Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

La dîme, est-elle obligatoire?

8 Avril 2010 , Rédigé par Waddle Publié dans #Faux enseignements

Bonjour à tous,


J'espère que vous allez bien en cette journée pluvieuse.

 

Je choisis de traiter aujourd'hui un sujet très brulant dans les églises, surtout les églises dites de "réveil": la dîme.

 

En gros, il s'agit d'un principe tiré de l'Ancien Testament, disant que chaque chrétien doit donner 10% de ses revenus...à l'église.

 

 

images-copie-1.jpg

 

D'ailleurs, beaucoup de pasteurs de nos jours utilisent un verset désormais plus connus que les évangiles eux mêmes:

 

 

Malachie 3.8:

3.8  Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes.
3.9  Vous êtes frappés par la malédiction, Et vous me trompez, La nation tout entière!

Aïe... Ca fait mal, car je pense que, pour quiconque se dit chrétien, on n'a pas envie de tromper Dieu, et surtout, d'être frappé de malédiction.

Mais qu'en est-il réellement? Essayons d'étudier le point.


L'origine de la dîme

En réalité, les chrétiens en général ne le savent pas, sous l'ancienne alliance, 4 dîmes différentes ont été instituées par Dieu.

1. La dîme AUX Lévites

Lorsque Dieu a distibué les terres aux 12 tribus d'Israël, chaque tribu a eu possession de terres pour travailler et vivre sauf une: les Lévites.

Car Dieu les a mis à part pour lui, pour le service au temple, et pour le service sacré.

Ainsi, contrairement aux 11 autres tribus, les Lévites n'avait pas d'héritage, si ce n'est Dieu.

Pour qu'ils puissent vivre, Dieu a instauré la dîme, en demandant aux 11 autres tribus de leur reverser un dixième de leurs "revenus" (récoltes, élevage, etc...).


Nombres 18.24:

Je donne comme possession aux Lévites les dîmes que les enfants d'Israël présenteront à l'Éternel par élévation; c'est pourquoi je dis à leur égard: Ils n'auront point de possession au milieu des enfants d'Israël.


Ainsi, comme je l'ai dit, Dieu confirme que les Lévites n'auront point de possession en Israël, et que leur seule possession sera la dîme des enfants d'Israël.


2. La dîme DES Lévites (la dîme des dîmes)

Ensuite, il faut savoir que tous les sacrificateurs (ceux qui faisaient le service du temple) étaient Lévites. Il n'y avait pas de sacrificateur non lévite.

Mais tous les lévites n'étaient pas des sacrificateurs. Ainsi, Dieu demande aux lévites (qui recoivent la dîme des autres peuples), de prélever également un dixème de ce qu'ils ont reçu, pour le donner aux sacrificateurs, ceux-là qui font le service au temple.

Nombres:

18.25
 L'Éternel parla à Moïse, et dit:
18.26
 Tu parleras aux Lévites, et tu leur diras: Lorsque vous recevrez des enfants d'Israël la dîme que je vous donne de leur part comme votre possession, vous en prélèverez une offrande pour l'Éternel, une dîme de la dîme;
18.27
 et votre offrande vous sera comptée comme le blé qu'on prélève de l'aire et comme le moût qu'on prélève de la cuve.
18.28
 C'est ainsi que vous prélèverez une offrande pour l'Éternel sur toutes les dîmes que vous recevrez des enfants d'Israël, et vous donnerez au sacrificateur Aaron l'offrande que vous en aurez prélevée pour l'Éternel.
18.29
 Sur tous les dons qui vous seront faits, vous prélèverez toutes les offrandes pour l'Éternel; sur tout ce qu'il y aura de meilleur, vous prélèverez la portion consacrée.
18.30
 Tu leur diras: Quand vous en aurez prélevé le meilleur, la dîme sera comptée aux Lévites comme le revenu de l'aire et comme le revenu de la cuve.
18.31
 Vous la mangerez en un lieu quelconque, vous et votre maison; car c'est votre salaire pour le service que vous faites dans la tente d'assignation.
 
Comme je l'ai mis en évidence en rouge, on note donc que:
1) Les lévites recoivent une dîme des 11 tribus d'Israel
2) Eux même doivent prélever une dîme sur cette dîme
3) Cette dîme leur est comptée comme le revenu de l'aire et de la cuve (en gros, le service du temple)
4) Elle est reversée aux sacrificateurs en tant que salaire pour le service du temple


3. La dîme personnelle pour le pélérinage annuel

A l'époque, il y avait un pélérinage annuel, où tous les israélites devaient apporter une dîme de la récolte annuelle.
Dieu demandait à ses enfants d'apporter cette dîme dans un lieu déterminé, et de le manger, afin de se souvenir des bienfaits de l'éternel.:

Deut. 14 :22-26:

"Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année. Et tu mangeras devant l'Eternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l'Eternel, ton Dieu.


4. La dîme des orphelins, des pauvres, et de l'étranger

C'est la dîme dont on entend le moins parler dans les églises de réveil, et pourtant, elle n'est pas moins biblique que les autres, et surtout, c'est celle qui nous rapproche plus des enseignements du Seigneur Jésus:

Deut. 14 :28-29:

"Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes. Alors viendront le Lévite, qui n'a ni part ni héritage avec toi, l'étranger, l'orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains"

Voici donc en gros, toutes les sortes de dîmes qui ont été prescrites dans l'ancienne alliance.
Voyons donc maintenant, ce que nous chrétiens de la nouvelle alliance, devons en faire.


Pourquoi suivre cette prescription de l'ancienne alliance?


La très grande majorité des prescriptions de l'ancienne alliance, ne sont plus du tout appliquées aujourd'hui par la grande majorité des chrétiens:

A la pelle, quelques exemples:
- Le sabbat le samedi (que les juifs continuent d'observer)
- L'interdiction de manger du porc
- La lapidation pour les adultères
- L'interdiction de porter un vêtement cousu de deux tissus différent
- L'interdiction de parcourir plus d'un kilomètre le jour du sabbat
etc...

On pourrait en citer plein d'autres.

Alors, la question légitime que nous pouvons nous poser, est celle de savoir pourquoi la dîme en particulier devrait survivre à l'ancienne alliance?

En lisant les 4 sortes de dîmes, il est clair et net que ces dîmes étaient directement liés à l'organisation de la nation d'Israël, qui était organisé comme un état réligieux!

La dîme aux lévites étaient directement liée au fait qu'ils n'avaient pas d'héritage, et la dîme des dîmes, pour les sacrificateurs en tant que salaire pour leur travail dans le temple.

Aujourd'hui, nous vivons dans des pays qui n'ont plus du tout cette organisation. Pourquoi donc continuer à payer cette dîme?

Y a t'il encore des Lévites parmi nous? Sommes nous organisés en 12 tribus d'Israël?

Certains disent aujourd'hui que nous sommes des "lévites spirituels", et que les pasteurs représentent les sacrificateurs de l'époque à qui nous devons payer la dîme.

Première chose, il est à noter que bizarrement, dans toutes ces épîtres, Paul ne parle jamais de dîme (si ce n'est en référencen à l'ancienne alliance), ne réprimande jamais le peuple sur la dîme, et n'exige jamais la dîme dans ses lettres.

Ensuite, en admettant qu'elle soit toujours valable, alors cela voudrait dire que toutes les personnes qui font le service à l'église (chorale, équipe de louange, nettoyeurs, anciens, etc...) car c'était bien cela l'esprit de la dîme des dîmes. Est-ce le cas dans votre église?


Et si vraiment la dîme est obligatoire, pourquoi ne prêche-t-on jamais sur la dîme 3 et 4?

Comme on l'a vu plus haut, les dîmes 3 et 4 (la dîme personnelle, et la dîme de la veuve, de l'étranger et de l'orphelin), ne sont jamais enseignées dans les églises même qui enseignent que la dîme est obligatoire, car biblique.

Pourquoi n'enseignent-ils jamais sur cela?

Pourquoi n'a t'on pas, tous les 3 ans, une récolte des revenus de toute l'église, pour les étrangers, orphelins, veuves, etc..,  à l'église?

Soit les pasteurs qui enseignent la dîme ne sont pas du tout au courant de cette dîme de la veuve (auquel cas, ce serait assez inquiétant concernant leurs connaissances bibliques), soit ils sont au courant mais ne trouvent pas intéressant de l'enseigner.

Je vous laisse choisir la réponse.


"Si tu payes ta dîme, tu seras béni financièrement"

Combien de fois n'a t'on pas entendu cela dans les églises?

Sauf que les chrétiens n'ont jamais l'intelligence de vérifier dans les faits si c'est vrai.

Moi j'étais dans une église où beaucoup de personnes payaient la dîme.
Je connais même une personne qui, au lieu de donner 10% de ses revenus, donnait 30% pour vraiment "faire plaisir" à Dieu.

Mais cette personne n'est jamais sortie des soucis financiers qui étaient les siens.

Dans mon église, je ne connais personne qui est devenu riche (ou béni financièrement) en payant sa dîme.

Et pourtant, nous voyons bien des non chrétiens, qui n'ont aucun souci financier, et qui sont même très riches.
Pendant que nous, nous payons nos dîmes et restons dans la pauvreté.


Combien de fois avons-nous dans notre église, du trouver 5 euros à quelqu'un pour qu'il puisse manger?
Des tickets restaurants, des denrées non périssables pour des démunis (alors que ces personnes payent leurs dîmes)

Comme quoi la bénédiction financière qui découlerait de la dîme est une belle fable qu'il est évidemment impossible de vérifier.

 

Ne doit-on plus donner à l'église?

C'est la question qui peut découler de notre reflexion. En ce qui me concerne, la réponse est simple. Si nous allons dans une église et que nous profitons de son enseignement, de sa vie, et de ses bienfaits, il est tout à fait naturel, et même moralement obligatoire de participer à sa solidification.

A chacun, en fonction de ses moyens (et aussi en fonction des besoins de l'église, ne l'oublions jamais!) de participer comme il peut pour aider l'église.

Mais ce n'est pas seulement une participation matérielle dont il est question.

N'oublions jamais que Dieu nous demandera des comptes sur la manière dont nous avons géré les biens et les talents qu'Il nous a confié.

Beaucoup, bien aidés par les versets culpabilisants des pasteurs, pensent que beaucoup donner à l'église, cela signifie beaucoup donner à Dieu. Et pendant ce temps, nous avons des débonnaires, des indigents, des pauvres à notre porte, et nous ne les voyons pas, trop empressés d'aller "donner à Dieu", sachant que Dieu n'a absolument pas de notre argent, mais de notre coeur, et que ce sont les pauvres qui en ont besoin.

Que Dieu nous bénisse!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Beblessed 21/08/2017 11:27

Bonjour,

La dîme qui reste valable à celle d'Abraham à Melchisédek. Celle qui est de la reconnaissance, de l'action de grâce envers Dieu, celle puisée sur Tout, "la dîme de Tout". Cette dîme, il l'a payé aussi pour ses enfants de sang, les Israelites (Hebreux 7:9) et pour ses enfants d'esprit, les Chrétiens (Galates 3:29). 


Abraham a donné le dixième de Tout, que ce soit des pierres précieuses, des tissus, ...TOUT. Alors on ne doit pas limiter la nature des dons, à moins qu'on puisse fournir des bêtes et des pierres précieuses et tout le reste comme c'était courant à cette époque. 

Pour ma part (et je pense pour la plupart de mes contemporains), ma dîme serait d'ordre financière car DE NOS JOURS ce qui nous permet de faire nos courses, d'acheter quoi que ce soit, est notre salaire ou ressource financière. Alors vu que chaque mois je perçois un salaire (Grâce à Dieu!), je prends le dizième, la dîme, et je la donne au notre souverain sacrificateur par excellence "selon l'ordre de Melchisédek", le Christ. 


Où se trouve le Christ, ou encore Son corps? Le lieu où je suis susceptible de Le retrouver est dans une Eglise, car l'Eglise est encore appelée le Corps du Christ. Alors j'y vais pour y laisser ma dîme. Ce que font les humains qui géreront cet argent ne doit pas me préoccuper car ce que j'ai donné à Dieu avec mon cœur, s'ils l'utilisent pour des desseins futiles, le propriétaire de cet argent, Dieu, va les frapper d'une manière ou d'une autre. 


NB: Remarquez, je n'ai pas parlé de pasteurs ou d'église "batîment" avec des gens qui gèrent toute l'organisation, NON, juste du lieu qui dans votre esprit est ce lieu où vous êtes en communion fraternelle avec des frères et des soeurs en Christ. "Là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, Je suis au milieu d'eux" Matthieu 18:20.

Be blessed

Beblessed 21/08/2017 11:25

Bonjour,

La dîme qui reste valable à celle d'Abraham à Melchisédek. Celle qui est de la reconnaissance, de l'action de grâce envers Dieu, celle puisée sur Tout, "la dîme de Tout". Cette dîme, il l'a payé aussi pour ses enfants de sang, les Israelites (Hebreux 7:9) et pour ses enfants d'esprit, les Chrétiens (Galates 3:29).
Abraham a donné le dixième de Tout, que ce soit des pierres précieuses, des tissus, ...TOUT. Alors on ne doit pas limiter la nature des dons, à moins qu'on puisse fournir des bêtes et des pierres précieuses et tout le reste comme c'était courant à cette époque.

Pour ma part (et je pense pour la plupart de mes contemporains), ma dîme serait d'ordre financière car DE NOS JOURS ce qui nous permet de faire nos courses, d'acheter quoi que ce soit, est notre salaire ou ressource financière. Alors vu que chaque mois je perçois un salaire (Grâce à Dieu!), je prends le dizième, la dîme, et je la donne au notre souverain sacrificateur par excellence "selon l'ordre de Melchisédek", le Christ.
Où se trouve le Christ, ou encore Son corps? Le lieu où je suis susceptible de Le retrouver est dans une Eglise, car l'Eglise est encore appelée le Corps du Christ. Alors j'y vais pour y laisser ma dîme. Ce que font les humains qui géreront cet argent ne doit pas me préoccuper car ce que j'ai donné à Dieu avec mon cœur, s'ils l'utilisent pour des desseins futiles, le propriétaire de cet argent, Dieu, va les frapper d'une manière ou d'une autre.
NB: Remarquez, je n'ai pas parlé de pasteurs ou d'église "batîment" avec des gens qui gèrent toute l'organisation, NON, juste du lieu qui dans votre esprit est ce lieu où vous êtes en communion fraternelle avec des frères et des soeurs en Christ. "Là où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, Je suis au milieu d'eux" Matthieu 18:20.

Be blessed

DANY 05/07/2016 22:49

Que celui qui veut payer la dime le fasse. dans tous les cas, il y a un résultat palpable

Pastor Timothy 28/06/2016 13:58

...Notre Seigneur Jesus Christ disait" ne donnez pas ceux qui est saint aux chiens et ne jetez vos perles devant les pourceaux , de peur qu'ils ne foulent au pieds et ne se retournent pour vous dechirer!! Matthew 7:6"
Voila la situation qui frappe les Pasteurs avec les scribes...combien les hommes de Dieu sont dechires!

Les envelopes qui se trouvent dans les paniers des eglises on ne trouve pas aucune de 4 Dimes que tu viens de detailler...mais a mon humble observation ces envelopes sont mentionnees" Malachie 3:10"
Il y a deux " SI"....a qui est destine cette Dime??
A la posterite d'Abram....Genese 14:18 -20
Cad ceux qui ont droit a cette Dime sont ceux la qui apportent du Pain et du Vin aux enfants de Dieu!

En lisant ce texte ou ton article Nous trouvons que tu es encore un adolecent boy..." Hebrew 5: 11 - 13/
1 Corinthians 2: 6 - 16.

En bref...Apotre Paul a ecrit deux autres scriptures...
1. " Galatians 6:6"
2. " 1 Corinthians 9:1 -9"

Ephesians 1: 16 - 18.

Pastor Timothy Bikanye.

jean 27/06/2017 19:05

Il s'agit de convaincre de la véracité d'une telle assertion avec des passages qui expliquent et qui clarifient. Pourquoi enseigner de payer la dîme (une seule) alors vous êtes conscient de l'existence de 4??

Pams 17/08/2016 14:16

Voici un pasto escroc qui se devoile.A quand la dime des pauvres celle des 3 annees,.continuez à vous enrichir sur le dos des pauvres .le fouet vous attend.

edja 07/05/2016 20:43

bsr,
Jesus Christ sur la terre avait vecu sous la loi qui est tombee en dessuetude sur la croix!
la dime ne fut pas au sommaire!
""""""",
Malheur à vous, scribes et
pharisiens hypocrites! parce que
vous payez la dîme de la
menthe, de l'aneth et du cumin,
et que vous laissez ce qui est
plus important dans la loi, la
justice, la miséricorde et la
fidélité: c'est là ce qu'il fallait
pratiquer, sans négliger les
autres choses.Mathieu23:23

edja 07/05/2016 20:37

Malheur à vous, scribes et
pharisiens hypocrites! parce que
vous payez la dîme de la
menthe, de l'aneth et du cumin,
et que vous laissez ce qui est
plus important dans la loi, la
justice, la miséricorde et la
fidélité: c'est là ce qu'il fallait
pratiquer, sans négliger les
autres choses.Mathieu23:23

Amato 18/03/2016 12:24

Jésus-Christ accomplit la Loi (Mt 5:17-20)
La plupart des chefs révolutionnaires coupent tous les ponts avec le passé et rejettent l’ordre existant. Pas le Seigneur Jésus. Il maintint la loi de Moïse et insista pour qu’elle soit observée. Jésus n’était pas venu pour abolir la loi ou les prophètes, mais pour les accomplir.
Il déclara formellement que pas un seul iota ou un seul trait de la loi ne disparaîtrait, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Le iota ou yod est la plus petite lettre de l’alphabet hébreu; le trait de lettre est le plus petit signe qui permet de différencier une lettre d’une autre, un peu comme un petit trait horizontal permet de distinguer le «E» du «F». Jésus croyait à l’inspiration littérale de la Bible, même dans ce qui pouvait passer pour des détails anodins. Dans l’Ecriture, rien, pas même le moindre trait, n’est insignifiant.
Il est important de noter que Jésus n’a pas dit que la Loi ne passerait jamais. Il a déclaré qu’elle ne passerait pas avant que tout ne soit arrivé. Cette précision a des implications pour le chrétien d’aujourd’hui. Comme il n’est pas évident pour le chrétien de discerner comment il doit considérer la Loi,nous allons ouvrir une parenthèse pour résumer l’enseignement de l’Ecriture sur ce sujet.
Le chrétien et la Loi
La Loi est l’ensemble des règles données par Dieu au peuple d’Israël, par l’ intermédiaire de Moïse. Le texte complet de la Loi se trouve dans Exode 20-31, Lévitique et Deutéronome, bien que son esprit soit condensé dans le Décalogue.
La Loi n’a pas été donnée comme un moyen de salut (Ac 13.39; Ro 3.20; Ga 2.16, 21; 3.11). Son but était derévéler aux hommes leur péché (Ro 3.20; 5.20; 7.7; 1Co 15.56; Ga 3.19) afin de les conduire à Dieu, pour qu’ils obtiennent son salut par grâce. Elle a été donnée au peuple d’Israël, mais elle contient cependant certains principes moraux applicables à tous les peuples et à toutes les époques (Ro 2.14, 15). Dieu a soumis Israël, comme un échantillon de toute la race humaine, à l’ épreuve de la Loi; la faillite d’Israël se généralise au monde entier: il est coupable (Ro 3.19).
La Loi était inséparable de la peine capitale (Ga 3.10); transgresser un seul commandement équivalait à se rendre coupable de tous (Ja 2.10). Comme les Israélites avaient enfreint la loi, ils étaient sous la malédiction de la mort. La justice et la sainteté de Dieu exigeaient que la faute soit payée. C’est pour cette raison que Christ est venu dans le monde. Il a payé de sa vie la faute des hommes. Il est mort à la place des transgresseurs coupables, bien qu’Il était lui-même exempt de tout péché. Il n’a pas mis la loi de côté; au contraire, Il a satisfait à toutes les exigences de la loi en accomplissant parfaitement toutes ses ordonnances par sa vie et par sa mort. L’Evangile ne supprime donc pas la loi; il la confirme et montre comment elle a été pleinement satisfaite par l’oeuvre rédemptrice de Christ.
Par conséquent, celui qui croit en Jésus n’est plus sous la Loi; il est sous la Grâce (Ro 6.14). En Christ, il est mort vis-à-vis de la Loi. La faute contre la Loi ne devait être payée qu’une seule et unique fois; comme Christ l’a fait, le croyant est délié de cette dette. Dans ce sens, la Loi perd de son pouvoir pour le chrétien(2 Co 3.7-11). Elle était un pédagogue - un tuteur - jusqu’à la venue de Christ; après le salut, ce pédagogue n’est plus nécessaire.
Pourtant, même si le chrétien n’est plus sous la Loi, il n’est pas sans loi. Il est tenu à des obligations plus exigeantes que celles de la Loi, parce qu’il est sous la loi de Christ (1Co 9.21). Son comportement est inspiré, non par la crainte d’une sanction, mais par le désir ardent de plaire à son Sauveur. Christ est devenu la norme de sa vie (Jn 13.15; 15.12; Eph 5.1, 2; 1Jn 2.6; 3.16).
Une question revient souvent dans les discussions au sujet des rapports entre le chrétien et la loi: « Dois-je accomplir le Décalogue?» Certains principes contenus dans la Loi ont une portée universelle. Il est toujours mal de voler, de convoiter ou de tuer. Neuf des Dix Commandements sont repris dans le N.T., mais avec une différence de taille: ils ne sont pas présentés comme des «lois» susceptibles d’appeler des sanctions en cas de transgression, mais comme des moyens de perfectionnement, de progrès dans la justice pour le peuple de Dieu (2Ti 3.16 b). Le seul commandement qui n’est pas repris est celui relatif au sabbat: les chrétiens ne sont jamais exhortés à respecter le sabbat (le 7e jour de la semaine, c-à-d. le samedi).
Le ministère de la loi à l’égard des non-croyants n’est pas terminé: «Nous n’ignorons pas que la Loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime» (1Ti 1.8). Son but est de produire la connaissance du péché et, par conséquent, de conduire à la repentance. Mais la loi n’est pas pour ceux qui sont déjà sauvés: «... la Loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants...» (1Ti 1.9).
La justice exigée par la Loi est accomplie en ceux «qui marchent, non selon la chair, mais selon l’Esprit» (Ro 8.4). En fait, les enseignements du Seigneur dans le Sermon sur la montagne présentent un idéal plus élevé que celui de la Loi (Matthieu 5). Par exemple, pour la loi qui dit: «Tu ne tueras pas», Jésus l’accentue: «Tu ne haïras pas.» «Tu ne commettras point d'adultère » Jésus l’accentue: « quiconque regarde une femme pour la convoiter... a déjà commis un adultère… » . Ainsi, le Sermon sur la montagne, non seulement confirme la Loi et les prophètes, mais il les amplifie et prolonge leurs implications profondes.
Il est de même pour les dîmes, dans son amour au Seigneur Jésus-Christ le chrétien l’accompli en colaboration avec l’Esprit-Saint.
De même pour les dîmes ne sont plus présentées comme des «lois» susceptibles d’appeler des sanctions en cas de transgression, mais comme des moyens de perfectionnement, de progrès dans la justice pour le peuple de Dieu (2Ti 3.16 b) conduit par l’Esprit-Saint.
En RESUME, les "règlements de la Loi", manger, boire, faire des sacrifices, chasser le bouc dans le désert, aller chaque année à Jérusalem, observer les règles de purification après les souillures et le péché, tout ce rituel... c'est du passé!
Nous sommes purifiés par le sang de Christ et sommes devenus légalement sans péché, puisque ceux-ci ont été acquittés.
Mais nous restons soumis à la "Loi de Christ", si nous voulons avoir une vie de sanctification et marcher avec Christ toute notre vie.

Waddle 18/03/2016 14:55

Bonjour Amato (c'est Raoul?),

Excellente exhortation... Vraiment excellente. Merci beaucoup.

Salutations fraternelles.

paulmuko 10/03/2016 21:56

je ne veux pas que vous puissiez passe a cote de la verite freres et soeurs moi meme j ai bcq reflechis a cette question attention le diable est subtile on doit etre prudent la question c est est la dime est d actualite encore aujourd hui ? la reponse est vraie mais il faut distingue deux type de dimes la dime de levites qui est abolie car etait sous la loi et plus de levites aujourdhui car on est tous sacrificateurs et la dime de melschicedec qui est eternelle voir hebreux 7 et 8 le probleme est la suivante les pasteurs pensent avoir remplaces les levites or nous sommes tous des levites aujourdhui donc la dime n est pas pour le pasteur mais pour toute l eglise le pasteur peut demande de l offrande personnelle pour lui de maniere volontaire car il depend de cela pour vivre mais en realite ils doivent vivre par la foi comme jesus nous a dit je comprends c est pas facile voila pourquoi il demamde des offrandes volontaires qui dois distingue de la dime voila pourquoi Dieu ne benit pas son peuple car il respecte pas totalement sa recommandation dans malachis il est dit de donner et pour quel raison qu il manque pas de la nourriture dans ma maison cad que l eglise doit etre capable d aider les fideles c est le but de la dime or si on donne la dime et on peut pas aide les fideles cest pire cest la malediction

Waddle 14/03/2016 12:12

Pas faux.

Que Dieu vous bénisse.

Annabella 08/03/2016 21:33

"Je me présente à vous
Mme Annabella Deshant
je suis particulier française .
je suis la 36eme femme reconnue en 2012 comme prêteuse particulier française du
Cour de cassation - Arrêts
Cour de cassation
Article L. 12-5, alinéa 2, du code de l'expropriation
Non renvoyée au Conseil constitutionnel
Alinéas 3 et 4 de l'article 662 du code de procédure pénale
Irrecevabilité
Alinéas 3 et 4 de l'article 662 du code de procédure pénale
Irrecevabilité
Article 35 quater de la loi du 29 juillet 1881
Non renvoyée au Conseil constitutionnel
Articles 222-22, 222-27, 222-28, 222-29, 222-29-1, 222-30 et 222-31 du code pénal
Non renvoyée au Conseil constitutionnel
Article 88 du code de procédure pénale
[Internet Audience]
je viens par ce message vous faire part de mes offres de prêt. Je suis prêteur certifié et j'exerce dans ce domaine depuis 1995 . Je me suis lancé dans ce secteur sous conseil de cadres financiers Cet secteur d'activité me permet toute fois d'aider les personnes dans le besoin et la bonne gestion de mon capital . J'octroie des prêts à toute personne désirant une aide financière. Ceci est un prêt entre particulier avec des conditions bien simples et précises pour ce fait certaines dispositions sont prises pour le bon déroulement de la procédure. Mon taux d'intérêt sur toute la durée de ce prêt est de 2% et le remboursement se fait mensuellement Si toute fois vous êtes intéressé, contactez moi: annabelladeshant@gmail.com

Kouamé Laurent 17/06/2015 02:09

Galates 6:6 Que celui à qui l'on enseigne la parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne.
Qui a enseigné la Dîme à JACOB ? Est-ce à un lévite qu'il a promis donner sa dîme. La dîme est mentionnée dans la genèse avant la loi de Moise. PAYEZ VOS DÎMES ET VIVEZ en JÉSUS . Gloire à JÉSUS.

Waddle 17/06/2015 02:50

Payer la dime a qui? Et laquelle des 4 dimes?

felix 19/04/2015 06:41

tu dois faire attention parce que tu excites les enfants de Dieu a la rebelion la dime a commence avant même l 'institution de levites parceque abraham a payé sa dîme a melschicedec dans nos jour nous n'avons pas de levites mais nous avons de serviteurs de Dieu qui font le même travail que le s levites ils vont travailler benevolement c'est a dire ils ne doivent etrê remunerer tu as deja vu quelq 'un qui travail et ne gagne rien ayant un corps physique comme toi il laisse ses enfants pour aller evangeliser pour Dieu et ses enfants devinnent de delinquants parceque leur papa n'avait pas l'argent pour envoyer des enfants à l 'ecole ou est la provosion que Dieu donne a ses serviteur paul n 'avait dit ceux qui annonce l'evangile doivent vivre de l'evangile et que qu "on ne peuvent fermé la bouche de boeuf quand il foulle aux grains ou trouve t-il sa force pour travailler tu ne sais pas il y a de serviteurs qui sont appellé a temps plein qu ils ont quiter leurs travail pour travaller pour Dieu les autres gagnaient bien leurs vies mais ils ont quiter seulement parcequ'ils etaient appellé pa Dieu tu sais comment appel ses serviteurs si tu es vraiment chretien si Dieu t'appel comme christ appeller les apotres tu refuseras ou tu acepteras comme le cas de pierre qui a laisser son travail pour suivre jesus cesse de faire de telle commentaire christ ne pas encore revenu la parole deDieu doit etrê precher l'e vangelistion demmande de l'argent mais la parole de Dieu est gratuit il faut oublier l.'egliser ne recoit l'argent de l'etat pour fonctionner il s'auto finance laisse decourager ceux qui veullent soutenir l'oeuvre de Dieu et ses serviteurs pours la progation de l'evangile merci

Pams 17/08/2016 14:37

Les pasteurs profitent de la dime pour s'enrichir personnellement,prudence

elisia tsogho 03/03/2015 16:18

Bjr. Ce texte est vraiment édifiant. J étais membre d une église mais depuis 3 mois déja, j y vais plus parce que la question de la dime me fait beaucoup réfléchir. Je prie pour l instant à la maison. Je voudrais que Dieu lui même me confirme aussi cela. Paix et grâce

paulmuko 10/03/2016 21:34

jaime l,idee mais la realite n est pas vraiment cela la dime c est pas pour le pasteur mais pour l eglise entiere un enfant de Dieu doit vivre par la foi nous dit la bible mais la dime est toujours d actualite voir hebreux 7et 8 il faur distigue la dime de levite qui etait sous la loi et la dime melschicedec qui etait bien avant la loi la premiere a disparue et le second est eternelle on doit pas confondre le deux le levites n exister plus tous nous sommes sacrificateurs autrement le danger est que le pasteur pensent que ils ont remplacent les levites c est pas vraie du tout d ou la confusion les pasteurs sont totalement soutenue par l eglise pas les autres danger maintenant les gens peuvent donner des offrandes volontaires au pasteur pour soutenir son ministere et Dieu vous benira car c est le but de la dime dans l eglise

Waddle 03/03/2015 18:27

Je n'ai pas reçu de mail. Hélas, je ne connais malheureusement personne à Libreville que je puisse vous conseiller.

Bon courage dans la foi et que le Seigneur soit avec vous.

elisia 03/03/2015 17:47

Jtai envoyé mn mail, je crois. Stp, indique moi qlq1 que jpe rencontrer ou si vous avez une église à libreville. Merci

Waddle 03/03/2015 17:47

Merci soeur Elisia.

C'est le problème avec ces nouvelles églises dont le but et de grandir et de s'enrichir, sans prêter attention aux hommes, et à la détresse des fidèles. Certains pasteurs préfèrent que vous payiez la "dime", quitte à vous appauvrir, pour que eux puissent vivre confortablement.

Vous avez bien fait de vous occuper de votre mère. Car Dieu est au ciel, il n'a pas besoin de notre argent. L'argent peut permettre de soutenir l'Eglise, si l'église est dans le besoin, mais on ne doit pas oublier qu'on doit d'abord s'occuper de ceux que Dieu a mis dans notre entourage et qui sont pauvres, malades ou dans le besoin.

C'est ce que Dieu nous demande.

Salutations fraternelles, que Dieu vous bénisse.

elisia 03/03/2015 17:17

J ai lû tous les commentaires et je crois avoir trouvé la réponse à mon inquiétude. Pour la ptite histoire, l an dernier, a maman était malade, javè dmandé une aide financière à l église et un pasteur m a rpdu ke la caisse était vide mais kil me soutiendrait dans la prière. pourtant je payais ma dîme bien qu étant étudiante. Dc j ai payé les soins d ma maman toute seule. elle va mieux gloire à Dieu. Mais dpuis cela, jme suis posé la question d savoir ki profite de la dîme dans l église ? Bref. Aujourd hui j ai eu la réponse. sois béni frère.

elisia 03/03/2015 17:09

Au Gabon

Waddle 03/03/2015 16:40

Bonjour soeur Elisia,

Votre église est située où? Quel pays?

Larousse 03/12/2014 12:37

La critique est aisée, mais l'art difficile. Que tentes-tu de mettre en évidence ? Pourquoi tant de polémiques inutiles ? Si tu n'es pas capable de donner 10 pour cent, de quels pauvres pourras-tu t'occuper? Vaine tentative d'échapper au contrôle de Dieu. Tu veux être ton propre chef, et faire ce que tu veux de ton argent. C'est tout ! Tous ceux qui défendent cette théorie sont des radins pour la plupart. Les Juifs ne voulant plus que Dieu les dirige, ont demandé leur autonomie vis-à-vis de Dieu, et ont réclamé un Roi, 1 Sam 8:6-7. Quel est le crime dont se rend coupable celui qui donne la dîme ? Paul a prévenu en ces termes:"...de manière à être une libéralité et non un acte d'avarice" 2 Cor 9:5. Des radins qui se cachent derrière des théories abusives et pernicieuses. Paul traitant de ces questions d'assistance aux prédicateurs, dit en 1 Cor 9:8-14 "...la loi ne les dit-elle pas aussi ?" Il n'y a donc aucune contradiction, aucun antagonisme entre ce que dit la loi et ce que dit l'évangile. Toute église sérieuse est dotée de service social, et donner la dîme n'empêche personne d'être regardant sur les gens qui l'entourent. Arrête de pousser les enfants de Dieu à la révolte. Cesse d'être un radin ! Non pas ce que tu veux, mais ce que veut Dieu, s'il est prouvé qu'il est vraiment le Seigneur de ta vie. Sois béni !

Waddle 03/03/2015 16:39

Bonjour frère Vision,

Non, il ne faut pas que Paul ait écrit au sujet de la dime pour qu'elle soit validée.

Si vous avez lu le texte, et si vous voulez VRAIMENT pratiquer la loi (les ordonnances de l'ancienne alliance), alors il faut le faire proprement.

Il n'y a pas UNE dime mais au moins QUATRE dimes qui ont été instaurées dans l'ancienne alliance. C'est ce que je détaille dans mon article.

Vous dites que vous êtes un "pratiquant de la dime", alors pratiquez-vous les 4 dimes???

D'ailleurs, le texte de Malachie 3.10 que les pasteurs utilisent souvent dit bien: "sur LES dimes...", et pas "sur LA dime"...

En relisant bien mon article, vous verrez que la question de respecter les dimes ne se pose même pas car elle est parfaitement liée à l'ancienne organisation d' Israel!

C'est comme si vous me demandiez s'il fallait encore chercher des Levites pour payer la dime aux Levites, car c'est écrit dans la bible!

Salutations!

Vision 19/02/2015 04:09

Waddle,

Juste une question, faut-il que Paul ait écrit au sujet de la dîme pour qu'elle soit validée de nos jours?

Vision 19/02/2015 04:06

Je suis un pratiquant de la dîme et j'encourage tous les frères à le faire, c'est une question de foi. Point final
Soyez bénis!

Waddle 05/01/2015 18:55

Bonjour Larousse,

En quoi cette "polémique" est-elle "inutile"? Bien sur que c'est utile, puisque les pasteurs se servent de la méconnaissance des chrétiens pour s'enrichir avec la dime.

Et il faut apprendre à lire. Je n'ai jamais dit que c'est un CRIME de payer la dime. Mais que la dime n'était pas OBLIGATOIRE. C'est français!

Celui qui veut donner à l'église 10% de ses revenus ou même 20 ou même 50, il est libre, dans le Seigneur!

Mon étude est claire et assez détaillée, et elle explique de façon claire pourquoi cela ne fait plus de sens de parler encore de dime dans la nouvelle alliance.

J'ai même l'impression que tu n'as pas lu du tout ce qui a été écrit.

Pour résumer:

1/ La dime a été instaurée sous l'ancienne alliance, lorsqu'Israel était un état Theocratique (c'est à dire que la dime était non pas seulement un impot religieux mais un impot social)

2/ Elle a été instaurée spécifiquement pour la tribu de Levi qui n'avait pas d'héritage et qui était un peuple de prêtres. Les autres 11 tribus devaient donc payer pour la tribu de Levi qui s'occupait des choses de l'église. Donc l'existence même de la dime n'a aucun sens lorsqu'on n'est plus dans le contexte des tribus d'Israel.

3/ De nos jours, les églises ne sont plus des états religieux et les affaires sociales sont gérées par les états des pays où on se trouve

4/ Il n'y a plus de Levites, mais seulement des chrétiens

5/ Aucune trace dans la bible d'une référence au paiement des dimes, dans tous les écrits de Paul

Et avant de dire "Non pas ce que je veux, mais ce que Dieu veut", il faut être sur de comprendre ce que Dieu veut vraiment et non pas prendre des lois de l'ancien testament un peu dans le désordre, et les appliquer aux chrétiens d'aujourd'hui. Ou alors, il faut le faire pour TOUTES les lois de l'ancien testament, et pas seulement pour la dime :)

Salutations fraternelles.

Earvin 25/06/2014 01:43

Question.
La dîme (qui est une loi etc etc etc) à t elle été instaurée avant ou après Adam, Noé, Abraham, Isaac, Jacob etc ?

Waddle 26/06/2014 17:08

Bonjour Earvin,

La dime a été instaurée après. Puisque tout ce qu'on appelle "La loi" vient de Moïse.
Par contre, le terme "dime" était déjà employé, notamment par Jacob qui promit à Dieu de lui donner la dime de tout SI Dieu le bénissait (Genèse 28 : 20-22) . Mais ce n'était pas une loi. C'était un voeu fait par Jacob en toute liberté.

Idem pour Abraham dont il est dit qu'il donna une dime à Melchisedek ( Genèse 14 :18-20).Ce n'était pas une loi en plus l'argent que Abraham donna ne lui appartenait même pas.

Salutations fraternelles.

lore 01/04/2014 11:02

J'ajoute aussi que le nouveau T dit par la foi ns sommes fils d'Abraham. Prk dire cela ? Pr dire bien que ce Dieu qui a choisi comme Peuple Israël est tjrs le mm et que tt ce quIl a donné à Israël Il ns l'a aussi donné. Dc si on veut les bénédictions de l'ancien t et voir Dieu comme Il a tjr agit on ne peut pas décider de renier les lois et commandements.

Mtn concernant la nourriture le nouveau T dit tt est pur pr celui qui Est pur, et c'est le sang de Jésus qui purifie là où ds l'ancien t le sang animal ne pouvait purifier la nourriture que Dieu avait interdit de manger.

Pour le tenues vestimentaires, il y a aussi un nouveau ' code ' dans le nouveau T on parle de décence etc dc les règles de l'ancien t sont abolies.

Waddle 01/04/2014 11:22

Bonjour Lore,

Je ne vois pas en quoi le fait de parler de "décence", abolit la loi qui interdit d'avoir 2 tissus différents dans le même vêtement.

Si tu veux vraiment respecter la parole, tu dois donc remettre ta dime à un Levite. Et le Levite est un juif qui est descendant de la tribu de Levi. Va donc chercher un Levite et remet lui ta dime. Autrement, ce que tu fais, ce que tu dis est vain.

Si tu dis que nous les chrétiens nous sommes tous des Levites, ça veut alors dire que tu peux me remettre ta dime, parce que je suis donc un Levite.

Bref, encore une fois, tu n'as pas compris grand chose.

Paul a été très clair quand il parlait de l'évangile aux non-juifs. Il a dit qu'il ne faut pas leur apporter tout l'ancien testament, la circoncision, etc..., mais leur demander de croire en Jésus, de s'abstenir du sang et des idoles. Voilà tout.

Si toi tu veux continuer à obeir à l'ancien testament, il faut donc obéir à TOUT. Sans exception.

Tu dois respecter le sabbat, car ce n'est pas aboli. Tes vêtements ne doivent pas avoir 2 tissus différents car c'est biblique. Tu dois lapider ceux qui commettent l'adultère car nulle part il n'est écrit que c'était aboli.

Si tu n'as pas compris que la dime en Israel était en place parce qu'il s'agissait d'un état théocratique, alors tu n'as rien compris. Car il n'y avait pas un état religieux, et un état civil. Tout était dans un seul état. Donc la dime était l'équivalent de l'impot aujourd'hui.

De nos jours, on paye déjà un impot à l'état pour s'occuper des affaires courantes. Pour le reste, si nous sommes dans une église, on doit soutenir l'église du mieux que l'on peut, mais il n'est plus question de dime.

Salutatios fraternelles.

lore 01/04/2014 10:53

Bonjour,

Encore un article rempli de confusion.
Avant ttes choses pour bien plaire à Dieu si on le souhaite vraiment il faut demander à être conduit par le St Esprit.

Bon déjà effectivement la dîme et ses conditions sont citées ds l'ancien t. Mais le nouveau t est venu accomplir l'ancien t.

Par ailleurs Dieu reste le même Iil n'a pas envoyé Jésus pr que tt l'ancien t et tt ce quIl a enseigné travaillé appris au enfants d'Israël soient aux oubliettes, loin de là ! Sa Parole reste la même, pr s'approcher de Lui, c'est pareil on ne s'approche pas de lui les mains vide, on lui doit tjrs des offrandes en fonction de ce que l'on a et notre dîme 1/10 de ce qui est à nous.

Il faut que les chrétiens comprennent que Jésus est venu accomplir Dieu, glorifier Dieu et non dire bon on recommence tt ce que vs savez oubliez le non jamais. Prk a t'il dit il est difficile à un riche de voir Dieu ? Bah justement prck le riche pr donner 1/10 il fait lavare, alors que Dieu a dit vous me trompez et vous dites en quoi vous me trompez, et nul ne se présentera ds la maison de Dieu les mains vides.

Ceci dit, il faut savoir que il y a diverses offrandes, celles qui servent à l'oeuvre de Dieu, celles qui servent à l'orphelin, à la veuve et au pauvre.

Si ns donnons c'est prck Dieu le veut ainsi, de cette manière nous n'oublions pas que ttes choses lui appartient, ns ne ns rendons pas esclave de l'argent et ns montrons à Dieu notre reconnaissance. Il n'est pas question de savoir si Dieu en a besoin ou pas, Il n'a besoin de rien à part notre adoration puisqu'Il Est Dieu. Mais Il ns demande de respecter ses lois et commandements, un point.

Il y a plein de moyens de faire plaisir à Dieu et de lui être agréable, de susciter son attention en plus de nos prières. Nos dimes et nos offrandes apportent une dimension supérieure à nos prières. Que le chrétien le veuille ou pas, celui qui donne est tjrs plus béni que celui qui ne donne pas ou qui donne peu c'est une réalité.

Mtn si ceux qui donnent ne reçoivent pas c'est prck ils vivent ds ke péché c'est tt cest pas à cause d'autres choses que ça, la BIBLE dit tous ont pêché et sont privés de la Gloire de Dieu.

QDVB

Robson 08/09/2013 23:52

Il me semble qu'il très clair que le paiement de la dîme n'est pas obligatoire mais qu'il faille aider les dėmunis,les pauvres,personnes seules ,les sans -abris,DIEU n,a pas besoin de toute cette fortune car il en est le seul et unique propriétaire,ce qu'il dėsire avant tout ,que le coeur de toutes ses crėatures restent un coeur de chair plein d'amour et non un coeur de pierre

Pams 17/08/2016 14:50

Merci Robson

Waddle 09/09/2013 00:01

Frère Robson: Amen, je ne peux que dire.

Salutations fraternelles.

Waddle 12/04/2013 12:58


Hello Nadège,

Vraiment, que Dieu bénisse ton église.

A bientôt.

Waddle 17/06/2013 14:39

Bonjour Ritchy,

Tu dis que rien ne dit de ne pas donner la dime.

Mais rien ne justifie de la donner encore!

Elle a été mise en place sous l'ANCIENNE ALLIANCE, pour l'organisation de la vie EN ISRAEL.

Si tu veux payer la dime, en respectant vraiment la bible, alors il faut chercher LES DESCENDANTS DES LEVITES pour aller leur remettre la dime, puisque c'est pour eux que les dimes étaient collectées.

Si nous ne sommes plus dans l'ancienne alliance, la dime, tout comme le sabbat et autres règles de l'AT, n'a plus lieu d'être.

Il n'y a aucune profondeur dans la dime. Ce sont des pasteurs menteurs, qui veulent de l'argent pour leur église qui essayent de faire croire qu'il y a une dimension profonde à la dime.

Tu demandes ce que le pauvre va faire avec l'argent!

HYPOCRITE, dirais Jésus!

Dans la parabole du Bon Samaritain, celui qui a secouru l'homme malade, lui a remis de l'argent, sans se demander ce qu'il va faire avec l'argent. Et c'est ce qu'il faut faire explique Jésus.

Ritchy 17/06/2013 12:13

Je sais qu'il faut donner des offrandes volontaires, Dieu aime celui qui donne avec joie,Aujourd'hui il faut toujours parlez de dîme ce que tu dis ne justifie toujours pas le fait de ne pas donner sa dîme désolé mais tu t'es trompé. sur les commentaire des gens utilisent des versets du sujet de l'offrande là ce qui intéresse c'est la dîme ! Cela parait mignon de distribuer l'argent aux pauvres, mais je suis désolé le verset cité ici ne concorde pas et ne justifie en rien de donner l'argent aux pauvres, déjà à la base qu'est ce que tu appelles pauvres ? Parce que si je donnes l'argent à telle personne qu'est ce que cette personne va faire avec l'argent ?! " 1 Corinthiens 16 v 1 " collecte en faveur des saints " Je suis d'accord mais plus loin si on continu la lecture du verset au v 3 ... Pour porter vos libéralités à Jérusalem, LES PERSONNES QUE VOUS AUREZ APPROUVÉES. Je le répète la dîme est plus profond que cela.

Waddle 17/06/2013 10:54

Bonjour demosthene,

Je n'ai pas dit que TOUS les pasteurs qui parlaient de dime étaient malhonnêtes, ou n'incitaient pas à donner. Je parlais en général. Il y a toujours des exceptions.

Salutations fraternelles.

demosthene 16/06/2013 19:10

Je sais tout çà mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas donner la dîme ! Tu fais qu'expliquer ce qu'était la dîme en Israel mais cela ne veut pas dire que tu ne dois pas donner ta dîme, la dîme est plus profond que cela. Tu as tapé tout cela et tu ne comprends toujours pas l'importance de la dîme. Une fable pour toi qui est incrédule mais puissance de Dieu pour ceux qui croient ! " Tu seras bien financièrement " C'est mal dire ceux qu'ils disent réellement, tu généralise par tes sensations général. C'est accusé faussement tu peux pas dire les pasteurs tu ne peut pas mettre tout le monde dans le même lot. " Certains " mais c'est rare désolé ils incitent à donner à ton prochain.

Nadège 12/04/2013 11:33


Bonjour les fères et soeurs;


Je trouve cet article et les avis des uns et des autres très bénissants.


Ah, oui oui , il n'y a plus de Malachie et consort pour dépouiller les âmes non affermis; les enfants de DIEU fragiles  dans nos chèrs églises...


Je suis membre d'une église évangélique de ma ville il y'a bientôt 5 ans. Elle compte environ 300 membres , organise trois cultes chaque dimanche et 3 pasteurs oeuvrant comme des salariés (le
montant de leur salaire est connu presque par tout le monde car des fois , le pasteur principal y parle sans tabou par mesure de transparence)!!!


Etant titulaire d'un Master 2 en gestion et finance , j'ai eu le privilège de travailler bénévolement pendant 6 mois dans l'administration de celle ci : déclaration des cotisations sociales de
nos 3 pasteurs, clôture des comptes, prévision et répartition des différents budgets,établissement des fiches de paie, banque, enregistrement des dons, offrandes, dîmes ......On va dire que j'ai
eu à acceder à TOUS les données qui dans une entreprise ordinaires restent confidentiels.


Mes frères , comme toute institution dirrigée par les hommes, cette assemblée a aussi ses faiblesses certes mais ce qui est frappant quand on arrive pour la première fois , c'est qu'il n y ' a
aucun panier qui circule pour demander les offrandes , dîmes et autre . Il y a deux caisses discrètes au fond de la salle (une pour les offrances et l'autre pour le soutient des oeuvres
missionnaires). Le pasteur rappelle que si quelqu'un a une offrande ou dîme a faire, qu'il aille librement le déposer
dans l une des caisses. Bref, il n 'y a pas le sentiment de culpabilité ou la pression dans le coeur des biens aimés qui n ont rien à donner ce jour là.Ceux qui donnent le font discrètement et ça
reste un moment d'intimité entre eux et le SGNR .La bible ne dit elle pas que la main gauche ne doit pas savoir ce que fait la droite?


Ayant donc suivi les comptes de mon église pendant 6 mois ; j'ai remarqué que la courbe de croissance des dons n'a cessé de progresser durant les dernières années sans chantage, harcelement et discours hors contexte. 


JE CONCLUS SIMPLEMENT QU EN LAISSANT LES BIEN AIMES LIBRES DE DONNER OU PAS ILS LE FONT AUSSI GENEREUSEMENT QU ON Y CROIT. Nos charges sont payées à temps, nos pasteurs ont chacun leurs salaires,
notre département sociale vient en aide aux plus démunis de l'église  et distribue en hivers la soupe aux sans abris du quartier.


RESTEZ BENIS


 



Waddle 31/03/2013 00:13


Bonjour Mme Anzan,


Ce passage montre simplement qu'à l'époque de Jésus, avant sa mort, l'ancienne alliance et la loi étaient encore en vigueur. C'est pour ça qu'il ne s'oppose pas à la dime, qui était partie
intégrante de l'organisation du peuple d'Israel.


Mais aujourd'hui, cela n'a plus court. Qui payera encore "la dime de la menthe" aujourd'hui? Qui payera la dime de l'aneth?


La dime concernait les juifs. Exactement comme la circoncision. Cela n'a plus rien à voir avec la nouvelle alliance.


Que Dieu te bénisse.

mme anzan 28/03/2013 18:06


mais frère dit moi comment comprends tu ce passage du nouveau testament:


Matthieu 23:23  ""Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la
loi, la justice, la miséricorde et la fidélité: c 'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.""

Le blog de Waddle 11/12/2012 16:13


Salut Krakette,

Merci de ton intervention. Ne t'inquiète pas, je n'ai écrit nulle part qu'un pasteur qui reçoit un salaire est quelqu'un de malhonnête!

Au contraire, c'est de loin préférable, qu'un pasteur reçoive un salaire de façon transparente, avec un montant qui est connu de tous les membres de l'église.

Ce que moi je fustige, c'est la dime que certains pasteurs s'attribuent, ce qui peut entrainer une rémunération variable, non transparente, et qui peut être indécente alors qu'une bonne partie
des fidèles vit dans la pauvreté.

Si un pasteur est totalement consacré à une église et qu'il n'a pas d'autres activités, il est parfaitement normal que l'Eglise lui donne un salaire, il doit bien vivre!

Nous sommes parfaitement d'accord donc!

Que Dieu te bénisse!

Krakette 11/12/2012 13:39


Je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que tous les pasteurs qui sont salariés sont malhonnêtes. A certains moments, comme je l'ai écrit précédemment, Paul a été assisté par l'Eglise qui a
pourvu à ses besoins. C'était normal. Si une église peut payer un pasteur à plein temps, il peut se consacrer davantage au service de son ministère. (Tite3;13-14)


Galates6.6 : Que celui a qui l'on enseigne la parole fasse participer à tous ses biens celui qui l'enseigne."


Voilà aussi pourquoi Jésus parle aux disciples d'aller et de compter sur l'hospitalité de ceux qui les reçoivent.


Bien sûr, je ne parle pas des escrocs qui s'enrichissent sur le dos des chrétiens qui se sacrifient. Ceux-là devront rendre compte !

Krakette 11/12/2012 13:11


Bonjour Waddle,
Très intéressant et très pertinent.
J'ajoute que dans le NT, il est question de la prise en charge des enseignants/pasteurs puisque Paul lui-même a reçu un salaire des Macédoniens, ne voulant pas être à la charge des Corinthiens
:
   2 Corinthiens11.8_" J'ai dépouillé d'autres Églises, en recevant d'elles un salaire, pour vous servir. Et lorsque j'étais chez vous et que je me suis trouvé dans le besoin, je n'ai
été à charge à personne;
11.9
    car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait."

Il y a un autre moment où Paul choisit de travailler (il fabriquait des tentes), pour n'être à la charge de personne. Des gens (dans et en dehors de l'église) jugeaient sûrement les pasteurs
comme "intéressés".
De nos jours, il ne faut plus parler de "dîmes" mais de "collectes", comme dans le nouveau testament (1Corinthiens16.1 à 3). Pour l'église mais aussi pour les pauvres (dont Paul nous recommande
de "nous souvenir"Galates2.10), notamment ceux de l'église (1Cor16.1 parle de" collecte en faveur des Saints"). Donc une part de l'argent collecté devrait être redistribuée aux plus pauvres de
l'assemblée. Le contexte de ces collectes est d'ailleurs expliqué en Romains15 :
v26
   " Car la Macédoine et l'Achaïe ont bien voulu s'imposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints de Jérusalem.
v27
    Elles l'ont bien voulu, et elles le leur devaient; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles. "

Cependant ce qui est donné, doit l'être en toute liberté (la libéralité évoquée aussi à plusieurs reprises) et chacun selon ses moyens et la résolution de son cœur.
Donc je respecte celui qui veut donner une "dîme", car Dieu voit son cœur. Tant que ce n'est pas un principe religieux et par peur d'une malédiction (on rentre dans des superstitions et l'amour
bannit la crainte), c'est très bien. Mais je ne me laisserai pas asservir.
Les 1ers chrétiens avaient jugé bon de ne pas imposer de fardeaux aux nouveaux convertis des nations (voir Actes15). Merci à tous pr vs contributions.

Waddle 18/09/2012 21:28


Hervé, 100% d'accord

Hervé-P 18/09/2012 19:44


— La dîme ? En argent ? Lisez bien le Nouveau Testament et dites-moi où vous trouvez le mot "argent" quand vous voyez qu'il est question des dons, des offrandes, des
libéralités... !


— Quand les Israélites étaient sous la loi, ils n'étaient redevables à Dieu que de 10% de leur vie, pas plus. Maintenant, TOUT appartient à Christ dans la vie du chrétien, y compris ses biens et
son corps, son âme et son esprit ! L'argent appartient au gouvernement : vous a-t-on demandé votre avis quand on a changé de monnaie contre l'euro ?


— Quand on "monnaie" les services du "pasteur" contre de l'argent, n'est-ce pas rendre payant ce que Jésus-Christ a fait et enseigné gratuitement !?... Je plains ces "pasteurs"
le Jour où ils auront à faire face à Dieu...


— Et après, on s'étonne de voir des chrétiens franchir la porte de leurs dénominations... pour ne plus y revenir, car Jésus-Christ les a conduits dans de bons pâturages !


— Regardez tout le Nouveau Testament et dites-moi :


* Si Jésus-Christ enseignait à donner la dîme,


* Si Ses disciples la donnaient,


* Si l'apôtre Paul la donnait !


— Vous risqueriez d'être surpris...


— Sincères amitiés fraternelles et toutes bénédictions, au Nom de Jésus-Christ !

Sarah-Lorraine 28/10/2011 20:08


Soyez bénis en Yeshoua notre Mashiah VOICI UN VIDÉO SUR ( LA LOI ET LA GRACE) http://www.youtube.com/watch?v=-L6kJTLnXYA&feature=player_embedded#! PLUS UN AUTRE VIDÉO ( Enlèvement de l'Eglise
oui ! Mais Pré ou Post-Tribulation? http://www.youtube.com/watch?v=8j2ZN-g12Hc&feature=related


Waddle 24/10/2010 23:47



Bonjour Bichon,



Que Dieu te bénisse.


Pour moi, le fait de donner la dime, ce n'est pas "limiter Dieu à 10% de notre salaire". C'est simplement respecter une loi qui n'a plus lieu d'être.


Enfin, ce n'est pas tellement le pourcentage qui compte


Dieu n'a pas besoin de nos revenus. Que ce soit 10%, ou 20%, ou même 100%.


C'est qu'il nous demande, c'est de réformer nos coeurs, et apprendre à nos frères à faire de même.



A bientôt.



Bichon 20/10/2010 18:54



Bonjour,


Je suis d'accord avec vous. je souhaiterai juste rajouter un point  à cela: ce serait dommage de limiter le Seigneur à 10 % de nos salaires, ce serait considérer que les 90% restant, serait
"pour la chaire".


Avec Jésus, nous sommes dans une alliance de coeur qui dépasse le cadre de la loi de l'Ancien testament: Jésus s'est donné entièrement à l'oeuvre du royaume. Il s'est renié lui-même jusqu'à
donner sa propre vie pour nous. C'est ce type de coeur que je désire pour ma vie ce qui doit m'amener à ne pas me limiter à 10% de mes revenus lorsqu'il s'agit de marcher avec mon coeur pour
l'oeuvre du royaume de Dieu. Merci mon ami pour ton bog que je découvre à l'instant et que je vais surement surfer de temps à autre.


Bien à toi


Bichon


 



Catherine 10/10/2010 08:27



I must say that (10%) of my income does not go to the church & I have zero intention on bending that rule.


Long before the birth of Christ, people exchanged items but not money...we should have continued w/ this practice....farmers used livestock as money


Not sure how money got involved or introduced to the world  but it changed everything.Look at your $$$ & whose image do you see? US presidents ! No wonder it is the root
of all evil


To answer Waddle's question: one should give to the church whatever his heart desires  donation=donation,
whether you give if to the church or the Cancer Society............you are making a difference


 



Peacemaker 20/09/2010 13:09



Bonjour Waddle,


Je trouve cet article sur la dîme très édifiant et surtout les références bibliques et les différents contextes. A la fin cet article où on a évoqué sans cesse le respect de la loi et des autres
lois, j'ai une question assez anodine à me/vous poser. Devait-on toujours pratiquer la circoncision qui est une loi de l'ancienne alliance? Je suis tanter de dire NON, mais je me demande pourquoi
tout le monde ou presque le fait de nos jours sans aucun problème? La loi demandait-elle qu'on le fasse PRECISEMENT AU 8 JOUR seulement ?


Merci de vos réactions



Waddle 20/09/2010 14:45



Bonjour Peacemaker,


Concernant la circoncision, il est doublement clair qu'elle n'est pas obligatoire pour le chrétien.
Déjà, à l'époque des apôtres, ils avaient clairement tranché le débat:


 


Lisons ce qui est écrit dans le livre d'Actes:


 



15.5 Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent,
en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse.





15.6 Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire.





15.7 Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un
choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent.





15.8 Et Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint Esprit comme à nous;





15.9 il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs coeurs par la foi.


15.10 Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug
que ni nos pères ni nous n'avons pu porter?





Ici, Pierre explique donc qu'il est inutile de rajouter le joug de la circoncision aux paiens et que Dieu ne fait aucune différences entre les chrétiens d'origine paienne, et les chrétiens
d'origine juive. Et que la purification concerne LE COEUR, et pas le corps.






Pour ta seconde question, où tu demandes pourquoi on continue à la pratiquer...

La réponse est simple. On la pratique par tradition et culture, et non pas pour des raisons réligieuses.

D'ailleurs, tu remarqueras que les européens, même ceux qui sont chrétiens, ne pratiquent pas forcément la circoncision de leurs enfants, alors qu'en Afrique, c'est très courant.

C'est simplement que cette pratique existe depuis des siècles chez nous, et ne vient pas forcément de la bible.





En tout cas, je n'ai jamais entendu que au Cameroun, les gens pratiquaient la circoncision pour obéir à la loi de Dieu.

Enfin, la loi de Moïse exigeait en effet 8 jours après la naissance pour pratiquer la circoncision de l'enfant. Et moi par exemple, mon père m'a fait circoncire à 3 ans je crois...
Comme quoi, pas forcément de rapport.

Que Dieu te bénisse.







Waddle 22/04/2010 09:28


Ok Zippy, si ca peut t'aider, la dime dont parle Malachie, c'est celle qui correspond à la dime 2 dans mon article.

La dime DES Lévites. Et tu verras en lisant le passage qui la décrit que c'est la dime que payait les lévites APRES AVOIR RECU les biens des 11 autres peuples d'Israel.


zippy 22/04/2010 01:07


Vu comme ça ton argumentaire me semble recevable, je garde encore un petit b mol sur Malachie, je vais étudier les chapitres qui l'entour.


zippy 21/04/2010 16:54


Vous allez peut-être commencer a me trouver lourd mais je continue d'approfondir le sujet:

Dans ton article du parle surtout des dîme sous la loi de Moïse, loi qui est révoqué nous sommes d'accord.
J'ai apporté le point qu'Abraham paya la dîme a Melchisédek, j'ai trouvé d'autres informations a ce sujet dans Hébreux 7. Globalement il apparait que Melchisédek était d'un ordre supérieur de la
prêtrise que l'ordre qu'avait les Lévites. Ordre qui était en fait celui de Jésus-Christ qu'il conféra a ses apôtres.
On voit bien par là que la dîme n'est pas uniquement un principe de la loi de Moïse, mais que c'est un principe spirituel plus élevé.

On pourrait mettre en parallèle les sacrifices que Caïn est Abel ont fait. Il semble que Dieu est de tout temps demandé a ceux qui le suivent de sacrifier des biens matériels d'une façon ou d'une
autre (au jeune homme riche Jésus-Christ lui demande de tout vendre pour les pauvres).

Jacob paya lui aussi la dîme: «Cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu ; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras» - Genèse 28:22

Réellement il semble que le principe de sacrifice derrière la dîme ai toujours existé, bien avant la loi de Moïse!

Tu cite Malachie 3:8 au tout début de l'article. En lisant le contexte (Malachie 3 en entier) on s'aperçoit qu'il nous ai directement adressé!
Le chapitre par que Jésus-Christ doit venir et avant sa venue le peuple le trompera dans la dîme et les offrande, cependant ça ne peut être sa première venue car il n'est pas rentré dans "son
temple". Et il n'a pas apporté le jugement avec lui.

Ton article détourne donc le sujet par la suite en se concentrant sur la dîme pendant la loi mosaïque et que pendant cette période, alors qu'il apparait qu'elle ai existé dès la fondation du
monde.

La dîme est-elle enseigné dans le NT? Après mes recherches je doit dire que oui Jésus-Christ l'enseigne et son enseignement est repris dans deux évangiles.

«Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la
miséricorde et la fidélité: c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.» - Matthieu 23:23, voir aussi Luc 11:42

Que dit ce verset? Malheur aux hypocrite qui paye la dîme en négligeant les parties les plus importantes de la loi (justice, miséricorde, fidélité). Jésus-Christ conclut que c'est la justice, la
miséricorde et la fidélité qu'il faut "pratiquer" en premier MAIS "sans négliger les autres choses" c'est-a-dire la dîme dont il parlait plus tôt.

Voilà où j'en suis dans mon étude, qu'en pense-tu?


Waddle 21/04/2010 23:18



Hello Zippy,


De ton étude, je pense que je ne suis pas tout à fait d'accord.


Commencons par Abraham. Pour la dime qu'il a payé, j'aimerais déjà faire remarquer qu'il l'a payée à Melchisédek APRES que Abraham fut revenu vainqueur de Kerdorlaomer.


Ensuite, j'aimerais rajouter que ce fut un fait ponctuel, et non pas une dime que Abraham a commencé à payer tous les mois, ou tous les ans.


Enfin, tu dis qu'on voit là que la dime est un principe spirituel élevé. Peut-être. Pourquoi pas. Mais il y a bien une différence entre un principe spirituel et une obligation légale.


Tu dis aussi que Dieu a toujours demandé de faire des sacrifices de bien matériels.
C'est vrai. Mais cela n'a rien à voir avec une obligation légale, ou meme la dime.


Aujourd'hui encore, le chrétien doit faire part de ses biens à Dieu en ayant soin des plus démunis, des plus pauvres et en faisant preuve de libéralité dans les églises ou avec les frères.


Le principe est donc toujours là, mais pas forcément sous la forme de dime.


Concernant la dime de Jacob, je m'attendais aussi à cette réponse.


Si tu regardes juste les versets Genese 28.20 et 21, tu verras que Jacob a donné une condition à Dieu avant de payer sa dime:


 


 



28.20


Jacob fit un voeu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,


28.21


et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Éternel sera mon Dieu;



 


 


Tu vois qu'on ne peut pas en faire une règle générale.


Pour Jésus qui parle de la dime, c'est parfaitement normal!


Il parlait à des gens de l'ancienne alliance! Il n'était pas encore mort et ressuscité, pourquoi devaient-ils changer?


Souviens toi que, même après sa mort, ils se demandaient (les apotres) si on devait obliger les paiens à se circoncir! Ils étaient encore à fond dans la loi.


Donc on ne peut pas se servir de cette parole de Jésus pour dire que la dime est d'actualité aujourd'hui.


Enfin, pour Malachie 3, tu dis que le contexte nous concerne.
Deja, il s'agit des Lévites qui ne payent pas la dime.


Et ces lévites recevaient leurs biens des 11 autres peuples, ils ne travaillaient pas eux meme.


Or moi aujourd'hui, je travaille dur pour gagner mon argent, lol, donc je ne pense pas être dans les mêmes conditions et contexte que ces lévites


Enfin, pour rentrer dans le contexte même, tu verras que Malachie dit qu'il faut apporter la dime afin que "il y ait de la nourriture dans ma maison".


Or aujourd'hui, la dime sert-elle vraiment à apporter de la NOURRITURE dans la maison de Dieu?


Je te rappelle que à l'époque, la dime etait presque entièrement constitué de fruits et d'animaux!


Donc pour moi, ce passage est vraiment inadaptable à notre contexte d'aujourd'hui.


Pour enfoncer le clou, comme je l'ai dit au début, ce passage parle de la dime due par les lévites, et non pas la dime due par le peuple de Dieu (les 11 autres tribus).


Or si on veut faire vraiment une analogie, nous les gens du "peuple", nous faisons partie des 11 autres tribus.


 


Voila le tout, que Dieu te bénisse.


 



Le_Mythe 19/04/2010 12:06


Cher frère Zippy, la dîme n'existe plus. Il n'y a plus de lévites, plus de sacrificateurs, plus de temple, donc plus de maison de trésor, plus de Malachie utilisable pour piller les biens
aimés.

Israël, état théocratique, n'avait pas de loi puisque venant de sortir d'Egypte. Dieu leur donne donc des lois (spirituelles et humaines, sociales). Dieu étant juste, prévoit une sorte d'impôt,
pour les plus "faibles" de la société. Qui sont-ils? 4 catégories recencées par Dieu: Lévites (Dieu leur interdisait de travailler), les pauvres, les veuves et les orphelins puis les étrangers. A y
bien regarder, c'est exactement l'impôt sur le revenu en France. J'irai même plus loin en parlant de l'AME en France, qui est une aide médicale, qui nous le savons, va à 95% aux sans papiers, qui
bénificient de cette aide pour se soigner gratuitement, quelque soit la hauteur des soins.

La dîme pour conclure, n'était que la preuve d'un état "socialiste" et juste en Israël (on voit beaucoup de similitudes d'ailleurs avec le système social français). Mais ça n'a clairement plus rien
à voir avec nous, enfants de la Nouvelle Alliance. Plus rien de l'ancienne alliance ne nous concerne, absolument rien.

J'en veux pour preuve que JAMAIS je n'ai entendu dans une église réveillée, une seule fois parler des autres dîmes, qui étaient toutes aussi importantes les unes que les autres. Les pasteurs qui
prêchent ces fables, prétendent être les lévites d'aujourd'hui, et veulent manger les revenus des fidèles, ne voulant pas travailler. Mais pourquoi ne parlent-ils pas des autres légitimes
dîmes?

Et dans le fond, Paul a mené le combat que nous menons contre l'utilisation quand ça nosu chante, de l'ancien testament. Paul a dit: si vous voulez obéïr à UN seul commandemant de la loi, vous
devrez obéïr à TOUTE la loi. D'où vient-il qu'on sort comme d'un chapeau, ce qu'on veut de l'ancien testament, et on délaisse le reste? Pourquoi prendre la dîme et laisser tout le reste de la loi?
La loi interdisait de parcourir plus d'1 km de sa maison le jour du sabbat. Pourquoi ne l'avons-nous jamais entendu dans nos assemblées? Elles seraient vides si on annonçait de telles choses. Mais
quand il s'agit d'argent, la loi est encore valable. C'est un non sens.

Tous les chrétiens sont enfants de la Nouvelle Alliance, et l'ancien testament leur sert à titre éducatif, mais pas théologique. On ne se moque pas de Dieu en jouant avec la bible. On vous met sous
la loi pour prendre votre argent et pour vous dominer, puis on repart sous la grâce. On ne regarde pas les termes de son contrat sur un contrat qu'on avait avec une autre entreprise.


zippy 18/04/2010 01:25


Hello, bah moi la dîme je la paie de bon coeur c'est vrai ;) As-tu une adresse msn ou quelque chose du genre? J'aime bien discuter avec toi et ton point de vu est toujours instructif ;)


Waddle 18/04/2010 08:47



Hello Zippy, je t'enverrais un mail, ainsi, tu auras mon adresse MSN.


Que Dieu te bénisse.



Waddle 18/04/2010 00:56


Hello Zippy, quel est ce dogme qui dit que CHAQUE ancien commandement a été remplacé par un autre?

Sais-tu qu'il y a plusieurs centaines de commandements dans l'ancien testament? (lapider les adultères, éloigner les lépreux et infirmes du temple, interdiction de porter des vêtements cousus avec
2 fils différents, obligation tous les 3 ans de donner la dime de ses revenus pour les étrangers, veuves et orphelins, obligation de fêter tous les sabbats, etc..., etc...)

La dime n'a été remplacée par rien.

Comme je l'ai dit dans mon article, elle correspondait à l'organisation PRECISE de l'état théocratique d'Israel.

Tu sembles y tenir en fait à la dime, Zippy...


zippy 17/04/2010 14:56


Alors qu'est-ce qui a remplacer la dime dans la nouvelle alliance? Parce que Jésus-Christ a pour ainsi dire remplacé chaque ancien commandement par un nouveau.


zippy 17/04/2010 05:56


Alors je dirais qu'il ne faut plus la payer, mais tout avoir en commun.


Waddle 17/04/2010 08:14



Pas d'accord.


Le fait de mettre tout en commun lors de l'église primitive, était spécifique à eux, et surtout, ce n'était pas une obligation "légale".



zippy 17/04/2010 05:15


Waddle: Je pense qu'on doit la payer a l'Église du Christ. J'ai réfléchis a la question et en fait la dime existait bien avant les Lévites. Abraham paya la dîme a Melchisédek bien avant que Lévi
vienne au monde «Béni soit le Dieu Très Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout.» - Genèse 14:20

Pourquoi si c'est n'est pas une loi de l'ancienne alliance Jésus ou les apôtres ne l'ont pas enseigné? Simplement parce qu'ils avaient tout en commun (ce qui est beaucoup plus que payer un peu de
dîme) «44 Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun.
45 Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun.» - Actes 2:44-45

Effectivement nous ne sommes plus obligé de payer la dîme, mais on nous demande de tout avoir en commun...


Waddle 17/04/2010 05:33


Zippy, bonnjour frère. Il faut savoir... Soit on DOIT la payer à l'église du Christ (donc obligatoire) soit on n'est plus obligés de la payer et dans ce cas, elle n'est plus obligatoire. Pour
l'exemple d'Abraham qui paya la dime, cela n'a rien à voir avec nous, car Abraham a posé un geste de son propre chef, de sa propre volonté, et, si tu regardes bien, il a même payé la dime avec des
biens qui ne lui appartenaient pas! Donc, on ne va pas faire une loi d'un comportement particulier d'Abraham, quand bien même ce comportement serait louable. Enfin, dans cet exemple, Abraham paye
sa dîme POUR REMERCIER LE SEIGNEUR DE L'AVOIR BENI sur un sujet en particulier et non pas parce que c'est quelque chose de légal qu'il s'oblige à faire régulièrement.


Waddle 12/04/2010 00:35


Cher Zippy, quelle est la maison du trésor désormais?

A qui doit-on payer la dime, puisque tu sembles y tenir?

La dime est due aux Lévites non?


zippy 11/04/2010 21:30


«Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.» - 2 Corinthiens 9:7

«Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu'il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l'épreuve, Dit l'Éternel des armées. Et vous verrez si je n'ouvre pas
pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.» - Malachie 3:10


zippy 10/04/2010 17:51


OK! Je comprend ton point!


Waddle 10/04/2010 09:41


Bonjour Zippy,

Pour l'exemple de la pauvre femme dont tu parles, Jésus la prend en exemple parce qu'elle a décidé de son propre chef de donner.

Jésus louait en réalité son état d'esprit, son humilité et son coeur.

Mais si elle n'avait rien donné à cause de sa pauvreté, Jésus ne l'aurait pas accusée non plus!

Si Jésus parle d'elle, c'est surtout pour marquer la différence avec ceux qui se font voir dans les assemblées, et non pas pour insister sur le fait que les pauvres doivent donner.

Enfin, Jésus ne pouvait pas lui dire que la loi était accomplie, puisqu'il n'était pas encore mort et que la nouvelle alliance n'était pas encore en cours.

Que Dieu te bénisse frère.


Waddle 01/04/2014 15:44

Oui mon frère, Jésus reçoit la dime de tout. Mais Jésus, pas le pasteur, ou l'église.

Prophatche 01/04/2014 15:24

bonjour Zippy,
saches que Christ est venu pour accomplir la loi (Matt 5:17) et la dîme fait partie de la loi donc Lui étant le souverain sacrificateur de la race de Melschisédeck devait recevoir la dîme de tous!!!

zippy 09/04/2010 23:07


Bonjour Waddle! Tu dis que dans ton église tu vois beaucoup de pauvre qui même si ils payent la dîme reste pauvre. Plus tard tu prend l'exemple des gens qui donne plus que le nécessaire pour faire
"plaisir" a Dieu. Tu a raison lorsque tu dis que Dieu n'a pas besoin de nos dîme, d'ailleurs il n'en avait pas besoin dans l'ancienne alliance non plus! N'a-t-il pas nourri les Israëlites pendant
40 ans avec la manne?

Tu nous conseilles de ne donner à nos églises que dans la mesure de nos moyen. Mais Jésus voyant la veuve donner de son essentiel ne lui a pas dis de garder son argent. Au contraire Jésus l'a prise
en exemple! Elle avait donné a Dieu beaucoup plus que les riches qui donnaient du superflu.
Jésus n'est pas venu lui dire "Tu n'a pas besoin de donner de la dîme car la loi de la dîme est accomplie en moi".


Le_Mythe 09/04/2010 14:10


Bonne question dont nous ignorons la réponse. Mais je pense que les lévites servaient Dieu d'une manière ou d'une autre! Comment exactement? Nous n'en savons rien.

Néanmoins, très bel article que celui de la dîme. Avec des versets culpabilisants, on pille les fidèles jour après jour, sous le couvert de Malachie. Pendant ce temps, les pauvres se meurent dans
l'églises, ne parlons pas des veufs et des orphelins. Car généralement, vous remarquerez que tout l'argent ne sert en partie qu'à constituer de grands temples, au détriment des pauvres. Ces hommes
n'ont pas compris que ce n'est pas le bâtiment qui constitue l'église mais l'assemblée des frères. Tous ces pasteurs sont en concurrence et veulent faire comme tel pasteur, qui vient d'acheter une
salle immense...

Que Dieu délivre tous ses enfants du traquenard spirituel tendu par des hommes de Dieu parfois cupides ou mal enseignés.


mebene 08/04/2010 15:20


dans le deuxième type de dime, les lévites non sacrificateurs faisaient quoi de leurs journées? juste récupérer la dime des autres tribus?


Waddle 08/04/2010 16:22



Bonne question. Je ne sais pas.