Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

Qu'attendons-nous de Dieu?

26 Avril 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Etudes et réflexions

Comme souvent, moi Waddle, je voulais échanger avec vous, au sujet de notre Dieu.

 

Je me posais quelques questions, et je voudrais les partager avec vous.

 

Qui est Dieu pour toi? Qu'attend-il de toi et qu'attends tu de lui?

Est ce qu'il est ton Père? Est ce qu'il est ton faiseur de miracle? Est ce qu'il est la solution a tes problèmes?

Lorsque tu chantes des cantiques, préfère-tu "Jesus a opéré des miracles" ou "Comment ne pas te louer?"

Préfère tu "Fais pleuvoir, ouvre les écluses des cieux" ou bien "Père, je t'adore"?

Préfère tu "Nous vaincrons les démons" ou bien "Pardon, pardon d'avoir jugé"?

 

Si tu es venu à Dieu parce qu'on t'a dit qu'il était la solution à tes problèmes, tu t'es trompé.

On ne cherche pas Dieu parce qu'on cherche une solution, mais parce qu'il est notre Père, parce que Jesus est le chemin et qu'il DOIT nous emmener au Père:

 

Jean 14:6 « Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

 

Si tu es venu à Dieu parce que tu attendais un miracle, tu t'es trompé encore. Idem, si tu es venu à Dieu parce que tu veux réussir dans la vie. Parce que si tu attends un miracle, il arrivera, mais demain tu auras besoin d'un autre. Si tu veux réussir dans la vie, bien, mais Dieu n'est pas un gestionnaire de carrière.
Et ce n'est pas tout cela qui nous enlèvera la soif que nous avons au plus profond de nous même.

On vient à Jesus pour être désaltérés:

 

Jean 4 nous dit:

 

4.13 Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;
4.14 mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.


Enfin, nous arrivons à Dieu pour être transformés et devenir des êtres agréables pour lui. C'est pourquoi avant de mener toute sorte de combats, nous devons nous examiner nous même. Il ne sert à rien de passer son temps à combattre des ennemis, si l'ennemi est à l'intérieur de nous.


Il ne sert à rien de demander à Dieu de nous délivrer de l'esprit de secheresse financière, si nous même nous sommes des voleurs, ou si nous sommes égoïstes avec l'argent.


Il ne sert à rien de demander à Dieu de nous guérir, si nous même nous n'avons aucune compassion pour les malades.


Il ne sert à rien de demander à Dieu d'ouvrir les écluses des cieux pour nous, si nous même nous n'ouvrons jamais nos portes, pour ceux qui ont besoin de nous.


Il ne sert à rien de lutter contre l'esprit de célibat, si notre coeur et notre attitude nous rendent répugnant face à notre prochain.


Mais c'est Jesus qui nous libère de nos péchés, si nous le voulons réellement:

Jean 8, nous dit:

8.34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.
8.35 Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours.
8.36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

 

Alors luttons contre le péché en demandant au Fils de nous libérer, avec sincérité, reconnaissant que par nous meme, nous ne pouvons rien. Mais luttons fort contre ces péchés avant meme de nous mettre à combattre tous les esprits du monde, alors que nous sommes prisonniers de nos propres péchés. Comment un prisonnier pourra-t-il aller combattre quelqu'un qui cambriole sa maison?

 

Enfin, pour la guérison, les miracles, la joie, un Père responsable les donne toujours à ses enfants qu'Il aime. Sans même qu'il y ait besoin de demander pendant des siècles.

 

Mathieu nous dit, au chapitre 7:

 

7.7 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.
7.8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.
7.9 Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain?
7.10 Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent?
7.11 Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
Que Dieu nous bénisse.

Waddle. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

zippy 29/04/2010 06:49



Pour moi Dieu est mon Père. Il est parfait et je tente quand bien que mal a lui ressembler. D'après moi il s'attend a ce que je remplisse la pleine mesure de ma création.


J'aime bien les paroles de l'oncle Ben dans Spiderman: "a un grand pouvoir signifie de grandes responsabilités".