Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

Le mariage réligieux

16 Novembre 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Etudes et réflexions

Bonjour tout le monde.

J'espère que vous allez bien. Que Dieu vous bénisse.

 

Aujourd'hui, je m'intéresse au sujet du mariage, plus particulièrement du mariage réligieux.

 

http://www.cauxcorico.com/wp-content/uploads/mariage-salon.jpg

 

Il y a quelques semaines, je discutais avec une de mes tantes catholiques très pratiquante.
Elle est mariée avec son mari (sic) depuis près de 20 ans maintenant et ils ont 2 enfants.


Elle est baptisée et communiée à l'église catholique, seulement, ils ne se sont jamais mariés à l'église.

Jusque là rien de très dramatique.

Ce qui m'a étonné, c'est lorsqu'elle m'a dit qu'elle ne peut pas prendre la communion à l'église, étant donné qu'elle vit avec un homme sans s'être mariée avec lui à l'église!

 

Je me suis dit "Waouh, donc pour avoir le droit de prendre la communion (qui symbolise, rappelons la mémoire de Christ et l'acceptation de son sacrifice pour nous), si on est marié avec quelqu'un, il faut obligatoirement être marié à l'église??"

 

Ca m'a étonné, et m'a amené à réfléchir sur le mariage réligieux en général.

 

Aujourd'hui, même ceux qui ne sont pas chrétiens pratiquants, qui ne vont pas à l'église, lorsqu'ils se marient, tiennent souvent à faire un mariage réligieux. Parce que c'est culturel, et que ca parait "normal" de se marier devant Dieu. Il y a aussi la robe blanche de l'église...

 

Par contre, pour certains chrétiens pratiquants et certains fondamentalistes (je ne parle pas des catholiques), il est inconcevable de penser un mariage s'il n'est pas béni par un pasteur ou un homme de Dieu!

 

Et certains croient dur comme fer que c'est Dieu qui veut que ce soit comme ca. D'ailleurs, j'ai une membre de ma famille, à qui sa grand-mère a dit il n'y a pas longtemps, alors qu'elle allait se marier: "Si vous ne vous mariez pas devant Dieu, pour moi, votre mariage n'a pas de valeur"... Sous-entendu: "Si vous ne vous mariez pas à l'église, c'est comme si vous n'êtes pas mariés"... Mince alors...

 

 

Mais qu'est ce qui fait que les gens pensent que se marier à l'église, c'est se marier devant Dieu?

 

Telle est la question. Analysons un peu ce que la bible dit du mariage ou encore les quelques exemples d'union dans la bible pour voir si c'est le modèle biblique qui enseigne cela.

 

 

Dans la majorité des mariages de l'ancien testament, on ne nous dit rien d'autre que des choses du style:

 

Genèse 11.29 Abram et Nachor prirent des femmes: le nom de la femme d'Abram était Saraï, et le nom de la femme de Nachor était Milca, fille d'Haran, père de Milca et père de Jisca.


Ici, on nous dit simplement qu'ils "prirent pour femme". On ne nous parle pas de cérémonie réligieuse, ou alors d'une autorité réligieuse qui a béni le mariage...

Genèse 16.3 Alors Saraï, femme d'Abram, prit Agar, l'Égyptienne, sa servante, et la donna pour femme à Abram, son mari, après qu'Abram eut habité dix années dans le pays de Canaan.

ou encore:

Genèse 24.67 Isaac conduisit Rebecca dans la tente de Sara, sa mère; il prit Rebecca, qui devint sa femme, et il l'aima. Ainsi fut consolé Isaac, après avoir perdu sa mère.

Les passages de ce style sont nombreux dans l'ancien testament et je ne vais pas les citer tous. Ce qui est certain, c'est qu'il n'y a aucun exemple dans toute la bible, où on voit une autorité réligieuse célébrer un mariage.

Peut-être, me dira-t-on que je ne cite que l'ancien testament (alors que c'est révolu) et qu'il faudrait s'intéresser au nouveau testament.

Le problème c'est que le nouveau testament parle peu de cérémonies de mariage, et evidemment, encore moins de mariage réligieux.

Lisons quand même ce qu'on peut trouver sur le mariage.

Voici ce qu'a dit Jésus:

19.4 Il répondit: N'avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l'homme et la femme
19.5 et qu'il dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair?
19.6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.


Jésus cite ici des paroles de la Genèse. Qui disent en effet que l'homme quittera ses parents, et ira vers sa femme. Tout simplement. Certainement parce que le mariage, c'est l'accord mutuel entre un homme et une femme de vivre ensemble et de fonder un foyer et une famille. C'est une affaire privée et nul besoin ici de faire appel à une autorité réligieuse pour que le mariage soit "valide" ou pour qu'on soit marié "devant Dieu".


On peut penser aussi aux Noces de Cana (où Jésus a changé l'eau en vin) dans l'évangile de Jean. On nous parle de noces, mais la encore, jamais de mariage réligieux.

Donc dans tout l'ancien testament (qui est quand même assez précis sur l'état théocratique juif de l'époque), nous n'avons rien qui montre que Dieu demandait une validation du mariage par une autorité réligieuse.

Encore moins dans l'ancien testament.

Jésus explique tout simplement que le mariage, c'est un homme et une femme qui s'attachent ensemble et décident de faire vie commune.

Bien entendu, il n'est pas question pour moi de déconseiller le mariage réligieux ou de nier l'importance que ca peut avoir, même ou niveau de l'engagement et au niveau de l'importance et du solennel qu'on accorde à l'évènement. Mais il ne faut pas aller dans l'autre extrême qui consiste à dire ou à croire que Dieu n'approuve pas un mariage, tant qu'on est pas passé devant un prêtre ou un pasteur.

Car cela n'a pas de sens logique, et ne trouve aucun appui dans la bible. Il s'agit simplement d'un fait culturel, qui vient surtout de l'occident où à une époque, l'église avait la main-mise sur la société. Il ne faut donc pas prendre cet héritage culturel, comme si c'était la volonté incontournable du Seigneur. Et il faudrait que l'Eglise catholique se penche sur ce problème qui consiste à priver de sainte cène, ceux qui ne sont pas mariés à l'église. Car ce n'est peut-être pas en accord avec les traditions de l'église, mais l'église est là avant tout pour aider les hommes à avoir une relation avec Dieu, et non pour pérpétrer des traditions. Surtout lorsqu'on sait que la Sainte Cène est peut-être le moment symbolique le plus fort, symbolisant la communion avec le Christ.

Et nous, cessons de croire que le mariage n'est pas mariage, s'il n'est pas réligieux. On se marie avec une femme ou un homme, pas avec un homme de Dieu ou une église.

Que Dieu nous bénisse.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

arai 29/11/2016 01:22

Merci beaucoup pour ce moment de partage.
Je suis catholique donc prive de saine cene et de la lecture de l evangile parceque je ne suis pas marie.
Alors j ai approfondi mes recherches dans la bible sur ce sujet.
Finalement aucun verset de la bible ne parle de mariage dans l eglise et devant un pretre.
Le premier mariage a ete celebre par Dieu ( Genese 2 23.24)
Conclusion de mes recherches LE MARIAGE n est que source de profit .Il est base sur l argent alors que Adam et Eve etaient nus pas de robe de mariage pas d anneau de mariage.

Jessica 20/07/2016 12:36

Je pense que dans un certain sens, se marier à l'église c'est comme donner de la place à Dieu dans sa relation, et non se marier à l'église ou quelque chose de ce genre. Par ailleurs, j'ai trouvé ton article très intéressant. J'espère en lire d'autres.

joel 29/05/2015 16:32

Bonjour waddle je viens de découvrir ce site il m'interesse beaucoup par ce qu'il me fait voir que l'on peut encore dire tout haut ce que le monde a fini par considérer comme la loi de Dieu bien que ne l'étant pas par ce que c'est devenu une tradition, on le fait tout simplement par ce qu'on dans un systeme qui est majoritairement hors de la volonté de Dieu et on ne s'en souci plus de svoir si cela vient de Dieu ou pas,en ce qui concerne la mariage religieux,c'est le fait d'en faire une condition pour la sainte cène qui le rendrait faux,sinon c'est un moment de grande joie pour plusieurs familles réunies devant un pasteur pour assister à un moment très important dans la vie de deux personnes qui s'engagent pour la vie et qui par cela donnent l'occasion au pasteur de faire une predication évangélique en cette occasion ou plusieurs incroyants se présentent.Nous avons assisté à plusieurs conversions et plusieurs restaurations spirituelles des couples brisés.en ce qui concerne la sainte cène la bible donne pour condition un examen de soit et une profonde repentance de tout péché et une conversion radicale à Christ.Que Dieu vous bénisse.

Waddle 29/05/2015 16:52

Bonjour Joel,
En effet on a transformé une tradition quasiment en loi divine.

Ceci dit, ce n'est pas parce que ce n'est pas une obligation divine que ça veut dire que ce n'est pas important ou interessant.

Car comme tu le dis, le mariage religieux est une belle occasion pour les familles de se retrouver, ça donne de l'importance au moment et ça permet en effet à des non religieux - je préfère parle de non religieux plutot que de non croyants- d'entre un message.

Que Dieu te bénisse.

lore 01/04/2014 12:18

Bonjour,

Pour moi la question du mariage religieux est plutôt simple.

D'abord qqn de chrétien a mis Jésus à la première place de tt et pour tt ds sa vie, dc vouloir se marier à l'église et recevoir la bénédiction d'un pasteur c'est dc normal.

Ensuite, ça peut venir d'une tradition d'une coutume bref dc la aussi pas de soucis.

Mais surtt ce qui pose problème c'est de savooir si le mariage est mariage devant Dieu s'il n'a pas été fait à l'église. La Bible dit Hébreux 13:4 Que le mariage soit honoré -célébré ds d'autres versions- de tous, ça veut dire que tu dois faire une fête logiquement ou du moins le faire en présence de témoins, prk le faire devant des païens ? Bah n'on fait le devant tes fr et sr de l'église Dieu sera d'autant plus honoré voila tout ! Après le comment se déroule là cérémonie bah ça dépend de chacun hiiin
Et puis ca veut aussi dire que la mairie et la famille doivent aussi etre au courant puisque le 'tous' c'est tt le monde, il faut publier le mariage quoi.

Jovin 02/09/2012 19:32


tout a fait raison

Babou 13/05/2011 11:08



Bonjour, 


Ce n'est qu'au 4 ième siècle après JC, que le sacrement du mariage a été instauré par l'église, donc jusque là le mariage c'était pas un sacrement.


Le bâptême et l'eucharistie sont les deux seuls sacrements que Jésus a demandé de faire .



Waddle 18/11/2010 10:14



Bonjour Franceen.



Ce que ma tante m'a dit te semble-t-il sujet à confusion?


Pour le reste, ma tante adhère a une communauté, elle est donc censée connaitre les règles. Mais la vie est parfois compliquée, et il est bien imprudent de juger les raisons pour lesquelles, elle
n'a pas fait cette cérémonie.


Et même si elle connait ses règles, n'a t'on pas le droit, en tant que chrétien, de dénoncer des règles injustes afin que l'église avance?


C'est en tout cas l'objectif de ce blog.

Et je redis que, même si c'est écrit dans le règlement, il y a une certaine forme d'injustice, de priver de sainte cène quelqu'un parce qu'il est marié à la mairie seulement.


Sinon, il n'y a aucun rapport avec les "grands" ou "petits" de l'église. Le canon catholique dit clairement et explicitement qu'un mariage n'est valide que s'il a été célébré devant l'église.
Partant de là, si ce n'est pas le cas, vous êtes considérés comme concubins, donc dans le péché.


Sinon, le prêtre n'interdit pas en tant que tel. Evidemment que si ma tante se lève pour aller prendre la sainte-cène, le prêtre ne va pas l'arrêter, ou l'excommunier!



Mais ca revient au même vu qu'au final, on lui conseille de ne pas le faire car elle n'est pas en règle. C'est donc l'équivalent d'une interdiction.



Enfin, tu dis que tu as l'impression d'avoir un avocat défendant la partie de la corruption? Quelle comparaison étrange...

Parce que, être offusqué que l'église considère un mariage non valide parce qu'il est celébré à la mairie, et donc empêche par la même de prendre la Cène qui est le moment le plus important chez
le chrétien, c'est défendre la partie de la corruption?

Si c'est le cas, bah je suis fier de défendre ce type de corruption.

Que Dieu te bénisse.



Franceen 17/11/2010 22:26



Hi


Je me demande si tu as bien saisi ce que ta tante a dit...Néanmoins je pense que l'église catholique est aussi comme un pays donc régit par des lois. Quand on adhère à un mouvement, on a aussi
des droits et des obligations. Ta tante a fait ses autres sacréments, pourquoi ne fait elle  pas l'autre ? Alors qu'elle a déjà amorcé  la première partie qui est le mariage civil ?
Elle tombe sous le coup de la loi : celui qui lui interdit de communier avec  les autres parce qu'elle n'est pas en règle. Règle qu'elle est supposée savoir en tant que membre de cette
communauté. Cela ne veut en rien dire que ça vient de Dieu ou de la Bible, meme si d'aventure cela est dit par des prêtres, ca reste "vrai" que pour eux et leurs membres qui y croient.


 


De ce que je sais de ce registre religieux, la cène est "refusée" aux gens comme ta tante seulement si elle fait partie des "grands" de l'église. En tant que simple chrétienne du dimanche elle a
droit à la cène comme tout le monde. Le pretre pourrait décourager aux "pécheurs" ou ceux qui ne sentent pas en phase avec Dieu d'en prendre, mais interdire...C'est trop fort. Meme si on dit que
tu as péché, qui te le dit ? La relation avec Dieu est personnel et intime avec chacun, si on laisse autrui s'immiscer, il y aura aussi son revers. Bref, pas mal l'article on pourrait s'attendre
à mieux. J'ai eu l'impression de lire un "avocat" défendant le partie de la corruption.



Waddle 16/11/2010 14:47



Hello Mebene.

Je n'empêcherais jamais la bien pensance de faire la morale. En effet. Mais je me devais d'en parler quand même. Parce que certains "bien pensants" parfois, se rendent compte que leur
"bien-pensance", n'est basée sur rien de tangible.


 


Sinon, à l'époque de la loi, en effet, payer la dot au père était une prescription divine. Mais ce que j'explique, c'est que même en tenant compte des "prescritpions divines", il n'y en a aucune
qui seulement SUGGERE d'aller voir une autorité réligieuse pour valider un mariage.


 


L'exemple de Rachel ne sert pas pour dire qu'il est bon (je ne conseille pas trop à quelqu'un de travailler 7 ans chez quelqu'un pour récupérer sa fille), mais simplement qu'on ne trouve nulle
trace d'obligation d'aller voir un réligieux pour célébrer le mariage.



Que signifie AHMA? (j'oublie à chaque fois)



mebene 16/11/2010 14:34



et ce n'est pas parce qu'on se marie religieusement que l'on ne négocie plus avec le père hein.


 


A l'époque, la loi qu'ils respectaient était "divine". on ne pouvait pas parler de laïcité. Donc forcément tous les actes étaient codifiés religieusement qu'ils en aient parlé ou non. AMHA.
Aujourd'hui encore, dans certains mariages religieux, tu as des cérémonies de 5mn, d'autres de 3h.


 


Si l'exemple de Rachel était bon, ça voudrait dire qu'ils ne sont pas mariés, puisque toi même dis que le mariage > copinage et que bon nombre de parents d'aujourd'hui savent qui est le copain
de leur fille (et donc qu'ils vivent ensemble comme Rachel et son gars) sans qu'il y ait eu mariage ou même discussions sur le mariage.



mebene 16/11/2010 14:28



Toi tu places le mariage (lequel? style Las végas? la dot? etc.) au dessus du concubinage ou du copain copinage. d'autres ne le font pas. c'est la même logique qui fait que certains ne
considèrent que le mariage religieux.


 


et quand tu dis "pour ceux qui ne le font pas, qu'on les laisse...", tu n'empêcheras jamais les bien pensants (quelque soit le sujet de leur bien pensance) de faire la morale. Comme d'autres
diront "vous n'vez pas fait la dot? aka" ou encore " vous n'êtes pas mariés? Vous n'avez pas une vraie relation", etc...



Waddle 16/11/2010 12:15



Hello Mebene...


Je dirais que, quand on se marie, en réalité, on le fait surtout pour informer la société de notre volonté. Donc à ce titre, la valeur du mariage reste au-dessus de la valeur du pacs,
concubinage, etc... car le mariage est l'institution suprême pour la société, concernant l'union de 2 personnes.



Pour ceux qui placent Dieu avant tout et qui veulent faire un mariage réligieux pour Dieu, ils font bien. Je le dis dans mon point.

Par contre, pour ceux qui ne le font pas (pour diverses raisons), qu'on ne leur dise pas qu'ils ne sont pas mariés devant Dieu. D'ailleurs, si je me marie avec une musulmane, on fait comment?



Pour les juifs de l'époque, je ne pense pas que le mariage était réligieux. On a de tonnes d'exemple dans la bible où l'homme vient, il voit une belle femme, il négocie avec le père, et il repart
tranquillement avec sa femme.

Ce fut le cas de Jacob qui a travaillé longtemps chez le père de Rachel, pour avoir le droit de l'épouser.



Et dans les livres de la Loi qui décrivent en détail l'organisation de la société juive, les droits, les devoirs, les fêtes à célébrer, on ne parle jamais de quelque chose qui ressemble au
mariage réligieux (du type, si vous voulez vous marier, allez voir Moïse ou un sacrificateur pour qu'il célèbre votre union).


SIC, ca signifie Sigle Interdit aux Curieux.



mebene 16/11/2010 11:21



sic signifie quoi?


 


Pour toi, le Pacs équivaut il à un mariage? le concubinage? le copin/copinage?


 


si non, tu comprendras que pour certains qui placent Dieu (ou croient le faire) devant tout, la véritable union ne peut être que celle où il est témoin


 


pour d'autres (notamment nous Africains), le véritable mariage c'est la dot, le reste c'est pour les blancs.


 


je pense que pour les Juifs de l'époque, la notion de mariage religieux n'avait aucun sens car le mariage était forcément religieux. il n'y en avait pas d'autres types.