royaume est fondé sur Dieu, le
Rocher inébranlable'"."

(B. Westcott,The Epistle to the Hebrews (Londres, 1889), pages 25, 26))

Donc, tu vois, ce bibliste ne dit pas que "Dieu est ton trône" est une traduction erronée ou falsifiée d'Hébreux 1:8.

Bien au contraire, il dit que cette traduction est plus exacte...


Waddle 22/04/2010 16:15


Je cherche sur Internet des liens où je pourrais trouver ces paroles de Jason, je ne trouve pas.


Jacques 22/04/2010 16:06


Enfin, exposant les raisons pour lesquelles il préfère la traduction "Dieu est ton trône", Jason BeDuhn, maître de conférences en études religieuses à l'Université du nord de l'Arizona, fait
remarquer:

"En réalité, j'ai dit dans mon livre [ Vérité dans la traduction: exactitudes et infidélités dans des traductions anglaises du Nouveau Testament ] , que ces traductions [tant la conventionnelle
["ton trône Ô Dieu] que celle de la TMN [Traduction du monde nouveau] que l'on retrouve aussi en note de bas de page de la NRSV [New Revised Standard Version] et de la TEV [Today English Version]
], sont possibles, si bien qu'aucune des traductions que nous comparons ne peut être rejetée comme inexacte. (...) Tout ce que nous pouvons dire est qu'une traduction est plus probable [qu'une
autre] . Je pense que c'est clair. J'ai expliqué dans mon livre que la traduction "Dieu est ton trône" est plus probable, basée sur les points suivants: La linguistique: (...) Prépondérance de
l'emploi de 'ho theos' comme un nominatif, plutôt qu'un vocatif. (...) le contexte littéraire [de la lettre] aux Hébreux manque de soutenir une autre référence à Jésus comme [étant] "Dieu" (...) le
contexte littéraire du passage original de Psaume 45 montre que Dieu n'est pas celui à qui s'adresse l'écrivain, mais il s'agit plutôt d'un roi qui est loué en cataloguant les attributs de sa vie
dans le palais. "


Jacques 22/04/2010 16:01


En Hébreux 1:8, Paul cite, à partir de la Septante, le Psaume 45:6 (7) qui est traduit dans les versions suivantes par:

"Ton trône est comme le trône de Dieu "; Bible en Français courant (note: "Autre traduction: Ton trône, toi qui es de race divine, est établi...")

"Trône divin, ton trône est éternel"; La Bible - Pierre de Beaumont

"Ton trône est de Dieu pour toujours et à jamais"; Bible de Jérusalem

"Ton trône [fondé par] Dieu, durera à jamais"; La Bible traduite par le Rabbinat Français - Zadoc Kahn

"Le Royaume que Dieu t'a donné"; The Good News Bible in Today's English Version (note: "Le Royaume que Dieu t'a donné; [ou] Ton Royaume, Ô Dieu; [ou] Ton Royaume divin".)


Jacques 22/04/2010 15:51


Regarde ce que dit ce bibliste :

"Tout bien considéré, il semble préférable d'opter dans le premier membre de phrase pour l'expression Dieu est ton trône (ou Ton trône est Dieu), autrement dit : 'Ton royaume est fondé sur Dieu, le
Rocher inébranlable'"."

Donc, "Dieu est ton trône" veut dire que "Ton royaume est fondé sur Dieu".


Jacques 22/04/2010 15:48


Mais c'est une traduction possible,selon ce que dit ce bibliste.

Il ne dit pas que c'est une falsification de la Bible ou une erreur.

Les Témoins de Jéhovah étaient donc tout à fait fondés à traduire de cette façon.


Waddle 22/04/2010 15:06


Et ca veut dire quoi "Dieu est ton trone"?

Si 2 traductions sont possibles, il faut prendre celle qui a le plus de sens.

Et dire à quelqu'un "Dieu est ton trone", cela n'a aucun sens.

Pourquoi pas "Dieu est ton ciel" ou "Dieu est ta chaise", ou "Dieu est ton siège" pendant qu'on y est?

C'est même presque blasphématoire.


Jacques 22/04/2010 14:23


Hébreux 1:8 renvoie à Psaumes 45:6,7 au sujet duquel le bibliste B. Westcott écrivait :

"La LXX admet deux versions : (ho théos) peut être pris comme un vocatif dans les deux cas (Ton trône, ô Dieu... et C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu), ou bien on peut le regarder comme le sujet (ou
l'attribut) dans la première occurence (Dieu est ton trône ou Ton trône est Dieu), et comme une apposition à (ho théos sou) dans la seconde (C'est pourquoi Dieu, ton Dieu...). (...) Il est peu
probable que dans l'original le terme (Elohim) se rapporte au roi. Par conséquent, les présomptions s'opposent à la thèse qui veut faire de (ho théos) un vocatif dans la LXX. Tout bien considéré,
il semble préférable d'opter dans le premier membre de phrase pour l'expression Dieu est ton trône (ou Ton trône est Dieu), autrement dit : 'Ton royaume est fondé sur Dieu, le Rocher
inébranlable'".

(The Epistle to the Hebrews (Londres, 1889), pages 25, 26)

(La LXX = la Septante, une version grecque des Ecritures hébraïque)

Donc, en résumé, la traduction "Dieu est ton trône", utilisée par les Témoins de Jéhovah est tout à fait valable, comme le montre ce bibliste.


Waddle 22/04/2010 12:32


Jacques,

Dans tout ce que tu dis, je ne vois absolument pas ce qui justifie la traduction de HOUTOS par "LA".

Même en considérant tes dernières remarques.

Concernant la bible du semeur, ils ont fait la même chose que les témoins de Jehovah en Apo 3.14 en effet. Sauf que les TJ, c'est presque partout dans la bible qu'ils changent ce qui ne leur
convient pas.

Exemple encore avec Hébreux 1.8 qui est complétement incompréhensible pour un simple d'esprit comme moi.

"Dieu est ton trone..."

Bah voyons!


Jacques 22/04/2010 11:28


Brooke Westcott, de l’université de Cambridge :

" Ce à quoi [le pronom houtos] se rattache le plus naturellement est le sujet dominant dans l’esprit de l’apôtre, et non celui qui est situé le plus près. "

L’apôtre Jean pensait donc au Père de Jésus.

Erich Haupt, théologien allemand, a écrit :

“ Il faut déterminer si le [houtos] de la proposition suivante se réfère au sujet qui le précède immédiatement ou à l’antécédent Dieu, plus éloigné. Un témoignage au seul vrai Dieu semble plus
conforme à l’avertissement final contre les idoles qu’une démonstration de la divinité du Christ. ”


Jacques 22/04/2010 10:58


1 Jean 5:20

Houtos ne se réfère pas toujours au mot le plus proche.

En voici un exemple, tiré de 1 Jean 2:22, dans la version Segond :

"Qui est menteur sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l`antéchrist qui nie le Père et le Fils." (1 Jean 2:22 Louis Segond)

"Celui-là", houtos en grec, fait référence au mot "menteur", qui est plus haut dans la phrase, et pas au mot "Christ" qui, lui est proche de houtos.


Jacques 22/04/2010 10:38


"Si les gens raisonnaient comme vous, ceux qui pensent que Jésus est Dieu auraient justement modifié le passage de Apocalypse 3.14 pour faire coller à leur doctrine."

Tu as parfaitement raison Waddle, et c'est d'ailleurs ce qu'ils ont fait en Apocalypse 3:14 pour éviter de suggérer que Jésus a un commencement.

Veux-tu un exemple ?

En voici un, tiré de la Bible du Semeur :

A l'*ange de l'Eglise de Laodicée, écris: «Voici ce que dit celui qui s'appelle *Amen[d], le témoin digne de foi et véridique, celui qui a présidé à toute la création de Dieu[e].

Ici, cette version de la Bible rend le mot grec arkhê par "présidé" alors qu'il signifie "commencement", pour éviter soigneusement de suggérer que Jésus a eu un commencement, ce qui bien sûr,
serait incompatible avec la doctrine qui veut que Jésus soit Dieu et n'ait pas de commencement...

Comment appelle-tu cela ?

De la falsification...


Waddle 21/04/2010 19:02


Quel auteur a traduit "commencement" par "tête"?

Personne. C'est moi qui ai dit de quelle manière on pouvait le considérer.

Il n'y a que les témoins de Jéhovah (de nos jours) qui modifient la bible en fonction de leurs doctrines.

Si les gens raisonnaient comme vous, ceux qui pensent que Jésus est Dieu auraient justement modifié le passage de Apocalypse 3.14 pour faire coller à leur doctrine.

Mais non, les gens préfèrent être fidèle au texte. Sauf les TJ.

Qui traduisent "toutes les choses" par "toutes les autres choses".

Un autre bel exemple.

La traduction de 1 Jean 5.20

Quand on prend la traduction interlinéaire (mot à mot) on constate que la traduction correcte est:

"Nous sommes dans le véritable en son fils Jésus Christ. CE DERNIER (ou CELUI CI) est le Dieu véritable, et la vie éternelle".

Ceci ne souffre d'aucune contestation car le mot en majuscule est traduit du mot grec "outos" qui signifie bien "celui ci".

Or comment les TJ ont-ils traduit cela?

Au lieu de "CELUI CI est le Dieu véritable" on trouve chez vous "C'est LA le Dieu véritable..."

Quelle malhonnêteté!


Jacques 21/04/2010 16:13


Waddle,

Pourquoi avoir traduit le mot grec arkhê par "commencement" en Jean 1:1, et par "Tête", "Auteur" ou "Principe" en Apocalypse 3:14 alors que c'est exactement le même terme grec ?

Peut-être que cela gênait certains traducteurs persuadés que Jésus est Dieu et n'a pas de commencement...

Donc, ils ont modifiés la Bible en Apocalypse 3:14 en mettant "Tête", "Auteur" ou "Principe" pour éviter de suggérer que Jésus a eu un commencement.

Et après, on prétend que ce sont les Témoins de Jéhovah qui ont falsifiés la Bible...


Jacques 21/04/2010 15:44


Le bibliste A. Barnes dans ses notes sur le Nouveau Testament déclare, à propos du mot grec "arkhè", en Apocalypse 3:14 :

" Le terme désigne bien le commencement d'une chose, mais non l'auteur [ou le principe] d'une chose. Il s'applique à celui qui est premier dans le temps, premier dans le rang, mais non premier dans
le sens qu'il donne l'existence (...) . Le mot ne signifie donc pas auteur.Il ne désigne pas la personne comme le commencement [ou l'origine] d'une chose dans le sens qu'elle lui aurait donné
l'existence."


Waddle 21/04/2010 15:39


La encore, "Commencement de la création" peut signifier "A la tête de la création".

Quand Esaïe 9.6 prophétise Jésus en l'appelant Dieu puissant, et surtout, Père ETERNEL, ca veut dire quoi?

Tu sais ce que signifie le mot éternel non?


Jacques 21/04/2010 15:21


"Pour le fait que Jésus soit créé, pourquoi la bible n'en parle jamais clairement?"

Pourtant, la Bible en parle tout à fait clairement en Apocalypse 3:14 :

Jésus y est appelé le "commencement de la création de Dieu".

Plus clair que cela, on ne trouve pas...