Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

"Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés"

2 Décembre 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Etudes et réflexions

 

Bonjour mes amis.


C'est encore moi. Comment allez-vous?

J'espère que c'est pas mal pour vous.

En tout cas, que Dieu vous bénisse.

N'oubliez pas, sur chaque article, si vous avez des choses à dire, vous pouvez laisser des commentaires, échanger, critiquer, approuver, etc...

 

Ici, c'est un blog, pas une église, donc aucune infaillibilité, aucun dogme...

 

Bon, maintenant, on attaque.

 

"Ne jugez point, et vous ne serez point jugés"

 

Ce sont encore des paroles de Jésus. Et à mon sens, cela fait partie des choses que nous négligeons parfois, mais parmi les principes les plus importants de la chretienté. Cela fait partie aussi des principes les plus difficiles.

 

Matthieu 7

7.1 Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.
7.2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.
7.3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil?
7.4 Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui as une poutre dans le tien?
7.5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère.

 Presque tout le monde connaît le passage sur la paille et la poutre (souvent sans savoir que ces fameuses paroles sont de Jésus). Mais est-ce-que nous appliquons ces principes concrètement dans nos vies? (je parle pour ceux qui sont d'accord avec ces principes)

 

 

Nous sommes dans une société ou l'apparence compte énormément, et où nous, même chrétiens se disant pratiquants, avons beau fait de juger, d'étalonner les gens, surtout pour leur apparence.

 

"Celui ci fume", "celle ci aime trop les garçons", "Cette fille n'est pas une vraie chrétienne, elle s'habille trop sexy", etc.. et j'en passe.

 

Un jour, j'étais avec un ami et nous regardions à la télé, le mémorial organisé à Los Angeles pour la mort de Michäel Jackson. Steve Wonder passait sur une chanson, et mon ami me dit  

 

-"Steve Wonder ne doit pas être chrétien"

Moi: - "Ah bon? Comment tu sais?"

- Bah parce que je vois qu'il met des boucles d'oreilles, or les chrétiens, qui doivent être sanctifiés et faire attention à leur corps, ne font pas ça.

 

J'ai éclaté de rire

 

Et j'ai tellement ri qu'il a commencé à rire lui aussi, se rendant surement compte que son approche était un peu brutale.

 

Mais au-delà du rire, cet exemple qui paraît extrême est en fait très répandu dans nos têtes et dans les inconscients. Nous ne savons rien d'une personne, rien de ce qu'elle fait, de ses comportements, de son amour, de son coeur, mais nous avons nos critères à nous pour décider si une personne est "bien" ou pas, chrétienne ou pas, juste ou pas.

 

Mon ami très chrétien qui a noté les boucles d'oreilles de Steve Wonder, lui, il a 3 enfants avec une femme qui n'est pas mariée avec lui, il change souvent de petites amis, et bien entendu, il n'obéit pas tout à fait au principe de l'abstinence... Mais il ne met pas de boucle d'oreille, il n'a pas de tatouage, etc...

 

Nous passons le temps à le faire. Nous passons le temps à "mesurer" les gens avec nos mesures, en oubliant de nous mesurer nous mêmes avec des mesures équivalentes.

 

En prison par exemple, des criminels qui tombent avec des violeurs d'enfants vont les tabasser et parfois les violer. Car on dit qu'en prison, les prisonniers détestent les pédophiles. En gros, quelqu'un qui a tué une personne arrive à se supporter, mais ne peut pas supporter l'autre, qui a violé un enfant. Il oublie ce qu'il a fait, mais sait que violer un enfant c'est très grave et inacceptable. Ce n'est pas faux. Mais la poutre qui est dans ton oeil?

 

Et parfois, dans notre manière de juger, nous confondons souvent 2 choses très importante (j'écrirais probablement quelque chose sur le sujet): les moeurs et la morale.

 

Par exemple, comme je l'ai dit plus haut, en prison, quelqu'un qui a violé une petite fille sera traité plus durement que quelqu'un qui a tué quelqu'un.


Une femme qui est par exemple, actrice de films X, sera considérée plus durement qu'un voleur ou un escroc multi-récidiviste.


Et ainsi de suite. Est-ce logique d'un point de vue chrétien? Une actrice de film X ne fait de mal à personne. Un voleur, si. Et pourtant...

 

 

"Car on vous jugera du jugement dont vous jugez "

 

 

  C'est bien ce que dit Jésus. J'ai remarqué quelque chose qui colle très bien avec ce que Jésus enseigne.

Quand je suis avec ma femme en voiture, elle passe son temps à râler après les piétons qui traversent au feu rouge. Quand nous sommes à pieds, elle râle contre les automobilistes qui ne font pas attention aux piétons et qui roulent vite, même s'ils ont le feu vert...

 

En gros, nous sommes toujours entrain de regarder ce que l'autre fait de mal en oubliant que nous faisons la même chose (ou pire) et nous n'analysons jamais nos propres bêtises.

 

Mais Jésus nous dit qu'on nous jugera de la manière dont nous jugeons. Pour ceux qui croient, Jésus indique clairement que si nous jugeons les autres durement, nous aussi nous serons jugés durement (dans cette vie ou devant Dieu). Si nous jugeons les autres avec miséricorde, nous aussi nous serons jugés avec miséricorde.

 

Souvent, les africains disent que les blancs sont racistes. Mais si vous allez au Cameroun, n'y a t'il pas des gens qu'on appelle péjorativement (sans même s'en apercevoir) "des villageois"?

 

Ne nous arrive-t-il pas d'insulter gens en disant "c'est un villageois" (sous-entendu, un être inférieur)?

Au Cameroun, n'insulte-t-on pas souvent les nigérians en les traitant de "biafrais"?

 

Et nous dirons que les blancs sont plus racistes que les noirs...

 

Pour les blancs qui disent que les immigrés africains ne s'intègrent pas, avez-vous vu beaucoup de blancs en Afrique qui portent des boubous, mangent de la nourriture locale, et se comportent comme des locaux?

 

Donc, ne jugeons pas, parce que parfois, en situation, nous commetrions des choses pires. S'il y a des injustices, des choses à dénoncer, dénoncons les. Mais sans faire la morale ou juger, parce que nous serons jugés de la même manière. Si tu es un mari fidèle qui rencontre un homme infidèle, exhorte le à retrouver le chemin de la vérité. Ne te dis pas "Heureusement que je ne suis pas comme cet homme qui trompe sa femme", car en pensant ainsi, tu ne seras pas mieux que lui.

 

Si vous voyez quelqu'un qui passe son temps à acheter de gros costumes, de grosses voitures, de gros bijoux, etc..., si vous voyez matière à la raisonner, raisonnez le. Mais ne vous dites pas "Heureusement que moi je ne suis pas attaché à ces choses comme ce monsieur qui n'a rien dans la tête". Car peut-être que si tu avais son argent, tu aurais fait pire que lui. Ou alors, si tu avais vécu les épreuves qu'il avait vécu, tu aurais compris pourquoi il est devenu comme ça.

 

D'ailleurs, Jésus disait:

Luc

18.9  Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres:
18.10  Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain.
18.11 Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain;
18.12  je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.
18.13  Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.
18.14 Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé.

Même Jésus, qui pourtant aurait pu, ne jugeait pas. Il dénoncait les injustices, et traitait de "méchants" et "hypocrites", ceux qui l'étaient. Et il exhortait les gens à changer, et surtout, à changer les coeurs.

 

Avant hier, j'ai regardé un film qui s'appelle "Fleur du désert", qui raconte l'histoire vraie, d'une femme qui a souffert de l'excision, a fuit la Somalie pour les Etats-Unis (car on voulait la marier à un homme qui avait 45 ans de plus qu'elle), qui a galéré très longtemps, et a fini par devenir une mannequin célèbre, qui a aussi eu des problèmes avec l'alcool.

A première vue, on pourrait dire, si on la voyait "Bof, c'est une mannequin alcoolique, une femme de mauvaise vie, elle n'a rien dans la tête". Mais probablement que parmi nous, personne n'a jamais vécu quelque chose d'aussi atroce et horrible que l'excision. Elle s'appelle Waris Dirie, et 2 de ses soeurs sont mortes pendant une excision.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Waris_Dirie

 


Gardons nous donc de juger, contentons nous d'aider et d'exhorter, de peur d'être jugés nous même. Le jugement appartient à Dieu et nous, nous devons aimer notre prochain... comme nous même.

Que Dieu vous bénisse, à bientôt.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Waddle 20/09/2012 11:04


Bonjour Hervé.

Quand je parle de juger, je parle bien évidemment de condamner. Si juger, c'est juste trouver que certaines choses sont mauvaises, alors oui.

Mais dans l'exemple du temple, Jésus ici se révolte, parce que des gens se servent du temple pour se faire de l'argent. Il ne s'agit donc pas de juger dans le sens de condamner ces gens.


Salutations.

Hervé P 20/09/2012 10:14


""Même Jésus, qui pourtant aurait pu, ne jugeait pas. Il dénoncait les injustices, et traitait de "méchants" et "hypocrites", ceux qui l'étaient. Et il exhortait les gens à changer, et surtout, à
changer les coeurs.""


— Heu...


Jean 2, 14-17 : «Et il trouva dans le Temple des gens qui vendaient des boeufs, et des brebis, et des pigeons; et les changeurs qui y étaient assis. Et
ayant fait un fouet avec de petites cordes, il les chassa tous du Temple, avec les brebis, et les boeufs; et il répandit la monnaie des changeurs, et renversa les tables. Et il
dit à ceux qui vendaient des pigeons: ôtez ces choses d’ici, et ne faites pas de la Maison de mon Père un lieu de marché. Alors ses Disciples se souvinrent qu’il était écrit: le zèle de ta Maison
m’a rongé.»
— N'a-t-Il pas jugé les actes et les dires de ces vendeurs dans le Temple ? À méditer...


— Sincères amitiés fraternelles et toutes bénédictions en Jésus-Christ !
_________________
Au Nom du Seigneur Jésus-Christ !
POUGET Hervé - SDnR (Sans dénomination ni religions)
«Certes si je complaisais encore aux hommes, je ne serais pas le serviteur de
Christ.»

Hervé-P 20/09/2012 09:58


— Il y a juger et juger... J'explique :


* Le discernement, c'est bien une forme de jugement, non !?... Or, sous prétexte de ne pas juger, des "bien-pensants" étouffent le discernement dans l'Église de Jésus-Christ et ordonnent de NE
PAS exercer l'indispensable discernement !


— Un passage d ela Bible me met "la puce à l'oreille" :


1 Corinthiens 2, 14-16 : «Or, l’homme animal ne comprend point les choses de l’Esprit de Dieu; car  elles lui semblent folie, et il ne les peut connaître,
parce que c’est  spirituellement qu’on en juge. Mais l’homme spirituel juge de toutes choses, et n’est lui-même jugé par  personne. Car qui a connu la pensée du
Seigneur pour l’instruire? Mais nous, nous  avons la pensée de Christ.»


— Dans cette seule phrase en gras, vous avez la clé pour juger sans juger ! En effet : nous ne jugeons pas LES PERSONNES ELLES-MÊMES, mais LES ACTES ET PAROLES DE
CETTE PERSONNE, ce qui se fait EN PUBLIC ! Rappelez-vous quand Paul a repris Pierre devant tous :


Galates 2, 11-14 : «Mais quand Pierre fut venu à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il méritait d’être repris. Car avant que quelques-uns fussent venus
de la part de Jacques, il mangeait avec les Gentils; mais quand ceux-là furent venus, il s’en retira, et s’en sépara, craignant ceux qui étaient de la Circoncision. Les autres Juifs usaient aussi
de dissimulation comme lui, tellement que Barnabas lui-même se laissait entraîner par leur dissimulation. Mais quand je vis qu’ils ne marchaient pas de droit pied selon la vérité de
l’Evangile, je dis à Pierre devant tous: si toi qui es Juif, vis comme les Gentils, et non pas comme les Juifs, pourquoi contrains-tu les Gentils à Judaïser?»


— Quand Paul a VU, qu'il a DISCERNÉ que Pierre (Céphas) ne marchait pas droit... n'a-t-il pas jugé des actes et des paroles de Pierre, sans le juger lui-même !?... C'est ce jugement-là que nous
devons exercer, pas le jugement d'apparence !


— Sincères amitiés fraternelles et toutes bénédictions en Jésus-Christ !
_________________
Au Nom du Seigneur Jésus-Christ !
POUGET Hervé - SDnR (Sans dénomination ni religions)
«Certes si je complaisais encore aux hommes, je ne serais pas le serviteur de
Christ.»

Catherine 05/12/2010 18:21



Et si tu as vu des femmes qui restent fortes malgré les difficultés et les
malheurs, ce n'est pas pour autant que celles qui sombrent, doivent subir nos jugements sévères, au lieu de notre amour et notre compassion.


 


Waddle, hein.....tu parles bien comme ca


Have mercy on my soul Jesus....the brother has spoken


I like it



Waddle 05/12/2010 17:14



Bonjour Shin,


Evidemment, quand un autre chemin est possible, le but n'est pas de ne pas en parler de peur de juger.

Cependant, je différencie les conseils, les attentions, l'amour, et le fait de juger quelqu'un.


Et si tu as vu des femmes qui restent fortes malgré les difficultés et les malheurs, ce n'est pas pour autant que celles qui sombrent, doivent subir nos jugements sévères, au lieu de notre amour
et notre compassion.


Que Dieu te bénisse et à bientôt.



shin 05/12/2010 16:56



Finalement L'excision a rendu bien de ces femmes alcooliques,droguées etc,à l'exemple de la défunte katoucha aussi.Pécheurs comme nous sommes,nous allons aimer nos frères pécheurs et détester nos
péchés communs.


Nous avons donc tous un prétexte à succomber à nos tentations.Regardons aussi les hommes d'église faire;il y'a forcément quelque chose en eux qui vient de loin,qui les pousse à ces pratiques que
nous avons jugé mauvaises.


Il y'en a qui ont la force de pouvoir gérer les malheurs et les chagrins,certains trouvent leur refuge dans l'alcool,la drogue.


Et je ne pense vraiment pas que dire qu'on pourrait gérer une situation d'une autre façon relève d'un jugement vis à vis des concernées.


Lors de la réalisation d'un documentaire sur les violences faites aux femmes.J'ai rencontré des femmes qui ont subi des violences incroyables qu'on ne pourrait jamais souhaiter à un être
humain,et qui sont restées fortes malgré tout.


Sbe blessed brother and sister.


 



delouis 03/12/2010 17:26



Parfait



Waddle 03/12/2010 15:18



Hello Sylviane,



Ca fait plaisir de te lire. J'espère que tu vas bien.

A bientôt.



sylviane 03/12/2010 12:19



salut waddle


Très édifiant.


En fait l'être humain aime dominer et est toujors prêt à se comparer bien entendu en espérant être au dessus des autres.Du coup dans les domaines où l'on est "meilleur" quoi parfois discutable on
se donne le droit de remonter les bretelles aux autres .


On oublie trop vite ga6:4 Que chacun examine ses propres oeuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non
par rapport à autrui


De plus la bible dit que l'homme regarde à l'apparence mais l'Eternel regarde au coeur et dit aussi dans jean 7:24 de ne pas juger selon l'apparence, mais de juger selon la justice.


Hors justement l'Homme à 90 % juge selon l'apparence et les circonstances!N'ayant pas la puissance de Dieu pour voir au coeur de l'autre donc aux motivations profondes qui l'amènent à agir de
telle ou telle façon nous devrions effectivement faire des efforts pour nous juger avec amour et non selon nos valeurs et interprétations à nous.


Mettons nos efforts à nous améliorer nous même chaque jour et certainement nous grandirons en amour pour mieux comprendre , supporter et aider les autres par des jugements contructifs.


Que dieu nous vienne en aide



Norbou 03/12/2010 02:57



Salut Waddle,


 


Merci pour cette etude. C'est un sujet interessant et bien traite. Tes exemples sont eloquants et tellement vrais. Ca donne pas mal a reflechir.


Continue comme ca. C'est interessant de te lire.


Dieu te benisse.