Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Waddle

De l'extremisme religieux: un pasteur confisque un cadavre

12 Janvier 2012 , Rédigé par Le blog de Waddle Publié dans #Actualité

Cameroun: Un pasteur confisque un cadavre

 

Le pasteur Moise Bayem surnommé «pasteur Goliath» de l’église la Mission de la restauration divine (MRD) au quartier cité la concorde à Ebolowa, aurait pendant plusieurs semaines, gardé dame Abolo… Un traitement spirituel qui n’a pas porté de fruits, malgré l’appui apporté par leur apôtre (supérieur), venu de Yaoundé pour la circonstance. Puisque aux environs de quinze heures Marlyse succombera de sa maladie

 

Il s’agit du corps de dame Abolo, fidèle de Mrd aux fins de la ressusciter après cinq jours. Le 30 décembre, veille de la Saint sylvestre 2011, une dame âgée de 45 ans trouve la mort dans une église à d’Ebolowa. Un vendredi noir pour la famille Abolo qui vient de perdre leur fille et sœur dont le souvenir des circonstances du décès restera à jamais gravé dans les esprits. Selon les témoignages, le pasteur Moise Bayem surnommé «pasteur Goliath» de l’église la Mission de la restauration divine (MRD) au quartier cité la concorde à Ebolowa, aurait pendant plusieurs semaines, gardé dame Abolo née Marlyse pour la soigner par les prières et autres incantations magico-religieuses, interrompant ainsi le traitement et les prescriptions des médecins. Un traitement spirituel qui n’a pas porté de fruits, malgré l’appui apporté par leur apôtre (supérieur), venu de Yaoundé pour la circonstance. Puisque aux environs de quinze heures Marlyse succombera de sa maladie. Pourtant les deux familles ont réuni les fonds nécessaires pour le traitement à l’hôpital. Mais semble-t-il, Marlyse aurait abandonné l’hôpital sous la pression de son pasteur et de son mari ancien d’église dans cette chapelle où toute visite est interdite à la famille de la défunte.


Ce qui choque le plus

La famille alertée est venue récupérer le corps de leur enfant. Grande sera leur surprise quand le pasteur déclare que Marlyse est dans un coma et qu’après cinq jours, elle se réveillera. Or une infirmière présente dans les lieux en palpant le pouls de la malade, confirme que cette dernière a rendu l’âme depuis des heures. Ce qui révolte le pasteur qui ne veut rien entendre. D’ailleurs, il a menacé tous ceux qui pleuraient en les refoulant hors de son église sous prétexte qu’on ne pleure pas à l’église Mrd.

Il a fallu le renfort des autres frères de la défunte avec le soutien du chef de quartier, qui ont usé de la force, pour récupérer la dépouille de leur sœur des mains du pasteur et sa bande. Pour la morgue de l’hôpital régional d’Ekombité. L’époux de Marlyse a, quant à lui, fervent croyant et chrétien de ladite église, soutenu le pasteur dans sa position d’attendre le retour à la vie de son épouse par la prière. Pourtant sa maman, affirme: «Ma fille souffrait d’une infection pulmonaire et du diabète», selon le diagnostic des médecins. Elle se demande qui a donné l’autorisation à cette église de venir tuer les gens en manipulant leur foi.

Approché, le pasteur soutient que «la malade pouvait trouver la mort n’importe où et qu’il n’y a rien de scandaleux sur le fait qu’elle soit morte dans son église, et tant pis pour les hommes de peu de foi».

De source bien informée, c’est depuis début Décembre que Marlyse a été Transférée dans cette église. Rongée par la maladie, survient alors une des fidèles de cette église qui dit avoir eu une vision dans la nuit. Elle raconte que ce n’est que leur apôtre à Yaoundé qui peut la guérir. D’où son arrivée à Ebolowa.


Affaire de gros sous

Le supérieur de l’église passera alors son séjour dans un hôtel huppé de la place aux dépends de la communauté locale, pendant une dizaine de jours. Seulement au fur et à mesure que ce dernier imposait ses mains sur la tête de la malade, la souffrance s’accentuait. C’est dans cet état qu’il a abandonné la pauvre dame en retournant à Yaoundé.

A la cité la concorde comme dans la ville d’Ebolowa, la confusion règne encore et les populations se demandent si dans les églises, c’est la volonté du pasteur qui est respectée où celle de Dieu?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Waddle 06/08/2012 11:25


Bonjour Lys de Sharon,


Merci de ton petit message d'encouragement, ça fait plaisir et ça fortifie.

Porte toi bien, et bien des choses à la mère patrie, le Cameroun.

A bientôt, Dieu te bénisse.

Lys de Saron 05/08/2012 18:21


bonjour , je viens de lire ce témoignage, je suis au Cameroun , je n'étais pas au courant .


je t'encourage pour ton site , je te souhaite plein de bonheur et longue vie à toi et ton site , Lysdesaron

Jessie 14/05/2012 15:40


Eh bé... on aura tout vu, un "pasteur" qui fait des incantations magico-religieuses et qui s'attend à ce qu'il y ait des résultats ? Que Dieu agrée ses incantations peut-être?
C'est bizarre parce qu'on croit toujours que les sorciers ne peuvent pas entendre le nom de Jésus, ne peuvent pas voir une croix alors que ce sont même eux qui sont là pour prêcher dans les
"églises".... 


Ah, Seigneur fait nous grâce... et revient !!!

Waddle 13/01/2012 18:25


Hello Cyrille,


Merci de tes voeux, bonne année 2012 à toi aussi, je te souhaite le meilleur pour toi et tes proches.

Qu'on se voit en 2012? Il ne tient qu'à toi.

A bientôt, que Dieu te bénisse.

Cyrille999 13/01/2012 16:38


Triste histoire.


Ce commentaire n'est qu'un prétexte pour te souhaiter une bonne année à toi qui a un bon coeur ! J'espère que nous aurons l'occasion de nous voir cette année !


A+