Le blog de Waddle

Le combat spirituel

28 Octobre 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Etudes et réflexions

 

Bonjour mes bienaimés.

J'espère que vous allez tous bien et que votre journée est illuminée, si ce n'est physiquement, au moins spirituellement.

Ces derniers temps, j'ai peu eu l'occasion d'écrire, car le temps m'a manqué.
Veuillez donc excuser mon absence, mais je suis sur que vous m'avez déjà pardonné

 

Aujourd'hui, j'aimerais aborder un sujet central, que dis-je, un sujet phare dans le monde chrétien évangélique: Le combat spirituel.

 

 

http://storage.canalblog.com/28/56/342869/18781516_p.jpg

 

Le combat spirituel, un combat contre qui?

 

Aujourd'hui, dans beaucoup d'églises évangéliques, on enseigne que le combat quotidient du chrétien, c'est le combat spirituel, contre le diable et ses démons, contre les forces du mal.

 

On apprend à faire des prières de puissance, à invoquer le nom de Jésus sur chaque situation où on soupçonne que la main du malin a pu intervenir, on chasse par la prière, toute sorte de démons (démons de pauvreté, démon de chômage, démon d'échec, etc...)

 

On y apprend aussi que si le chrétien ne fait pas tout cela, il va laisser le diable dominer sur sa vie, il n'aura pas utilisé la puissance et l'autorité que Jésus lui a donnés, etc...

 

Prenons les quelques passages bibliques couramment utilisés pour justifier le combat spirituel:

 


Ephésiens 6:

6.12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
6.13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
 
Ici, Paul semble en effet valider un combat de tous les instants contre les forces du mal.
 
Un autre passage, cette fois de Jésus, est aussi constamment utilisé pour justifier le recours aux prières de combat, au combat spirituel contre les forces des ténèbres:
 
Marc 16:
 
16.17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;
16.18 ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.
 

Ah  oui, j'allais en oublier un qui est très souvent cité aussi:
 
Luc 10:
 
10.19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire.
 

Voici donc quelques exemples qui sont souvent utilisés pour dire que le chrétien est "en guerre" contre le diable et contre le mal.

 

 

La tentation dans le désert

 

Allons maintenant en profondeur dans le sujet.

 

Dans la bible, nous avons un merveilleux exemple d'affrontement "direct" entre Jésus et le diable.

Lisons cet exemple et voyons voir ce que nous pouvons en apprendre, et surtout, quel est le type d'affrontement que nous pouvons avoir avec le diable:

 

Mathieu 4:

4.1 Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable.
4.2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
4.3 Le tentateur, s'étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.
4.4 Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
 
4.5 Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,
4.6 et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.
4.7 Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.
 
4.8 Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire,
4.9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores.
4.10 Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
 
4.11 Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.

 

Qu'est ce que nous voyons ici?

Jésus a-t-il fait des incantations contre le diable? Non.
A t'il invoqué une quelconque puissance pour faire fuir le diable? Non.
A t'il invoqué son Père pour que ce dernier chasse le diable? Non.

On se rend compte ici, que Jésus ne fait que résister aux tentations et mauvaises pensées que suggère le diable.

 

Notez ici que l'objectif du diable n'est pas de lui faire du mal physiquement, ou de s'attaquer à ses biens (au contraire, le diable en propose), ni d'essayer de lui gacher la vie. Tout ce que le diable essaye de faire là, c'est de corrompre le coeur de Jésus!

 

De ce premier exemple, on peut déjà voir que l'affrontement avec le diable, n'est pas forcément ce que l'on croit. Le diable qu'on voit ici, n'a rien à voir avec un diable avec des cornes, qui vient "faire du mal". Non, il vient simplement pour essayer de corrompre. Et Jésus lui résiste, et il finit par s'en aller.

 

Donc ce qu'on peut retenir là, c'est que le diable ici peut symboliser chaque fois que nous avons des tentations, chaque fois que nous sommes confrontés à des situations où nous avons la possibilité de nous corrompre pour obtenir des richesses, ou à cause de l'orgueil, ou à cause de la convoitise, etc...

 

Est-ce bien cela qu'on enseigne, dans les églises, quand on parle du combat spirituel? Je ne pense pas.

 

 

Satan a réclamé Pierre...

 

Un autre exemple, qui m'a beaucoup frappé, peut-être même plus que le premier (tant l'attitude de Jésus est diffrente de celle qu'auraient eu les pasteurs aujourd'hui...), c'est l'épisode ou Jésus dit à Pierre que Satan l'a réclamé.

Lisons-le:

 

Luc

22.31 Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
22.32 Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères.
 

Ce passage m'a souvent frappé. Ici, Jésus dit à Pierre, carrément, que Satan les a réclamés.
Si un pasteur de nos jours avait rencontré cette situation, il se serait tout de suite mis en prière pour attaquer le diable, lancer des flèches spirituelles au diable, invoquer le sang de l'agneau pour se protéger, utiliser les armes de Ephésiens 6 pour combattre le diable, etc...

 

Or, que fait simplement Jésus? Il dit qu'il a prié pour Pierre afin que sa foi de défaille pas...Tout simplement.
Quelle belle leçon de simplicité de la part de Jésus.

 

Ici, nous comprenons que lorsque nous tenons ferme dans la foi, le diable ne peut rien faire. Il n'est pas nécessaire de faire des invocations, des prières étranges (que j'appelle personnellement incantation) pour le combattre, le chasser, etc...La foi et l'amour de Dieu sont tout ce qu'il nous faut pour résister au diable...

 

 

Resister au diable...

 

On vient de le voir donc, en principe, les exemples précédents montrent qu'en réalité, le combat contre le diable (qu'on appelle aussi "Le tentateur" parfois), est justement de tenir ferme, et de résister à la tentation.

 

Lorsque Jésus dit par exemple que Judas a été séduit par Satan, est ce qu'une "prière de feu" ou un "combat spirituel" aurait sauvé Judas? Non. Il n'avait qu'à examiner son coeur et réaliser que ce qu'il faisait était injuste, et certainement désapprouvé par Dieu. Il n'a pas pu.


Les évangélises également en parlent.

 

Jacques par exemple:

 

Jacques
 
4.7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.*
 
 
Il ne demande pas de combattre, ou de vaincre, mais simplement de résister.

Le même Jacques, dans un texte que j'aime beaucoup, explique aussi que généralement, la convoitise, vient de nous même (donc c'est là-dessus que nous devons faire attention):
 
1.13 Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.
1.14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.
1.15 Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.
 
 
Aussi, je l'ai déjà dit, mais je préfère le redire, la priorité du diable ne sera jamais de s'attaquer à nos richesses, bien matériels, mariage, etc... C'est pour cela que je reste toujours quand j'entends des chrétiens chanter "Nous allons dans le camp ennemi, pour arracher ce que le diable a volé" ou des idées du même type.
 
Car la seule chose que le diable peut véritablement voler, c'est ta droiture, ta pureté, l'état de ton coeur, ta relation avec Dieu. Le reste, ce n'est que du matériel, et au contraire, il en propose.
 
Certains me parleront peut-être de l'exemple de Job, que le diable a dépouillé.
Mais ce serait un très mauvais exemple.
 
Car:
1) Il a agit parfaitement sous la permission de Dieu
2) Job aurait beau faire toutes les prières de combat du monde, il n'aurait rien récupéré, étant donné que c'est Dieu lui même qui avait permis ce qui lui arrive
3) L'attitude de Job a été exemplaire. Car justement, il est resté droit et n'a rien perdu de sa communion avec Dieu. Mais il n'a jamais réclamé quoi que ce soit, ou fait des prières de combat pour que le diable lui rende ce qu'il a perdu.

Ce point 3 est très important car il fera la différence entre celui qui brasse du vent, qui ne prononce que des paroles, et celui qui a l'attitude qu'il faut face à certaines situations.
 
Ephesiens 6
 
Pour finir, j'aimerais revenir sur le Ephesiens 6 de Paul qui est souvent utilisé pour justifier le combat (d'autant plus que Paul dans ce passage fait justement une métaphore avec un équipement de combat).

Lisons le en entier:
 
 
6.12 Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
 
6.13 C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
 
6.14 Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice;
 
6.15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix;
 
6.16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin;
 
6.17 prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu.
 
6.18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.
 
 
J'ai surligné les points qui me paraissent interessants.

Premièrement donc, contrairement à ce qu'on croit, Paul ne parle jamais ici d'attaquer, ou de combattre.

Comme Jacques, il parle de "résister" et de "tenir ferme"...
Cela est déjà très différent de ce qu'on enseigne aujourd'hui, où il est question de passer son temps à chercher à lutter, à combattre les forces du mal...
 
Ensuite, si on analyse les "armes" dont il parle, il parle de:
- Justice. Celui qui reste juste, qui défend la justice malgré les tribulations et sans doute des persécutions, celui là est un combattant (Voir les béatitudes où Jésus parle de ceux qui se battent pour la justice)
- Evangile de PAIX. Il parle de la paix (toujours comme Jésus dans les béatitude)
- Le bouclier de la foi. Il parle de la foi, exactement ce que je disais plus haut
- La parole de DIeu. Evidemment, il demande de se nourrir de la parole de Dieu
 
Enfin, et pas des moindres, il demande de faire des prières et des supplications. Il est clair qu'il parle de prières ADRESSEES A DIEU ici. Et non pas de ce qu'on voit trop souvent, où des gens dans les églises prient contre Satan, contre les démons, contre les principautés, contre le franc-maconnerie, etc...
 
Conclusion: le passage de Paul qu'on lit trop souvent vite, n'est en aucun cas une incitation à aller se "battre spirituellement" contre les forces des ténèbres. Au contraire, il demande de tenir ferme, de procurer la paix, la justice, de se nourrir de la parole, et de constamment prier Dieu.
 
Aujourd'hui, surtout chez nous les africains, on nous apprend un peu trop à faire n'importe quoi n'importe comment.
On demande de prier contre des esprits, les forces des ténèbres, contre des sirènes des eaux, contre des principautés, contre des démons qui ont tous les noms, des "hommes forts", etc... (des démons dont le diable lui même ignore l'existence...)

Jésus ou les apotres n'ont jamais fait cela. Il chassait les démons et priaient Dieu. Ils n'ont jamais prononcé des incantations ou des prières contre le diable. Car ils savaient que le vrai combat venait de l'intérieur. Comme lors de la tentation de Jésus. Son vrai combat contre le diable, était le combat contre la convoitise, l'orgueil, les désirs inutiles.
 
Voilà ce que le Christ est venu nous apprendre à faire. Ainsi que procurer la justice, la paix, avoir la foi, et tenir ferme dans toutes les situations. Et c'est déjà un grand combat.

Apprendre à pardonner, et aimer ceux qui nous font du mal, lutter contre nos convoitise, refouler notre orgueil et notre égoïsme, aimer notre prochain et se soucier des pauvres, voilà un combat qui est énorme, et qui n'est pas facile. Jésus est venu nous enseigner à travailler l'intérieur et pas l'extérieur. Prier fort contre le diable et les démons, c'est impressionnant. Mais travailler dans le silence à réformer son coeur pour ressembler au Christ, c'est moins spectaculaire, mais c'est plus difficile et surtout, c'est le chemin de la vérité.
 
En espérant ne pas avoir été trop long.

Que Dieu vous bénisse mes frères.

Partager cet article

Commenter cet article

Catherine 28/10/2010



Coucou Waddle 


Hope all is well brother


j'ajouterai mon commentaire later on


Just got back from Cameroon....frustrated & disappointed but glad I made the trip.



Norbou 29/10/2010



Salut Waddle,


 


Ce soir j'ai eu un mail de ton blog dans ma boite au lettre et je suis venu voir par curiosité, et je dois dire que pour le coup ton analyse me semble très pertinente.


Je ne connais pas le genre d'église dont tu parles mais je te remercie d'avoir partager cette expérience et cette réalité. J'y ferai attention.


Menons donc le bon combat, et jusqu'à la fin, résistant.


Que Dieu te bénisse.



Waddle 01/11/2010



Merci Norbu.


Je ne sais pas dans quel pays tu vis, mais ce type d'église est assez répandu dans les communautés africaines en France et aussi, commencent à pulluler au Cameroun et en Afrique en général.


A bientôt, que Dieu te bénisse.



Franceen 01/11/2010



Salut,


 


L'article était assez long...L'analyse valait bien ce détour. Ce dont tu parles est malheureusement vrai et des gens continuent d'y croire...à leur dépend. La faute à qui ? A nous. Au lieu de
suivre Dieu; on suit plutôt le pasteur...


 


Concernant les armes pour le combat spirituel, c'est vrai qu'il faut garder la foi et résister à la tentation; seulement je pense que ces "armes" ont leur place, parce que la prière est
défensive, mais aussi offensive. Ce qui me gêne c'est la façon dont le message est délivré. Il y a un temps pour chaque chose, un temps pour le combat, un temps pour la louange, un temps pour le
partage...


 


Pouvons nous réellement penser aller en combat contre le diable ? Ceux que je connais on perdu soit leur vie, soit la santé. Est ce que c'est le diable que l'on doti meme combatte ? Il a été
vaincu il y a bien longtemps par Jesus, alors le combattre aujourd'hui, c'est remettre en question ce qui fut fait en son temps par Jesus et de ce fait manqué de foi. Foi qui semble etre
l'élément clé dans la vie d'un chrétien. Le combattre c'est se disperser et louper sa cible pour le grand bonheur des ses agents.


Le vrai ennemi aujourd'hui c'est soi meme, ou son semblable, c'est ça le combat à mon avis. Le diable, si il existe, je l'ignore. Bref !


 


J'espère que  des chrétiens liront ton analyse, elle semble pertinente !


 



Waddle 01/11/2010



Hello Franceen,



Merci pour ton message. En effet, il y a un temps pour toute chose...
Concernant les armes "offensives", je ne vois pas trop lesquelles elles peuvent être étant donné que notre plus grand ennemi, c'est nous même.


Une fois qu'on aura réussi à dompter notre propre coeur, alors peut-être, pourrons nous nous occuper des ennemis extérieurs, si toutefois il en reste encore...



A bientot.



Catherine 04/11/2010



"On apprend à faire des prières de puissance, à invoquer le nom de Jésus sur chaque situation où on soupconne que la
main du malin a pu intervenir, on chasse par la prière, toute sorte de démons (démons de pauvreté, démon de chomage, démon d'échec, etc...)"


C'est juste pour escroque, ils sont tres malins


J'ai fait la connaissance d'1 pretre africain qui soit disant fait des
priers de delivrance malhereusement je peux pas entrer dans les details ( ceci est 1 endroit public) mais ce que j'ai vu la bas left me speechless 



Franceen 17/11/2010



Salut,


 


Je n'ai pas parlé d'armes offensives mais de prières offensives qui consiste à attaquer le mal avant de subir et de s'en défendre après. Pour cela on doit au préalable identifier le mal



Waddle 18/11/2010



Je comprends mieux. Néanmoins, je ne vois pas trop comment on peut faire des prières offensives, contre un mal qui vient avant tout de notre coeur.

Par exemple, si la jalousie et l'orgueil s'insèrent dans ton coeur, quel type de prière offensive fera tu?

"Jalousie, va t'en!!"??


 


Peu-être. Simplement, c'est le coeur qui crèe la jalousie, il faut donc travailler sur le coeur.

A bientôt.



Natachou 30/11/2010



La Prière( Louange , Adoration) , la Foi et l'Obeissance à DIEU , voilà les armes contre le Satan .


Ne dit on pas que la Lumière chasse les tenèbres !!


Invoquons la Lumière de DIEU ds nos vies et dans nos coeurs et restons soumis à sa parole et le diable fuira loin de nous !


Soyez bénis frères et soeurs en Christ !



Josee 01/02/2011



J'ai une question très importante:


Comment une personne qui a la foi et qui croit au Seigneur Jésus,lit la Parole de Dieu et qui prie chaque jour mais que son mari,sa famille complet
(père,mère,frère et soeur) en plus de quelques amis(es) qui eux tous n'ont pas la foi (qui ne sont pas chrétien) et bien comment cette personne peut combattre chaque jour seule le
malin??






Waddle 01/02/2011



Bonjour Josee,


Je ne comprends pas où tu veux en venir avec ta question.


Qu'entends-tu par "combattre le diable"?





Josee 03/02/2011



Je veux dire par là combattre seule l'ennemi (Satan) moralement et non physiquement.Car je suis la seule qui est chrétienne et qui a la foi dans ma famille même mon mari ne croit pas
vraiment en la Parole de Dieu.Je ne fréquente aucune église présentement,car l'église est assez loin de ma ville,je ne conduit pas de voiture et l'église me fait peur car j'ai eu des mauvaises
expérience dans le passé dans une église de la Pentecôte...



Josee 04/02/2011



Merci beaucoup :) en effet je suis contente d'avoir trouver votre blog et ainsi je pourrais parler du Seigneur afin d'avoir de l'encouragement.Je suis au Québec au
Canada.



emlyne 23/05/2011



M. Waddle, si Jésus vous a ouvert les yeux comme il l'a fait à beaucoup de chrétiens c'est une grâce car plusieurs d'entre nous nient que c'est en son nom et par son qu'on peut avoir la
force de combattre tout ce qui peut nous empêcher d'héritier la couronne, malgré tout ce qu'il nous dit dans: Jn 8v43, Col 3v17, Jn 17v11, Act 3v12-17. Que Jésus en son fils Jésus-Christ vous
bénisse et qu'il continue de vous éclairer le chemin.



Waddle 19/06/2011



Hello emlyne,



Merci, que Dieu te bénisse.



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog